Tensions au Proche-Orient

31 mars 2019 14:44; Act: 31.03.2019 14:49 Print

Israël rouvre des points de passage à Gaza

Après plusieurs jours de fermeture liés aux heurts entre l'armée israélienne et des militants palestiniens, l'État hébreu a rouvert deux points de passage dimanche.

storybild

La tension était vive ces derniers jours à Gaza. (photo: AFP/Jack Guez)

Sur ce sujet
Une faute?

Israël a rouvert dimanche les points de passage vers Gaza, sur fond de négociations en vue d'une trêve, après six jours de fermeture liée au tir d'une roquette sur son territoire et à une nouvelle montée des tensions avec le Hamas. Cette décision, annoncée par une porte-parole du ministère de la Défense, a été prise malgré cinq tirs de roquettes depuis la bande de Gaza vers Israël dans la nuit de samedi à dimanche, qui ont provoqué en représailles des tirs de chars israéliens sur des positions du Hamas, mouvement au pouvoir depuis 2007 dans l'enclave palestinienne.

Les échanges de feu n'ont pas fait de victime, ont précisé l'armée et des témoins à Gaza. Le point de passage d'Erez, pour les personnes, et celui de Kerem Shalom, pour les marchandises, avaient été fermés lundi après qu'une roquette tirée de la bande de Gaza s'est abattue sur une maison dans le centre d'Israël, faisant sept blessés légers. La réouverture des points de passage intervient au lendemain de rassemblements de dizaines de milliers de Gazaouis le long de la frontière entre l'enclave palestinienne et Israël, hermétique et lourdement gardée par l'armée israélienne.

Les Gazaouis étaient appelés à marquer le premier anniversaire d'une mobilisation contre le blocus imposé par Israël depuis plus de dix ans sur l'enclave, et pour le droit au retour sur les terres qu'eux-mêmes ou leurs parents ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création d'Israël en 1948. Au moins 262 Palestiniens ont été tués depuis le début du mouvement, appelé «Grandes marches du retour». Dimanche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a réaffirmé que son pays restait «préparé à une opération de grande envergure» à Gaza.

(L'essentiel/afp)