Aux États-Unis

21 novembre 2019 14:02; Act: 21.11.2019 14:30 Print

Jalouse de ses trois jeunes fils, elle les tue

Une mère de famille a avoué le meurtre de ses trois enfants, en expliquant qu'elle était jalouse de la relation privilégiée qu'ils entretenaient avec son mari.

storybild

La jeune femme a écopé de 37 ans de prison.

Sur ce sujet
Une faute?

C'est une sordide histoire de mœurs qui a trouvé son épilogue, mardi aux États-Unis. Une jeune mère de famille de l'Ohio a avoué devant la justice le meurtre de ses trois jeunes fils, morts étouffés, rapporte le Springfield News-Sun. Brittany Pilkington, 27 ans, a expliqué qu'elle était rongée par la jalousie à cause de l'attention que leur accordait son mari, qui n'est pas le père de ses enfants.

Noah, âgé de 3 mois, a été découvert mort en août 2015 dans l’appartement familial. Au mois d'avril de la même année, c’est le corps sans vie de Gavin, 4 ans, qui a été retrouvé. Le troisième enfant, Niall, est mort en juillet 2014 alors qu'il était âgé de quelques mois à peine. La mère a avoué être l'auteur des trois meurtres après le décès de Noah, en 2015.

Brittany Pilkington a finalement écopé de 37 ans de prison, mardi. Elle a échappé à la peine capitale grâce à un accord conclu avec la justice. Durant le procès, ses avocats n'ont cessé de rappeler que leur cliente présentait une déficience mentale, liée à un empoisonnement au plomb lors de son enfance et à des sévices physiques et sexuels infligés par sa propre mère.

(pp/L'essentiel)