Transport aérien

15 février 2019 09:57; Act: 15.02.2019 11:06 Print

Il ne prend pas son vol, Lufthansa l'attaque

Un client est poursuivi par la compagnie allemande pour ne pas avoir pris sa correspondance de son vol retour. Lufthansa lui réclame 2 000 euros.

storybild

La compagnie allemande réclame 2 112 euros de dommages et intérêts au client. (photo: AFP/Daniel Roland)

Sur ce sujet
Une faute?

Les vols avec escales s'avèrent souvent moins chers que les vols directs. Certains clients les préfèrent. Une pratique plutôt courante qui se nomme «no-show». Les clients choisissent des vols indirects moins pour finalement ne pas prendre la correspondance. Cette fois, un client en a fait les frais. Il est attaqué par la compagnie aérienne pour ne pas avoir pris son deuxième vol.

En avril 2016, le client décide de prendre un vol d’Oslo à Seattle, via Francfort. Au retour de ce même trajet, il ne prend pas sa correspondance à Francfort et réserve un autre vol.

Une économie d'environ 2 000 euros

Au-delà de l'utilisation de cette pratique, l'homme est accusé d'avoir profité des tarifs préférentiels de la compagnie. En achetant ce billet avec escale, il a obtenu des tarifs plus avantageux que s'il avait pris un vol direct.

S'il avait l'intention de ne pas prendre sa correspondance, il aurait économisé près de 2 000 euros… Ce qui provoque la colère de Lufthansa. La compagnie aérienne lui réclame 2 112 euros de dommages et intérêts. La somme correspondrait au manque à gagner qu’elle aurait enregistré sur ce dossier.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bonne question le 15.02.2019 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et si les compagnies aériennes demanderaient des tarifs raisonnables au lieu de leurs tarifs fantaisistes?

  • DamnBro le 15.02.2019 10:50 Report dénoncer ce commentaire

    Suis-je le seul a trouver ça absolument ridicule ?

  • Vincent le 15.02.2019 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Lufthansa vient de se tirer une balle dans le pied. Avec sa reputation qui va en prendre un coup, elle risque de perdre plus que 2k Euro. C'est honteux !

Les derniers commentaires

  • pep le 16.02.2019 08:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non le prix n’est pas plus faible le profit est plus important pour la compagnie C’est différent

  • pep le 16.02.2019 08:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle a rien perdu parce que toutes les compagnies font du surbooking

  • pep le 16.02.2019 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait

  • LiNh le 15.02.2019 21:05 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi il n'aurait pas le droit de renoncer au vol? Puisqu'il avait payé sa place, il n'a certainement pas pu léser la compagnie en laissant derrière lui un siège vide. Sinon il faut qu'on m'explique...

  • Fairytale le 15.02.2019 19:25 Report dénoncer ce commentaire

    Par contre quand ce sont les compagnies qui prennent plus de passagers que l'avion n'a de sièges et que certains se retrouvent assis sur les sièges du personnel de bord c'est normal ?