États-Unis/Israël

22 janvier 2018 18:11; Act: 22.01.2018 18:28 Print

L'ambassade de Jérusalem ouvrira l'année prochaine

Le controversé déménagement de la représentation américaine en Israël, voulu par Donald Trump, verra le jour prochainement, a annoncé le vice-président Mike Pence lundi.

storybild

Mike Pence (à droite, ici avec Benjamin Netanyahu) a été très applaudi à la Knesset, le Parlement israélien. (photo: AFP/Ariel Schalit)

Sur ce sujet

Le vice-président américain Mike Pence a annoncé lundi sous un tonnerre d'applaudissements du Parlement israélien que l'ambassade des États-Unis ouvrirait à Jérusalem avant fin 2019, malgré la colère des Palestiniens et la réprobation internationale. Signe de l'émoi et de la division que continue à semer la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël, une douzaine de députés arabes israéliens (sur 120 parlementaires) ont été expulsés dans un grand brouhaha par les gardes de la Knesset à l'ouverture du discours de M. Pence, quand ils se sont levés pour brandir un tract proclamant que Jérusalem est la capitale de la Palestine.

Donald Trump a corrigé le 6 décembre «une injustice vieille de 70 ans», en annonçant le transfert de l'ambassade, a déclaré M. Pence. «Jérusalem est la capitale d'Israël» et le président Trump a ordonné à ce titre de préparer le déménagement de l'ambassade des États-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, a-t-il dit. «L'ambassade des États-Unis ouvrira avant la fin de l'année prochaine» à Jérusalem, a-t-il dit, enchantant les députés israéliens, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et les membres du gouvernement.

Cette rupture unilatérale avec des décennies de diplomatie américaine et avec le consensus international a provoqué le courroux des Palestiniens et des manifestations dans le monde arabe et musulman. La direction palestinienne a rapidement dénoncé le «discours messianique» de M. Pence, prouvant que «l'administration américaine fait partie du problème et non pas de la solution». Au même moment, le président palestinien Mahmoud Abbas cherchait à Bruxelles à rallier le soutien européen.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JT le 22.01.2018 23:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    usa decide les autres exécutent

  • libre penseur le 22.01.2018 19:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle ne sera jamais prête pour fin 2019 elle sera finie après le mandat du clown ! et probablement que le prochain président (e) n'y emmenagera pas

  • Iskar 58 le 23.01.2018 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les diplomates américains en Israel n'ont aucune envie de déménager à Jerusalem, ils sont bien mieux à 60km de là à Tel Aviv qui est la capitale économique du pays

Les derniers commentaires

  • Iskar 58 le 23.01.2018 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les diplomates américains en Israel n'ont aucune envie de déménager à Jerusalem, ils sont bien mieux à 60km de là à Tel Aviv qui est la capitale économique du pays

  • Joel le 23.01.2018 09:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a jamais eu a travers l'histoire un pays applé palestine avec Jérusalem comme sa capitale poutant Jérusalem a toujours était la capitale des Juifs et celle D'Israël dans l'antiquité omme dans la période contemporaine

    • Noel le 23.01.2018 10:40 Report dénoncer ce commentaire

      ...et à juger par votre nom.... votre avis est bien-sur impartial !

  • JT le 22.01.2018 23:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    usa decide les autres exécutent

  • libre penseur le 22.01.2018 19:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle ne sera jamais prête pour fin 2019 elle sera finie après le mandat du clown ! et probablement que le prochain président (e) n'y emmenagera pas

    • Terry le 22.01.2018 20:31 Report dénoncer ce commentaire

      On peut toujours rêver, et entretemps de gros entrepreneurs se seront rempli les poches...