Corée du Nord

09 août 2020 10:56; Act: 10.08.2020 11:21 Print

Kim Jong-​​un envoie de l'aide dans une ville confinée

De l'aide humanitaire a été envoyée dans la ville nord-coréenne coupée du reste du pays depuis qu'une personne a présenté des signes de contamination au Covid-19.

storybild

La Corée du Nord n'a officiellement recensé aucun cas de Covid-19 avant le cas suspect identifié en juillet. (photo: AFP/str)

Sur ce sujet
Une faute?

Le leader nord-coréen Kim Jong-un a ordonné l'envoi d'aide à Kaesong, une ville située à la frontière intercoréenne confinée depuis juillet pour lutter contre le coronavirus, a annoncé dimanche l'agence de presse officielle KCNA. Les autorités nord-coréennes ont déclaré avoir instauré en juillet un état d'urgence maximale à Kaesong, après y avoir découvert un cas possible de contamination au coronavirus qui serait le premier du pays.

KCNA a rapporté qu'un train chargé d'aide, notamment des vivres et des médicaments, était arrivé vendredi dans cette ville. «Le Leader Suprême s'est assuré que des mesures d'urgence étaient prises pour fournir de la nourriture et des médicaments après que la ville a été totalement bloquée, et cette fois il a veillé à ce que de grandes quantités de riz et d'aide soient envoyées à la ville», a déclaré l'agence officielle. KCNA ajoute que M. Kim est préoccupé «jour et nuit» par le sort des habitants de Kaesong, qui poursuivent «leur campagne pour mettre en échec la progression du virus malfaisant».

Le mois dernier, Pyongyang avait annoncé qu'un transfuge s'étant réfugié en Corée du Sud il y a trois ans était rentré clandestinement en Corée du Nord le 19 juillet en «traversant illégalement» la frontière très surveillée entre les deux pays. L'armée sud-coréenne a confirmé à l'époque qu'il existait une «grande possibilité» qu'un transfuge soit récemment reparti au Nord. L'homme, qui présentait des symptômes du Covid-19, a été placé sous «une stricte quarantaine», ont indiqué les autorités nord-coréennes, qui n'ont pas confirmé s'il avait été testé positif. Si c'était le cas, ce serait le premier cas officiellement reconnu de Covid-19 en Corée du Nord. Jusqu'alors, Pyongyang a affirmé n'avoir recensé aucun cas de contamination. Des experts émettent des doutes à ce sujet.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JDCJDR le 09.08.2020 13:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci Kim !

  • KNKN le 09.08.2020 18:04 Report dénoncer ce commentaire

    Gloire à Kim ! Merci cher leader, j'ai toujours cru en vous.

  • ertyu le 09.08.2020 19:34 Report dénoncer ce commentaire

    Il disait donc vrai??? Pas de covid en Corée du nord, à part ce possible cas? Cela ne va pas plaire mais faudrait voir pourquoi.

Les derniers commentaires

  • tina le 10.08.2020 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci

  • Vladimir von Kim le 10.08.2020 02:21 Report dénoncer ce commentaire

    Gloire au Leader Suprême! Il est préoccupé nuit et jour du sort des habitants de Kaesong. Diantre! Il ne doit pas beaucoup dormir.

  • ertyu le 09.08.2020 19:34 Report dénoncer ce commentaire

    Il disait donc vrai??? Pas de covid en Corée du nord, à part ce possible cas? Cela ne va pas plaire mais faudrait voir pourquoi.

  • cocou le 09.08.2020 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo mr Kim

  • KNKN le 09.08.2020 18:04 Report dénoncer ce commentaire

    Gloire à Kim ! Merci cher leader, j'ai toujours cru en vous.