Attaque de crocodile en Inde

12 juin 2020 07:09; Act: 12.06.2020 10:02 Print

«Je me suis dit ça y est, je suis mort»

Un jeune homme a sauvé la vie de son ami en frappant avec une perche à selfie un reptile qui était en train de l’emporter sous l’eau, mardi, à Bhopal.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux Indiens qui trouvaient le temps long pendant le confinement ont décidé d’aller piquer une tête dans le lac Kaliasot Dam, mardi à Bhopal (centre). Amit et son ami Gajendra avaient installé un téléphone au-dessus de l’eau à l’aide d’une perche à selfie et barbotaient joyeusement quand un crocodile a surgi.

L’animal a happé Amit avant de l’entraîner sous l’eau. «Je le sentais mordre ma cuisse. Il me tirait vers le bas. Je me suis dit ça y est, je suis mort», raconte l’Indien de 30 ans au Times of India. «Si mon ami n’avait pas été là, j’aurais été tué à coup sûr», poursuit le miraculé. En effet, Amit doit une fière chandelle à Gajendra, qui a tout de suite compris que son acolyte se faisait attaquer par un crocodile.

Baignade interdite

Dans un réflexe salvateur, le jeune homme s’est emparé de la perche à selfie et a poursuivi l’animal et sa proie sous l’eau, les yeux fermés. Soudain, Gajendra a senti quelque chose d’écailleux et s’est mis à frapper le reptile avec la perche. Le crocodile a fini par lâcher Amit et s’est enfui. Une fois son ami mis à l’abri, Gajendra a appelé les secours.

L’Indien a dû se faire poser trente points de suture sur la jambe droite. Le département forestier de la région a assuré qu’il couvrirait les frais d’hospitalisation, précisant tout de même que la baignade était interdite dans ce lac.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Baignade interdite le 12.06.2020 07:41 Report dénoncer ce commentaire

    Malin d'aller se baigner dans la boue...Baignade interdite en plus!

  • Titus le 12.06.2020 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A bhopal! Purée entre les usines chimiques et les crocodiles, faut vraiment avoir envie de se baigner !!!

  • Emile le 12.06.2020 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    La première fois que j'entends qu'une perche de selfie peut servir à qqch d'intelligent :-)

Les derniers commentaires

  • Léon le 12.06.2020 17:38 Report dénoncer ce commentaire

    Fallait respecter le confinement

  • défoike le 12.06.2020 15:52 Report dénoncer ce commentaire

    moi je nage toujours avec ma perche à selfy

  • beurk le 12.06.2020 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    super! je viens de vomir sur mon clavier...

  • Jean II le 12.06.2020 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui on brave le confinement !

  • murdok le 12.06.2020 12:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à son ami qui a eut le courage et la présence d’esprit de frapper le crocodile , ami pour la vie.