Corée du Nord

24 août 2020 10:02; Act: 24.08.2020 10:47 Print

Kim Jong-​​un serait actuellement dans le coma

Selon un diplomate sud-coréen, le leader nord-coréen aurait été placé dans un coma artificiel. Sa sœur Kim Yo-jong le remplacerait à la tête du pays.

storybild

Kim Jong-un le 19 août dernier. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Que se passe-t-il vraiment en Corée du Nord? Selon de nouvelles rumeurs, son dirigeant Kim Jong-un serait dans le coma. De nombreux médias du monde entier reprennent en effet lundi les propos de Chang Song-min, l’ex-assistant du défunt président sud-coréen Kim Dae-jung.

Selon l’ancien diplomate, le dictateur serait dans le coma, quelques jours après avoir confié le pouvoir à sa sœur Kim Yo-jong. «Je pense qu’il est dans le coma, mais sa vie n’est pas terminée», a-t-il déclaré dans des médias sud-coréens. Mais comme sa succession n’a pas encore été complètement établie, c’est sa sœur qui s’occupe de diriger le pays, car le vide ne peut pas être maintenu pendant une longue période, a-t-il confié.

Pas la première rumeur

Le 19 août dernier, Kim Jong-un était en tout cas encore présent lors d’une session plénière du Parti des Travailleurs. Session lors de laquelle le dirigeant a évoqué les «défaillances et accomplissements» du régime depuis la tenue en 2016 du précédent congrès, selon l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

Par ailleurs, la semaine dernière également, le service national de renseignement avait annoncé que Kim Jong-un exerçait toujours «le pouvoir absolu» mais qu’il transférait progressivement son autorité à sa sœur Kim Yo-jong, 33 ans, «pour soulager son stress».

Ce n’est pas la première fois que la rumeur court sur l’état de santé du leader nord-coréen. En avril dernier déjà, des médias avaient affirmé qu’il était dans l’incapacité de gouverner après une opération cardiaque. Mais quelques jours plus tard, Kim Jong-un apparaissait en public. Le doute est donc à nouveau permis sur le coma présumé du dictateur.

(L'essentiel)