Sœurs attaquées par un croco

15 juin 2021 12:59; Act: 15.06.2021 13:15 Print

«Je lui ai donné des coups dans le nez, ça l'a fait fuir»

La touriste britannique attaquée par un crocodile la semaine dernière au Mexique est tirée d’affaire. Sa sœur jumelle, qui lui a sauvé la vie, témoigne.

Sur ce sujet
Une faute?

Melissa Laurie revient de loin, et elle aura une sacrée histoire à raconter au coin du feu. La Britannique de 28 ans a échappé à une mort atroce grâce au courage de sa sœur jumelle Georgia, le 6 juin dans le lagon de Manialtepec. L’héroïque jeune femme a fait fuir à coups de poings le crocodile qui cherchait à entraîner Melissa sous l’eau. Voyant sa sœur inconsciente, Georgia est entrée en action sans hésiter une seconde: «Je me suis souvenue de ma formation de sauveteuse. J’ai traîné son corps vers moi, je l’ai posé sur ma poitrine et j’ai essayé de la réanimer, mais elle a commencé à faire une crise», témoigne Georgia pour ITV News.

Le crocodile est revenu trois fois à la charge, blessant également Georgia, une plongeuse expérimentée. «Il essayait de l’emmener. Je lui ai donné des coups dans le nez avec mes deux poings et c’était dur, comme si je frappais une table, mais ça l’a fait fuir», raconte-t-elle. Melissa a subi des perforations au ventre et aux jambes, ainsi qu’une fracture du poignet, des coupures à l’estomac et avait de l’eau dans les poumons. Elle a été plongée dans un coma artificiel. Sans l’intervention de sa sœur, elle ne serait plus de ce monde à l’heure actuelle. «C’était le combat ou la fuite, et on se bat pour ceux qu’on aime», confie Georgia.

«Georgia a été fantastique»

Selon la jeune femme, sa sœur n’a que des bribes de souvenirs de cette terrifiante rencontre. Melissa se souvient de la première fois où le reptile l’a emmenée sous l’eau, quand elle a cru qu’elle allait se noyer et que son bras avait été arraché. La victime se rappelle également que Georgia lui chantait des chansons sur le bateau pour la réconforter, alors qu’elle perdait et reprenait connaissance sans arrêt. Melissa est sortie du coma la semaine dernière et va beaucoup mieux. «Je suis extrêmement reconnaissante d’en être sortie vivante. Et du fait que Georgia s’est battue pour moi», a-t-elle fait savoir au Daily Mail.

Georgia affirme que personne ne les a prévenues que des crocodiles rôdaient dans le coin. Il s’est finalement avéré que les guides qui avaient emmené les touristes à cet endroit n’avaient pas de licence et ne connaissaient pas les lieux. Les parents des deux jeunes femmes les ont rejointes au Mexique pour les soutenir et les ramener à la maison. «Georgia a été fantastique et a fait tout ce qu’elle pouvait pour sa sœur. Mais elle a besoin de soutien. Elle a besoin du réconfort de sa famille. Elle essaie de faire bonne figure, mais elle est vraiment très fragile», confie Sue, 62 ans.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.