En Indonésie

23 mars 2019 12:43; Act: 23.03.2019 12:45 Print

Il drogue un orang-​​outan et le met dans sa valise

Un Russe de 27 ans a été arrêté à l'aéroport de Bali avec un singe drogué dans sa valise. Il risque cinq ans de prison.

storybild

Le singe dormait encore lorsqu'il a été découvert. (photo: Denpasar Quarantine Agency Handout)

Sur ce sujet
Une faute?

Un touriste russe a été arrêté à l'aéroport de Denpasar, dans l'île indonésienne de Bali, alors qu'il tentait de quitter le pays avec un orang-outan drogué dans sa valise, a annoncé samedi la police.

Ce touriste de 27 ans, Andreï Zhestkov, a été interpellé au contrôle de sécurité avant d'embarquer dans un avion à destination de la Russie vendredi soir. Les agents ont découvert dans sa valise un orang-outan mâle de deux ans, profondément endormi dans un panier en rotin, ainsi que deux geckos et cinq lézards vivants.

«Nous pensons que l'orang-outan a reçu des pilules contre les allergies qui l'ont fait dormir. Nous avons trouvé ces pilules à l'intérieur de la valise», a déclaré à l'AFP un responsable de l'Agence de conservation de Bali, I Ketut Catur Marbawa.

Une espèce menacée

Le Russe «semblait s'être préparé, comme s'il était en train de transporter un bébé», car il transportait aussi du lait pour enfants et des couvertures, a ajouté ce responsable.

Le touriste risque cinq ans de prison et 7000 dollars d'amende pour trafic d'espèces protégées. Il a expliqué aux autorités que l'orang-outan, dont il pensait pouvoir faire un animal de compagnie en Russie, lui avait été offert par un ami, également de nationalité russe, qui l'avait acheté pour 3000 dollars sur un marché de rue dans l'île de Java.

Les orang-outan sont une espèce menacée de disparition, notamment victimes du braconnage, de trafics et de l'hostilité des villageois dont beaucoup les considèrent comme nuisibles. Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature, il n'en reste que 100 000 individus dans le monde.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • HRCo le 23.03.2019 14:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça m’écœure de voir ça... ce ne sont pas des jouets!!!! Pfffff

  • Jean le 23.03.2019 15:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre bête !!

  • chanteclair le 23.03.2019 13:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pauvre animal

Les derniers commentaires

  • DOUDOU le 24.03.2019 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    On a qu'à l'enfermer lui aussi dans une valise pendant 5 ans....

  • Grand Maître le 24.03.2019 05:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo les douanes !!Mettez le aussi dans une valise....mErci

  • bingo le 23.03.2019 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que l’être humain peut être abjecte...

  • nath le 23.03.2019 15:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    honteux pauvre animal

  • Jean le 23.03.2019 15:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre bête !!