Michelle Obama

09 juillet 2019 22:30; Act: 10.07.2019 10:55 Print

«Je suis surprise que mes enfants aient des amis»

L'ex-First Lady des États-Unis a fait des confidences étonnantes sur la vie de ses deux filles à la Maison-Blanche.

storybild

De gauche à droite, Sasha, Malia et leur maman Michelle Obama.

Sur ce sujet
Une faute?

Michelle Obama a toujours eu une grande complicité avec ses deux filles. Quand leur père, Barack Obama, était président des États-Unis, de 2009 à 2017, Malia et Sasha ont dû vivre avec leurs parents à la Maison-Blanche. Et cela n'a pas toujours été évident pour les deux jeunes filles.

L'aînée, Malia, avait 11 ans et sa petite sœur 8 ans quand elles y ont emménagé. Surveillées par des agents de sécurité 24h sur 24 dans tous leurs déplacements, les deux frangines n'ont pas eu une vie normale. Interviewée samedi 6 juillet 2019 par «CBS This Morning», leur mère s'est confiée sur cette période hors du commun. Étonnamment, Malia et Sasha ne l'ont pas si mal vécue.

«Contrôler toute la folie qu'il pouvait y avoir autour de nous»

«Je suis surprise que mes enfants aient des amis», a-t-elle dit. Michelle s'est aussi souvenue de ce qu'elle disait aux parents des amis de ses filles quand elles allaient dormir chez eux: «Merci d'avoir invité Malia et Sasha. Oh, au fait, il y aura un homme avec un pistolet assis devant votre porte toute la nuit. Laissez-le entrer et utiliser la salle de bains. Ce serait bien».

Durant les huit années passées à la Maison-Blanche, Michelle Obama et son mari ont tout fait pour que les agents de sécurité autour de leur progéniture ne lui soient pas trop pesants. «Notre objectif était de nous assurer qu'ils faisaient juste ce qu'ils étaient supposés faire, c'est-à-dire contrôler toute la folie qu'il pouvait y avoir autour de nous», a-t-elle précisé.

«Oui, vous avez des gardes armés, ignorez-les»

Afin de relativiser la situation, l'Américaine disait alors à ses petites: «Oui, le président est votre père, mais cela n'a rien à voir avec vous. Allez juste à l'école. Oui, vous avez des gardes armés, ignorez-les. Ils ne sont pas là pour vous».

Aujourd'hui, Malia, 21 ans, et Sasha, 18 ans, peuvent enfin vivre leur vie en toute liberté. Ce qui est bien plus simple quand on a envie de connaître l'amour. «Imaginez-vous en train d'essayer d'avoir votre premier baiser entourée de beaucoup d'hommes avec des fusils», a ajouté avec humour leur maman.

(L'essentiel/lja)