Entre 60 et 80 ans

02 mars 2021 07:08; Act: 02.03.2021 09:17 Print

Ils meurent d’une maladie inconnue au Congo

Maux de tête, fièvre, complications respiratoires: depuis un mois, une maladie non identifiée sévit dans une zone de l’ouest de la République démocratique du Congo.

storybild

Des échantillons vont être envoyés à l’Institut national de recherche biomédicale, afin d’identifier cette maladie. (image prétexte/archives) (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Quinze personnes, dont l’âge varie entre 60 et 80 ans, sont décédées en février après avoir contracté une maladie non identifiée dans une province de l’ouest de la République démocratique du Congo, a-t-on appris lundi de source officielle.

«Voilà un mois que cette maladie non encore identifiée sévit dans la zone de santé de Kasongo-Lunda. Actuellement nous avons enregistré 15 décès, tous concernent des personnes du troisième âge», a déclaré à l’AFP Jean-Marie Peti-Peti, gouverneur de la province de Kwango (Ouest).«Le malade commence par avoir des maux de tête, puis des douleurs partout, de la fièvre, puis des complications respiratoires», avant de décéder, a expliqué M. Peti-Peti, qui faisait le point sur cette maladie inconnue.

Covid-19 et Chikungunya

«Le ministre provincial de la Santé, le médecin chef de la zone de santé de Kasongo-Lunda ainsi que des épidémiologistes venus de Kinshasa sont à pied d’œuvre. Ils ont déjà prélevé des échantillons à envoyer à l’INRB (Institut national de recherche biomédicale)», afin d’identifier cette maladie, a-t-il ajouté. Deux épidémies, le Covid-19 et le Chikungunya, sont signalées dans cette cité frontalière de l’Angola, située à 250 km au sud-est de Kinshasa et dépourvue d’infrastructures sanitaires viables.

Le personnel de santé de cette cité se plaint de ne pas recevoir régulièrement de salaires alors que l’accès aux soins médicaux est rendu difficile à cause de son coût élevé par rapport au niveau de vie de la population, estimée à plus de 1,5 million d’habitants, principalement des agriculteurs aux très faibles revenus.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dede le 02.03.2021 07:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est comme ça que cela à commencer en 2019 en Chine ! Doit-on s attendre à un virus 2021 ??

  • survivre ou crève le 02.03.2021 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Unicorn vous n’êtes qu’un hypocrite fonctionnaire. Étrange, Je suis très bonne en logique mathématique, je comprends aisément la grammaire et structure des langues. J’adore l’histoire , la géopolitique, l’art etc.J’aurais pu suivre d’excellentes études mais des cons de profs ont en décidé autrement. Et après il fallait travailler et s’occuper des enfants. On n’est pas forcément mauvais ,simplement ces cons décident pour nous,impossible de se rattraper après et vous le savez. Il faut survivre

  • rien dire le 02.03.2021 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour la consommation de nos bouchent gourmandes : , la rémunération des fermiers reste un problème majeur. La versatilité du marché du cacao ne permet pour l’instant pas aux fermiers

Les derniers commentaires

  • de la m.. le 03.03.2021 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le cacao une denrée très demandée Depuis quelques années les professionnels de ce domaine pointent une production mondiale bien inférieure à la demande. Cette cause a pour conséquence une augmentation du prix de la tonne de cacao. Cette augmentation va donc avoir au final un effet négatif sur les chocolats vendus au public car les prix du produit final seront fortement influencés. Les paysans exploités vivent sans eau et électricité pour satisfaire les bouches avec du chocolat transformé.

  • tu y crois toi le 02.03.2021 21:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous allez censurer la vérité ?

  • tu y crois toi le 02.03.2021 21:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @@ savoir decoder et lire entre les lignes Le fils de riche qui ne fout rien n aura pas son diplome. Exactement comme le fils de pauvre.... foutaise , un prof sélectionné pour sujet bac les a donné à son ancien collègue pour bien préparer ses élèves au bac dans un lycée public où sont rassemblés les fils de riches .. les deux profs sont supers amis. Une honte . Dans un autre pays , ils seraient tous deux en prison .

  • evidemment le 02.03.2021 20:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @savoir decoder et lire entre les lignes am 02.03.2021 20:33 Les fermiers la bas, si un jour tu creves de faim, ils vendront au plus offrant. Ils ne te feront pas un prix d ami. Seulement eux, ils ont une vie difficile, et pas le temps de faire le bisounours.... les fermiers ne vendent rien sombre ab... . Ce sont les riches exploitant les fermiers , qui vendent les denrées rares aux pays riches ..

    • @evidemment le 03.03.2021 02:26 Report dénoncer ce commentaire

      T as encore oublié de prendre tes cachets?

  • evidemment le 02.03.2021 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @savoir decoder et lire entre les lignes J y croirai quand tu te porteras volontaire pour mettre ton salaire au niveau chnois. riche ou pauvre chinois ? N oubliez pas qu en chine il y est centré le plus de millionnaires . Mais qui donc voudrait un salaire si bas ? Pourquoi ne pas vouloir plutôt que le plus pauvre des chinois gagnent plus ? Plutôt qu un revenu d un luxembourgeois moyen gagne un salaire de pauvre chinois pour être crédible? Pourquoi pas baisser le salaire des riches ?