Incident du Soyouz

12 octobre 2018 09:40; Act: 12.10.2018 10:19 Print

Il n'y a désormais plus de taxis pour l'ISS

Après les soucis techniques connus par une fusée Soyouz, jeudi, celles-ci sont clouées au sol jusqu'à nouvel ordre, empêchant les liaisons avec la Station spatiale internationale.

storybild

L'incident du Soyouz, jeudi, à Baïkonour, modifie le programme spatial. (photo: AFP/Kirill Kudryavtsev)

Sur ce sujet

La compagnie de taxis pour Station spatiale internationale (ISS) ne prend plus de passagers jusqu'à nouvel ordre. Les fusées russes Soyouz, qui sont les transporteurs exclusifs de tous les astronautes de la planète vers l'ISS depuis 2011, sont clouées au sol jusqu'à la conclusion de l'enquête diligentée par l'agence spatiale russe sur les causes de la défaillance d'une fusée transportant un Russe et un Américain, jeudi matin, au Kazakhstan.

L'astronaute Nick Hague et le cosmonaute Alexeï Ovtchinine ont dû activer la procédure d'urgence pour détacher leur capsule de la fusée, deux minutes environ après le décollage, et revenir sur Terre, leur chute étant ralentie par des parachutes. Ils sont sains et saufs. Le prochain lancement d'une fusée Soyouz, avec trois nouveaux membres d'équipages vers l'ISS, était prévu le 20 décembre, mais tous les vols ont été suspendus le temps de l'enquête. Personne ne s'avance sur une durée. «Que ce soit deux ou six mois, je ne veux pas spéculer», dit Kenny Todd, de l'équipe ISS de la Nasa.

Quid des personnes dans l'espace?

Au minimum, la suspension devrait durer «plusieurs mois», selon Erik Seedhouse, professeur à l'université aéronautique Embry-Riddle en Floride. Il rappelle que des vaisseaux Progress, transportant uniquement du matériel mais dont les lanceurs sont similaires à la fusée qui a eu un problème jeudi, avaient connu des déboires en 2015. Il n'est pas exclu que les trois membres d'équipage actuels de l'ISS, l'Allemand Alexander Gerst, l'Américaine Serena Aunon-Chancellor et le Russe Sergueï Prokopiev, doivent rester plus longtemps que prévu, alors qu'ils devaient rentrer en décembre.

En général, l'ISS compte cinq ou six spationautes à bord, pour des missions d'environ six mois. Ils se relaient et l'ISS a ainsi été continuellement habitée depuis novembre 2000. Un problème potentiel est que le vaisseau Soyouz leur permettant de revenir sur Terre, qui est déjà amarré à l'ISS, a une autonomie d'environ 200 jours à partir de l'amarrage en juin dernier, en raison des batteries installées à bord, a confirmé la Nasa... ce qui repousse en théorie à janvier la date-limite pour un retour sur Terre.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tectectec le 12.10.2018 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    Les Tec belges ... Quand il sont pas en greve

  • Nono le 12.10.2018 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Les pauvres gens coincés en haut.....c'est pas un ascenseur ...je dits ça pour ceux qui n'ont rien compris

  • Low rider le 12.10.2018 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prenez le TRAM !

Les derniers commentaires

  • Nono le 12.10.2018 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Les pauvres gens coincés en haut.....c'est pas un ascenseur ...je dits ça pour ceux qui n'ont rien compris

    • LeTroll le 12.10.2018 16:03 Report dénoncer ce commentaire

      Personne n'est coincé "en haut", il y a au moins une capsule de retour attachée à l'ISS. Par contre, il va faloir attendre pour de la visite, en attendant que les Soyuz re-volent, et en attendant les autorisations pour les Dragon etc.

  • tectectec le 12.10.2018 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    Les Tec belges ... Quand il sont pas en greve

  • Cr15 le 12.10.2018 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    Un Uber alors?

  • Low rider le 12.10.2018 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prenez le TRAM !