Brésil

24 février 2021 15:09; Act: 24.02.2021 15:31 Print

Jalouse, elle débarque au bar et tire «au hasard»

Fâchée contre son mari parce qu’il s’était rendu dans un bar fréquenté par des escort girls, une Brésilienne de 31 ans a ouvert le feu et tué une femme de 26 ans jeudi.

Sur ce sujet
Une faute?

Un effroyable drame est survenu jeudi dernier, dans un bar de Tiangua, dans le nord-ouest du Brésil, et tout a été immortalisé par des caméras de surveillance. Arrivée sur les lieux à l’arrière d’un scooter, une Brésilienne de 31 ans a débarqué dans l’établissement et ouvert le feu sur une tablée de sept personnes, dont son mari faisait partie. Djaiane Batista Barro, 26 ans, a reçu une balle dans la tête et a été tuée sur le coup. Une autre femme de 24 ans a été touchée à un bras, mais ses jours ne sont pas en danger.

Après la fusillade, le mari de Dayane Rafaella de Silva Rodrigues a lutté avec elle à l’extérieur du bar pour tenter de lui arracher l’arme. On ignore ce qui est arrivé au pistolet, mais les images de surveillance montrent la trentenaire quittant tranquillement les lieux, son sac à main sur l’épaule. La Brésilienne a été arrêtée peu après, rapporte le Daily Mail. Elle aurait expliqué à la police avoir agi parce qu’elle était «fâchée» contre son époux, qui se trouvait dans un bar fréquenté par des escort girls.

Selon les forces de l’ordre, le couple s’était déjà disputé à plusieurs reprises au sujet de ses sorties. Lors de son interrogatoire, la trentenaire a raconté avoir tiré au hasard pour «disperser» les gens qui se trouvaient à table avec son mari. Elle a ajouté qu’elle ne connaissait pas la victime. L’enquête a pu déterminer que l’arme utilisée par Dayane Rafaella de Silva Rodrigues avait été achetée à Fortaleza, à cinq heures de route du lieu du drame. Cependant, la piste de la préméditation n’a pas été retenue. L’assaillante, dont le casier judiciaire était vierge, serait sous le choc. Elle a été mise en examen pour homicide et lésions corporelles.

(L'essentiel/joc)