Crash de Lion Air

21 mars 2019 18:08; Act: 22.03.2019 10:06 Print

Ils fouillaient dans le manuel pendant la chute

Pendant la plongée du Boeing 737 MAX-8 dans la mer en octobre dernier, le commandant de bord et le pilote ont cherché dans le mode d'emploi.

Sur ce sujet
Une faute?

Le 29 octobre 2018, le vol 610 de la compagnie Lion Air s'écrasait en mer de Java, en Indonésie. Les 189 personnes qui se trouvaient à bord du Boeing 737 MAX-8 ont perdu la vie. Depuis, des «similitudes claires» ont été établies entre les crashs d'Ethiopian Airlines, survenu le 10 mars en Éthiopie, et celui de Lion Air, après analyse des boîtes noires.

Selon Reuters, de nouveaux éléments sont apparus concernant le drame survenu en octobre. Les pilotes du Boeing auraient cherché, en vain, dans le manuel de l'appareil pour trouver un moyen de maintenir l'avion sous contrôle et éviter une catastrophe. L'agence cite trois sources proches du dossier, qui ont eu accès aux enregistrements sonores captés dans le cockpit.

Recherche de la marche à suivre

Ce document révèle que deux minutes après le décollage, le copilote a fait part d'un «problème de commande de vol». Il a ensuite annoncé son intention de maintenir l'altitude de l'appareil à 5 000 pieds. C'est peu après que le commandant de bord de 31 ans lui a demandé de chercher le manuel du Boeing 737 MAX-8 afin de consulter la marche à suivre en cas d'événements anormaux pendant le vol.

Durant neuf interminables minutes, l'appareil a plongé vers la mer. Pendant ce temps, le copilote de 41 ans a abandonné sa recherche dans le manuel pour essayer de redresser l'avion. Le commandant de bord s'est, à son tour, mis à feuilleter frénétiquement le mode d'emploi.

«Comme lors d'un test à 100 questions»

«C'est comme lors d'un test à 100 questions et que le temps est écoulé alors que vous n'avez répondu qu'à 75 points. Vous paniquez», explique une des sources citées par Reuters. Selon ces enregistrements, le commandant de bord est resté silencieux à la fin, tandis que son copilote a dit «Allahu Akbar» (NDLR: «Dieu est le plus grand») juste avant le crash.

La compagnie Lion Air a refusé de commenter ces informations. Les premiers éléments de l'enquête ont mis en cause un dysfonctionnement sur le système de stabilisation en vol destiné à éviter un décrochage de l'avion, appelé le MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System). Des pilotes américains avaient déjà signalé avoir rencontré des problèmes avec ce système.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Noremorse le 21.03.2019 18:29 Report dénoncer ce commentaire

    9 minutes... j'imagine le stress passagers durant ces 9 minutes voyant leur mort arriver en face.

  • Anticonformiste le 21.03.2019 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’espère que ceux qui sont partis n’ont pas souffert et je prie pour eux. Paix à leur âme.

  • Kymh2014 le 22.03.2019 07:00 Report dénoncer ce commentaire

    Quelles tragédies !!! Impensable que des machines puissent prendre le contrôle sans que l'Homme ne puisse reprendre son destin entre ses mains... Trump est ce qu'il est mais pour une fois il dit juste... Et ces géants (Boeing...) à toujours vouloir être le meilleur... qui va les punir ? RIP

Les derniers commentaires

  • Kymh2014 le 22.03.2019 07:00 Report dénoncer ce commentaire

    Quelles tragédies !!! Impensable que des machines puissent prendre le contrôle sans que l'Homme ne puisse reprendre son destin entre ses mains... Trump est ce qu'il est mais pour une fois il dit juste... Et ces géants (Boeing...) à toujours vouloir être le meilleur... qui va les punir ? RIP

  • disperdal le 22.03.2019 00:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Noremorse. Je suis sûr qu’on ne peut imaginer le stress des passagers.

  • isle le 21.03.2019 22:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    9 min !!! Mais quelle horreur ...

  • Jaimy le 21.03.2019 20:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Horrible !!! Pauvre gens ...

  • Anticonformiste le 21.03.2019 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’espère que ceux qui sont partis n’ont pas souffert et je prie pour eux. Paix à leur âme.