Aux États-Unis

25 juillet 2018 22:16; Act: 26.07.2018 11:08 Print

Juncker annonce «un accord» avec Trump

Le président de la Commission européenne et le président américain ont annoncé avoir trouvé une porte de sortie à la guerre commerciale entre Washington et Bruxelles.

storybild

Jean-Claude Juncker n'était pas très optimiste à l'heure de rencontrer le président américain. (photo: AFP/Saul Loeb)

Sur ce sujet
Une faute?

Jean-Claude Juncker et Donald Trump ont désamorcé ce mercredi des mois de conflit commercial entre Washington et Bruxelles qui s'est traduit par des taxes douanières punitives réciproques. Les États-Unis et l'Union européenne sont parvenus à un «accord», a indiqué Jean-Claude Juncker, tandis que Trump a dit que les deux parties voulaient aller vers «zéro tarifs douaniers» dans leurs échanges industriels, exception faite du secteur automobile.

L'Union européenne va augmenter «immédiatement» ses importations de soja en provenance des États-Unis, s'est aussi félicité le président républicain tout en promettant de revoir la question des tarifs douaniers américains sur l'acier et l'aluminium européen. Donald Trump, qui a annoncé la mise en place «immédiatement» d'un groupe de travail, a aussi estimé que les relations entre Washington et Bruxelles entraient dans «une nouvelle phase».

«Des partenaires proches»

Selon une source européenne, aucun nouveau tarif douanier ne sera imposé sur les importations de voitures européennes aux États-Unis, un dossier particulièrement sensible pour l'Allemagne, où ce secteur clé emploie quelque 800 000 personnes.

«Nous sommes parvenus à un accord aujourd'hui», a de son côté assuré M. Juncker qui avait souligné, au début du tête à tête dans le Bureau ovale que les États-Unis et l'UE, qui représentent la moitié du commerce mondial, étaient des «partenaires proches», des «alliés», pas des «ennemis». Qualifié par M. Trump d'homme «très intelligent» mais aussi «très dur», le dirigeant européen a évoqué «un renforcement de la coopération sur l'énergie».

La rencontre a été «productive», a souligné à l'issue de le rencontre Margaritis Schinas, porte-parole de M. Juncker. Au même moment, depuis Johannesburg, le président chinois Xi Jinping lançait une mise en garde à son homologue américain, soulignant que personne ne sortirait «vainqueur» d'une guerre commerciale.

(L'essentiel/afp)