Venezuela

28 août 2018 10:04; Act: 28.08.2018 12:23 Print

Ils rentrent du Pérou aux frais du Venezuela

Une centaine de Vénézuéliens ont décidé de rentrer du Pérou, dans un avion envoyé par le président Maduro.

Sur ce sujet

Un total de 97 Vénézuéliens, sur le demi-million arrivés au Pérou après avoir fui la crise économique au Venezuela, ont décidé de retourner chez eux dans un avion envoyé lundi par le gouvernement de Nicolas Maduro. Ce groupe, dont 22 enfants et quatre femmes enceintes, bénéficie du plan gouvernemental vénézuélien «Retour à la patrie», a raconté à l'AFP, l'un d'entre eux, Miguel Materano, 42 ans. «Je vais chercher un travail là-bas (au Venezuela), le gouvernement a promis qu'il allait nous aider», a-t-il ajouté, précisant qu'il avait décidé de rentrer chez lui à cause de sa «mauvaise situation ici au Pérou et de la xénophobie» vis-à-vis des migrants vénézuéliens.

L'avion, appartenant à la compagnie d'État vénézuélienne Conviasa, devait décoller de l'aéroport international de Lima, pour un vol de cinq heures jusqu'à Caracas, au Venezuela. «Au revoir le Pérou», ont scandé les passagers en entrant dans les bureaux d'immigration et de contrôle de sécurité du terminal avant de monter à bord de leur vol. Le groupe de Vénézuéliens a dormi dimanche dans un hôtel proche de l'ambassade du Venezuela à Lima, où ils ont été nourris et ont été pris en charge médicalement, a déclaré un fonctionnaire de l'ambassade vénézuélienne qui a requis l'anonymat, à l'attention des journalistes présents à l'aéroport.

Plan politique de Maduro?

Vendredi, le ministre de la Communication du Venezuela, Jorge Rodríguez, avait assuré que les compatriotes ayant abandonné le pays «reviendront» après les récentes réformes économiques adoptées la semaine dernière par le gouvernement de Nicolas Maduro pour lutter contre l'hyperinflation, que le Fonds monétaire international (FMI) estime à 1 000 000% pour 2018.

«Je n'ai pas le moindre doute que ce vol fait partie d'une manœuvre politique dirigée par Nicolas Maduro lui-même, qui cherche uniquement à discréditer la diaspora vénézuélienne au Pérou», a déclaré à l'AFP Oscar Perez, qui dirige un groupe de Vénézuéliens à Lima. Il craint une instrumentalisation de ces retours au pays: «Nous verrons dans les prochains jours Nicolas Maduro à la radio et à la télévision racontant que le Pérou nous traite mal».

Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), sur les 2,3 millions de Vénézuéliens (7% de la population totale) vivant à l'étranger, depuis 2015, plus de 1,6 million ont fui leur pays en proie à une crise économique et politique. Quatre-vingt-dix pour cent d'entre eux se sont réfugiés dans les pays voisins, pour échapper au manque de médicaments et de biens de premières nécessités, et au coût de la vie élevé.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Venezuelien à Lux le 28.08.2018 13:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis Venezuelien et je peux vous dire qu’au venezuela il n’y a rien à manger ni des médicaments. Le salaire de base es de moins de 1$ par jour!!

  • duvaro le 28.08.2018 19:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mélenchon a certainement un avis éclairé et objectif à donner sur le sujet. Faudrait lui poser la question.

  • Lénine Staline Poutine le 28.08.2018 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi vouloir quitter son pays si c'est un pays où tous vivent dans le bonheur, la paix et la prospérité?

Les derniers commentaires

  • duvaro le 28.08.2018 19:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mélenchon a certainement un avis éclairé et objectif à donner sur le sujet. Faudrait lui poser la question.

  • Venezuelien à Lux le 28.08.2018 13:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis Venezuelien et je peux vous dire qu’au venezuela il n’y a rien à manger ni des médicaments. Le salaire de base es de moins de 1$ par jour!!

  • Lénine Staline Poutine le 28.08.2018 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi vouloir quitter son pays si c'est un pays où tous vivent dans le bonheur, la paix et la prospérité?

  • Max L.M. le 28.08.2018 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    De tous les gens qui prétendent écrire sur le Vénézuela combien y ont déjà été? et s'il y ont été, il y a combien de temps?