Donald Trump

02 juillet 2019 07:14; Act: 02.07.2019 10:02 Print

L'Afghanistan, «un Harvard pour terroristes»

Le président américain Donald Trump estime qu'après le départ des militaires d'Afghanistan, il sera impératif de maintenir une présence du renseignement dans le pays.

storybild

Donald Trump a évoqué l'instabilité de l'Afghanistan. (photo: AFP/Nicholas Kamm)

Sur ce sujet
Une faute?

Donald Trump a affirmé dans une interview diffusée lundi, qu'il comptait garder une «très forte» présence du renseignement en Afghanistan, après un retrait des troupes américaines, en qualifiant ce pays de «Harvard pour terroristes». «J'aimerais pouvoir juste partir d'Afghanistan, a dit le président américain à Fox News. Le problème, c'est que ça semble être un laboratoire pour terroristes. Je l'appelle le Harvard pour terroristes».

Même après un retrait des troupes américaines, «je garderais une très forte présence du renseignement là-bas. Nous allons laisser un renseignement très fort, bien plus fort que ce que vous imagineriez normalement, parce que c'est très important», a-t-il poursuivi.

Les propos de M. Trump sont diffusés au moment où des discussions entre responsables afghans et des talibans ont été annoncées pour dimanche, pour tenter une nouvelle fois de parvenir à un règlement politique et mettre fin à la présence militaire américaine en Afghanistan.

(L'essentiel/afp)