Au Japon

11 septembre 2019 07:16; Act: 11.09.2019 10:15 Print

Ils meurent de chaud à cause du typhon Faxai

La chaleur et les pannes d'électricité au pays du Soleil levant ont entraîné mardi, le décès d'une femme et d'un homme dans leurs domiciles respectifs.

storybild

Mercredi matin, quelque 456 000 clients étaient toujours sans électricité.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux personnes sont mortes de chaud au Japon, où près de 500 000 foyers étaient toujours privés d'électricité mercredi, après le passage du puissant typhon Faxai qui a balayé la région de Tokyo, dimanche et lundi, selon les autorités. Faute de courant et donc de climatiseur, les températures de plus de 35 degrés conjuguées à un taux d'humidité dans l'air de quelque 80% ont entraîné mardi, le décès d'une femme de 93 ans et d'un homme de 65 ans à leurs domiciles respectifs, a indiqué par téléphone à l'AFP une fonctionnaire de la préfecture de Chiba, dans la banlieue nord-est de Tokyo.

Au moins 48 autres personnes ont été hospitalisées pour des affections liées à la chaleur, mardi, a ajouté cette responsable. Mercredi matin, quelque 456 000 clients étaient toujours sans électricité, selon les chiffres de la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco). C'est moitié moins que lundi, mais les travaux de réparation prenaient plus de temps que prévu. Principalement dans la préfecture de Chiba, où le typhon a accosté chargé de trombes d'eau, de nombreux piliers électriques et lignes aériennes ont été endommagés par les violentes rafales de vent qui ont dépassé 200 km/h.

«Allez dans des refuges équipés de climatiseurs et hydratez-vous»

Dans quelques localités très touchées, les supérettes et autres commerces alimentaires sont dévalisés et les personnes sans voiture se plaignent de ne pouvoir faire leurs courses. «Allez dans des refuges équipés de climatiseurs et hydratez-vous», ont insisté les autorités et la compagnie Tepco, qui a sollicité l'aide d'autres compagnies régionales pour accélérer la remise en état des installations. Quelque 84 000 foyers étaient en outre privés d'eau, du fait de l'absence d'alimentation électrique des stations de purification. La remise en service de l'électricité, prévue dans la journée, devrait logiquement entraîner le rétablissement de l'eau dans les minutes ou heures suivantes.

Lors de la traversée de Tokyo et alentour, Faxai avait déjà tué deux personnes et blessé 60 autres, dont une femme emportée par le vent sur la chaussée dans la capitale. Même si le Japon connaît de nombreux typhons chaque année, tous n'ont pas la puissance de Faxai, et heurtent rarement de plein fouet et avec une telle force la métropole tokyoïte.

(L'essentiel/afp)