Typhon au Japon

06 septembre 2018 07:36; Act: 06.09.2018 12:02 Print

L'aéroport d'Osaka va rouvrir partiellement

Le typhon qui a fait 11 morts au Japon a provoqué l'arrêt des activités à l'aéroport d'Osaka. Celui-ci va rouvrir en partie.

Sur ce sujet

L'aéroport du Kansai (Osaka, ouest), fortement endommagé par le passage du typhon Jebi en début de semaine sur le Japon, se prépare à rouvrir partiellement vendredi et l'ensemble des voyageurs ont pu quitter les lieux, ont annoncé les autorités jeudi. «Les vols intérieurs vont reprendre demain (vendredi), et les vols internationaux redémarreront dès que les préparatifs seront achevés», a déclaré au cours de son point de presse régulier le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga.

Le cyclone Jebi, considéré comme le plus puissant qui ait frappé directement l'archipel, a laissé dans son sillage 11 morts, des centaines de blessés et de nombreux dégâts dans l'ouest du pays, notamment au sein du principal aéroport de la région.

Situé en mer sur une île artificielle au large d'Osaka, cet aéroport appelé Kix s'est retrouvé inondé et complètement isolé, car le pont reliant les installations à la terre ferme a été endommagé par un pétrolier qui s'y est encastré.

«Le gros problème que nous affrontons est de garantir un accès facile à l'île», a expliqué Yoshiyuki Yamaya, PDG de Kansai Airports, lors d'une conférence de presse aux côtés de son homologue français Emmanuel Menanteau. Kix est géré conjointement par l'entreprise japonaise Orix et le groupe français Vinci Airports.

Retour à la normale pas avant une semaine

Un peu plus tôt, le Premier ministre Shinzo Abe avait aussi mentionné «les dégâts subis par le poste de ravitaillement en carburant», à l'issue d'une réunion de crise sur la récente série de désastres naturels (typhon et séisme à Hokkaïdo). Les efforts pour remettre en l'état les installations, «tels que le draînage de l'eau, se poursuivent 24 heures sur 24», a précisé M. Abe.

M. Yamaya n'était cependant pas en mesure de dire quand était prévu un retour à la normale. Un délai d'une semaine avait été évoqué jeudi. Les milliers de passagers et d'employés, qui avaient dû passer la nuit de mardi à mercredi bloqués à l'intérieur, ont pu être évacués par ferry et bus, a-t-il précisé. La circulation sur le pont a pu être partiellement rétablie.

Kix est le troisième aéroport le plus fréquenté de l'archipel après ceux de Tokyo (Haneda et Narita), avec 400 vols et 78 000 passagers par jour en moyenne. L'aéroport joue également un rôle important dans le transport de marchandises. Au total, plus de 355 entreprises y sont implantées, employant quelque 17 000 personnes.

(L'essentiel/afp)