Au Pakistan

29 septembre 2020 13:42; Act: 29.09.2020 13:51 Print

Il tape sur un obus avec un marteau, cinq morts

Un ferrailleur, qui essayait de démanteler un vieil obus avec un marteau, a provoqué une explosion meurtrière mardi dans le nord du Pakistan.

storybild

Les enveloppes en fer des obus, utilisées dans des ateliers et des usines sidérurgiques, sont considérées comme une matière première précieuse au Pakistan. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Cinq personnes sont mortes et deux autres ont été blessées mardi dans le nord du Pakistan lorsqu’un ferrailleur a fait exploser un vieil obus de mortier qu’il essayait de recycler, ont déclaré les responsables. L’explosion s’est produite dans un village de Nowshera, un district de la province de Khyber Pakhtunkhwa, après que deux personnes ont apporté le projectile au ferrailleur.

«Un obus a explosé lorsque l’employé a essayé de le démanteler avec un marteau», a déclaré à l’AFP le chef de la police de Nowshera, Najmul Hassan. L’explosion a complètement détruit le magasin, tuant le ferrailleur, son assistant, les deux personnes qui avaient apporté la munition, ainsi qu’un adolescent qui se trouvait sur les lieux.

Munitions clandestines

De vieux obus de mortier et d’artillerie ainsi que d’autres munitions non actionnées sont souvent introduits clandestinement au Pakistan depuis l’Afghanistan, certains datant de la guerre soviétique des années 1980. Leurs enveloppes en fer sont considérées comme une matière première précieuse, utilisée dans les ateliers et les usines sidérurgiques du nord du Pakistan.

Des incidents tels que l’explosion de mardi n’étaient pas rares au Pakistan, mais ils sont devenus moins fréquents à mesure que la frontière avec l’Afghanistan est devenue moins poreuse et que les ferrailleurs se sont formés.

(L'essentiel/afp)