La grande évasion

02 janvier 2020 14:43; Act: 02.01.2020 16:21 Print

Interpol veut mettre la main sur Carlos Ghosn

L'organisation internationale de police criminelle a envoyé aux autorités libanaises une demande d'arrestation concernant Carlos Ghosn.

storybild

Interpol a envoyé une demande d'arrestation au Liban concernant le fugitif Carlos Ghosn. (photo: AFP/Ludovic Marin)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Liban a reçu une demande d'arrestation d'Interpol pour Carlos Ghosn, le magnat de l'automobile déchu ayant fui le Japon pour Beyrouth, a annoncé jeudi le ministre libanais de la Justice. «Le parquet général a reçu une notice rouge d'Interpol concernant le dossier Carlos Ghosn», a indiqué Albert Sarhane, cité par l'agence de presse officielle ANI.

Au terme d'une fuite rocambolesque, l'ex-patron de Renault-Nissan poursuivi au Japon pour malversations financières est arrivé lundi au Liban, où son lieu de résidence reste inconnu. Interpol n'émet pas de mandats d'arrêt et ne peut déclencher ni enquêtes ni poursuites, mais les 194 pays membres (dont le Japon) et les tribunaux internationaux peuvent demander la publication de «notices rouges».

Pas de coopération judiciaire

Ces avis de recherche internationaux s'appuient sur des mandats d'arrêt nationaux, dont les informations qu'ils contiennent sont transmises aux autres membres via une base de données sécurisée. Les autorités libanaises avaient déjà annoncé que M. Ghosn était entré «légalement» dans le pays, avec un passeport français et une carte d'identité libanaise, selon une source à la présidence.

De son côté, la Sûreté générale avait assuré que rien n'imposait «l'adoption de procédures à son encontre» ni ne «l'exposait à des poursuites judiciaires» au Liban. Le ministère libanais des Affaires étrangères avait rappelé qu'il n'existait pas d'accords de «coopération judiciaire» ou d'extradition avec le Japon.

M. Ghosn, qui fut le chef d'entreprise le mieux payé au Japon, y a été arrêté fin 2018. Il fait l'objet de quatre inculpations dans ce pays: deux pour des revenus différés non déclarés aux autorités boursières par Nissan (qui est aussi poursuivi sur ce volet), et deux autres pour abus de confiance aggravé.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • laïc le 02.01.2020 15:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci mr goshn de nous rappeler que les riches sont au dessus de toutes les lois. Quant aux Japonais, ils se sont fait avoir comme des bleus par un franco-rebeu.

  • patdulu le 02.01.2020 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’argent dirige le monde hélas

  • nickname le 02.01.2020 15:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle affaire - il a bénéficié d’une sacrée aide

Les derniers commentaires

  • Ronaldo 1998 le 04.01.2020 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous de suite les grands mots un franco rebeu??????? Arête va de tous mélanger n oublié pas que c est lui a la tête de cette firme qui a redressé l entreprises qui était au bord du gouffre un certain temps on oublie vite coco que Renault était mal en point un moment

  • James le 02.01.2020 18:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dire que c est un franco rebeu est un peu réducteur ! Tout ceci est une affaire politique dirigé par Nissan qui ne voulait pas que Renault grandisse..... Et il leur faut un coupable.....

  • mince le 02.01.2020 17:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La bourse (12.000.000 € de caution et le renouveau pour Nissan) ou la vie! Il a choisi la vie et a abandonné le pactole. C'est humain.

  • luis le 02.01.2020 17:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et après il ya pas de morts c,est pas un criminel. corruption il ya tous les jours dans tous les pays du monde et sourtou dans la politique

    • Le Belge, une fois le 02.01.2020 17:46 Report dénoncer ce commentaire

      Oui et alors c'est pas une raison.

  • Surfer le 02.01.2020 16:27 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne veut pas qu'on le Captur ?