Enfants bloqués en Thaïlande

14 juillet 2018 22:06; Act: 14.07.2018 22:18 Print

«Je vais mieux et je rêve de manger un KFC»

Les douze jeunes footballeurs et leur entraîneur rescapés d'une grotte en Thaïlande après 18 jours sous terre pourront sortir jeudi de l'hôpital.

storybild

Les jeunes garçons semblent avoir bonne mine. Ils ont donné face caméra des nouvelles de leur santé. (photo: AFP)

Sur ce sujet

L'équipe des «Sangliers sauvages» était restée bloquée du 23 juin à son évacuation qui a pris trois jours et s'est achevée le 10 juillet dans la grotte de Tham Luang, inondable en saison de mousson. «Les 13 Sangliers sauvages sont tous en bonne condition physique, tous ont bon moral», a déclaré aux journalistes le ministre de la Santé publique, Piyasakol Sakolsattayatorn. «Ils sortiront ensemble de l'hôpital, nous envisageons jeudi», a-t-il ajouté.

Les enfants et leurs parents se sont vus conseiller de passer du temps avec leurs amis et leurs familles et de ne pas donner d'interviews aux médias car cela pourrait «déclencher des symptômes de stress post-traumatique», a-t-il encore dit.

Porte-parole improvisé

Dans une courte vidéo enregistrée à l'hôpital de Chiang Rai où ils se trouvent actuellement, les jeunes garçons semblent avoir bonne mine. Ils se présentent l'un après l'autre en saluant les mains jointes à la manière thaïlandaise, donnent chacun de brèves nouvelles de leur santé et précisent le plat qu'ils souhaitent déguster après leur sortie de l'hôpital.

«Je vais mieux», dit à la caméra Adul Sam-on, jeune apatride de 14 ans né dans l'Etat Wa, région de l'Est de la Birmanie marquée par une guérilla ethnique. Il dit rêver de manger au KFC puis remercie, en anglais, le monde entier pour avoir aidé à sauver l'équipe. Dans la grotte, l'adolescent s'était improvisé porte-parole car c'était le seul à pouvoir communiquer avec les plongeurs britanniques parvenus les premiers à les rejoindre.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • SoSa le 15.07.2018 07:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est certainement pas la décision des enfants... Ils n'y sont pour rien...et tant mieux pour eux s'ils peuvent en tirer profit comme vous dites

  • rené sance le 15.07.2018 07:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le sauvetage était peut-être sponsorisé par CFK?

  • rené sance le 15.07.2018 07:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu vis dans un monde de bisounours ?

Les derniers commentaires

  • SoSa le 15.07.2018 07:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est certainement pas la décision des enfants... Ils n'y sont pour rien...et tant mieux pour eux s'ils peuvent en tirer profit comme vous dites

  • rené sance le 15.07.2018 07:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu vis dans un monde de bisounours ?

  • rené sance le 15.07.2018 07:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le sauvetage était peut-être sponsorisé par CFK?

  • rené sance le 14.07.2018 23:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même dans les moments tragiques ils se font de la pub, tout est bon pour tirer profit

    • Sam1952 le 15.07.2018 06:58 Report dénoncer ce commentaire

      Vraiment tout est bon pour critiquer ! Sale mentalité , pleine de méchanceté !

  • torolkozo le 14.07.2018 22:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est un miracle qu'ils soient en vie et bravo aux sauveteurs mais pourquoi cette pub pour une chaine de fastfood, qui les paie pour dire ça ?