Tendance en Chine

18 octobre 2020 09:16; Act: 19.10.2020 12:21 Print

«J'ai découvert un autre monde avec mon sex-​​toy»

Avec l'épidémie et le confinement, la consommation de sex-toy chez les Chinoises a été stimulée. Une tendance de plus en plus affirmée là où le porno est pourtant interdit.

storybild

La soif de sex-toys, entrevue depuis quelques années, a encore été stimulée en Chine par l'épidémie, lorsque les confinements ont séparé les couples et fermé les lieux de sortie. (photo: Freepik)

Sur ce sujet
Une faute?

Célibataire et confinée chez elle durant l'épidémie, cette Chinoise a trouvé une solution pour achever son abstinence forcée: l'achat d'un sex-toy, un geste qui se banalise auprès de jeunes bien moins conservateurs que leurs aînés. «J'avais un peu peur de ces trucs et j'étais gênée de les utiliser», explique «Amy», une Pékinoise de 27 ans qui ne souhaite pas révéler son vrai nom. «Et puis d'un coup, j'ai découvert un autre monde», raconte la jeune fille, qui a sauté le pas début 2020, lorsque l'épidémie de Covid-19 avait vidé les rues chinoises et poussé les gens à rester chez eux.

La Chine était jusqu'à présent davantage connue pour sa production que pour sa consommation: le géant asiatique est le premier exportateur mondial. Mais la soif de sex-toys, entrevue depuis quelques années, a encore été stimulée par l'épidémie, lorsque les confinements ont séparé les couples et fermé les lieux de sortie pendant plusieurs semaines - limitant de fait les rendez-vous galants. «Un grand nombre de femmes (...) sexuellement actives ont désormais une attitude très ouverte vis-à-vis de l'utilisation de jouets sexuels», déclare Yi Heng, une blogueuse chinoise spécialisée sur les questions de sexe.

«Quelque chose de naturel et de normal»

«Elles voient ça comme quelque chose de naturel et de normal», explique la jeune femme, qui a plus de 700 000 abonnés sur le réseau social Weibo - équivalent en Chine de Twitter. Le pays asiatique reste globalement conservateur en matière de sexe dans l'espace public: la vente et l'achat de films pornographiques est interdite et les autorités lancent régulièrement des campagnes contre les contenus «vulgaires» sur Internet. Le mariage et la famille demeurent par ailleurs deux piliers traditionnels de la société.

Mais le nombre de divorces a atteint un niveau record (3,1 millions) lors des neuf premiers mois de 2020. Le signe d'un profond changement de valeurs dans une Chine qui divorçait peu il y a encore 20 ans. De plus en plus indépendantes financièrement, les Chinoises de 18-35 ans affirment par ailleurs bien davantage qu'auparavant leurs besoins sexuels. Et l'utilisation de sex-toys se démocratise. «Parfois, elles n'arrivent pas à atteindre l'orgasme, à avoir le plaisir qu'elles veulent. Peut-être parce que les hommes ne sont pas assez doués au lit...», tacle la blogueuse Yi Heng.

«Donc les femmes sont davantage tentées de se soulager elles-mêmes». Le marché chinois des jouets sexuels reste pour l'instant loin derrière celui des pays occidentaux ou même du Japon voisin.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mmmlux le 18.10.2020 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ce que l'on appelle les circuits courts

  • bonsens le 19.10.2020 02:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des gens qui ont du mal à se faire plaisir ou à accepter le plaisir et quand ça arrive ça les rend heureux/heureuse et pourquoi pas? Vous êtes qui pour juger de cette manière méprisante de la vie des autres?

  • macadam le 18.10.2020 15:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jamais mieux servi Que par soi-même

Les derniers commentaires

  • Réaliste le 19.10.2020 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme au travail la machine va remplacer l homme dans tout les domaines.

  • bonsens le 19.10.2020 02:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des gens qui ont du mal à se faire plaisir ou à accepter le plaisir et quand ça arrive ça les rend heureux/heureuse et pourquoi pas? Vous êtes qui pour juger de cette manière méprisante de la vie des autres?

  • babacool le 19.10.2020 00:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sa aide les femmes luxembourgeoises

    • citoyen le 19.10.2020 11:45 Report dénoncer ce commentaire

      pourquoi vous précisez femmes Luxembourgeoises ?

  • Deborah le 18.10.2020 21:39 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas bien: c'est une pub ? Après avoir vendu les masques, la Chine cherche des autres camelottes à nous refiler comme des sex-toys, en temps de Corona???

    • yellow plug le 19.10.2020 06:00 Report dénoncer ce commentaire

      Plutôt à nous ENFILER :)

  • curieux le 18.10.2020 21:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    peut on avoir un retour sur l'utilisation de sextoys? bien en couple ou pas ?ça apporte un plus ou c'est l'inverse