En Nouvelle-Zélande

17 octobre 2020 11:13; Act: 17.10.2020 11:36 Print

Jacinda Ardern facilement réélue Première ministre

La Première ministre néo-zélandaise a été réélue largement pour un second mandat, lors d'élections législatives qui ont permis à son parti de rafler plus de 50% des voix.

storybild

Sereine, Jacinda Ardern avait amené des scones aux bénévoles du Parti travailliste œuvrant dans les bureaux de vote. (photo: AFP/Michael Bradley)

Sur ce sujet
Une faute?

La Première ministre sortante de Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern a été confortablement réélue samedi à la tête de son pays lors d'élections législatives qui ont vu son Parti travailliste rafler plus de 50% des suffrages, ce qui selon les projections lui permettrait de contrôler 65 des 120 sièges du Parlement. L'adversaire de Jacinda Ardern, Judith Collins, a concédé sa défaite. «Félicitations à la Première ministre Jacinda Ardern, à qui j'ai téléphoné, parce que ce sont, je crois, des résultats extraordinaires pour le Parti travailliste», a dit la candidate déchue à la télévision.

Jamais un parti néo-zélandais n'est parvenu à avoir la majorité absolue depuis la réforme du système électoral en 1996, ce qui fait que tous les Premiers ministres qui se sont depuis lors succédé ont dû gouverner en coalitions. Les résultats sont loin d'être définitifs, mais le score des travaillistes semble nettement au-dessus de ce que les sondages avaient avancé. Il s'agirait si elle était confirmée de leur victoire la plus large depuis des décennies.

Le Parti national de Judith Collins (opposition de centre-droit) n'était crédité que de 26% des voix, un score qui ne lui donnerait que 34 sièges au Parlement, soit son pire résultat depuis 2002. Au pouvoir depuis 2017, Mme Ardern, qui a eu 40 ans cet été, avait surnommé le scrutin les «élections du Covid», axant à fond sa campagne sur son bilan très solide dans la lutte contre la pandémie.

«Se serrer les coudes»

La Nouvelle-Zélande - cinq millions d'habitants - a enregistré 25 décès dus au coronavirus et la stratégie du gouvernement a été saluée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). «Qui est la plus qualifiée pour assurer la sécurité des Néo-Zélandais et nous placer sur le chemin de la reprise?», avait interrogé la dirigeante travailliste lors de sa campagne. Mme Ardern a aussi maintes fois insisté sur la nécessité de «se serrer les coudes dans les périodes incertaines», une façon de rappeler que la seconde moitié de son mandat a été marquée par une succession de crises sans précédent dans l'archipel.

La force de caractère de la Première ministre a notamment été éprouvée en mars 2019 lors de la pire attaque terroriste perpétrée de l'histoire néo-zélandaise, quand un suprémaciste blanc a froidement abattu 51 fidèles dans deux mosquées de Christchurch (Sud). Mme Ardern avait alors impressionné par son attitude, sa compassion vis-à-vis des victimes, et sa réaction politique très vive, notamment sur la question du contrôle des armes et sur celle de la nécessité de pousser les réseaux sociaux à sévir contre la propagation des discours de haine.

À ce drame, avait succédé une éruption volcanique qui a fait 21 morts en décembre et, cette année, la pandémie. «Quelle que soit la crise que je traverse, vous aurez toujours l'assurance que je donnerai tout ce que j'ai, même si cela implique un énorme sacrifice», a-t-elle affirmé cette semaine.

Coalition avec les Verts

Sur le front intérieur, la dirigeante travailliste avait vu ses réformes freinées par les blocages opérés par un de ses partenaires de coalition, le mouvement populiste New Zealand First (NZF) de Winston Peters. Même si les travaillistes n'obtenaient pas cette fois la majorité absolue, ils devraient pouvoir s'affranchir de NZF pour ne plus s'appuyer que sur les Verts, qui seront plus enclins à soutenir ses programmes en matières d'accès au logement ou de réduction de la pauvreté infantile.

Sa principale adversaire, Mme Collins, a cherché à agiter comme un épouvantail la menace que constitueraient les écologistes, affirmant que les hausses d'impôts que ces derniers défendraient étrangleront les classes moyennes. Plus de la moitié des 3,5 millions d'inscrits avaient opté pour la procédure de vote anticipé, ce qui signifie que les résultats devraient tomber rapidement. Les bureaux de vote ont fermé à 19h (8h au Luxembourg).

Les élections étaient initialement prévues le 19 septembre, mais le scrutin a été reporté d'un mois en raison d'une deuxième vague épidémique, centrée sur Auckland (nord), qui est désormais terminée. Les électeurs étaient aussi invités à se prononcer sur deux référendums, le premier sur l'usage du cannabis à des fins récréatives, le second sur l'euthanasie. Les résultats de ces consultations ne sont pas attendues avant le 30 octobre.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Caroline de Valmont le 17.10.2020 15:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est une victoire bien méritée, elle a sauvé son pays du virus chinois, même si la crise économique sera difficile à surmonter ... Bon courage, Madame Ardern ! Vous êtes une icône pour beaucoup de gens dans le monde d'aujourd'hui !

  • Le viet le 17.10.2020 23:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nouvelle Zélande Taïwan sont bien de bons exemples

  • Messaouda Hank le 17.10.2020 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    FÉLICITATIONS MADAME

Les derniers commentaires

  • Le viet le 17.10.2020 23:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nouvelle Zélande Taïwan sont bien de bons exemples

  • Laurent le 17.10.2020 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    Vous noterez que la plupart des pays où il y a le moins de cas sont bien souvent dirigés par des femmes. Elles sont notre avenir !

  • Caroline de Valmont le 17.10.2020 15:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est une victoire bien méritée, elle a sauvé son pays du virus chinois, même si la crise économique sera difficile à surmonter ... Bon courage, Madame Ardern ! Vous êtes une icône pour beaucoup de gens dans le monde d'aujourd'hui !

  • Malou le 17.10.2020 13:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il en faudrai plus des comme elle...

  • Messaouda Hank le 17.10.2020 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    FÉLICITATIONS MADAME