En Égypte

18 juin 2019 07:41; Act: 18.06.2019 10:44 Print

L'ancien président Morsi a déjà été enterré

Moins de vingt-quatre heures après son décès à l'âge de 67 ans, l'ancien président égyptien déchu a été enterré mardi matin, a annoncé son avocat.

storybild

Mohamed Morsi a dirigé l'Égypte entre 2012 et 2013. (photo: AFP/John Macdougall)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancien président égyptien islamiste Mohamed Morsi, décédé lundi à 67 ans au tribunal, a été enterré mardi au Caire en toute discrétion. Issu de la confrérie interdite des Frères musulmans, Mohamed Morsi «a été enterré le matin à Medinat Nasr, dans l'est du Caire, en présence de sa famille», a indiqué l'un de ses avocats, Abdelmoneim Abdel Maksoud. «La prière funèbre a été faite à l'hôpital de la prison de Tora».

Premier président démocratiquement élu en Égypte après le Printemps arabe de 2011 qui avait poussé au départ l'ancien chef de l'État Hosni Moubarak après 30 ans de pouvoir, Mohamed Morsi avait été destitué en juillet 2013 par Abdel Fattah al-Sissi, aujourd'hui président, après une vague de manifestations. Il faisait depuis face à des poursuites dans plusieurs affaires. C'est lors d'une audience lundi au complexe pénitentiaire de Tora au Caire, qu'il s'est effondré.

Selon la télévision d'État, il est mort «à cause d'un arrêt cardiaque». Sa famille a confirmé sa mort mais sans en donner la cause. «Nous n'avons même pas pu le voir au tribunal à cause des parois de verre blindé (du box) insonorisé. Mais d'autres détenus nous ont fait signe qu'il n'avait plus de pouls», a raconté Me Maksoud. Le Parti de la liberté et de la justice de Mohamed Morsi, bras politique des Frères musulmans, a parlé d'un «assassinat», dénonçant de mauvaises conditions de détention dont «le but était de le tuer à petit feu». Des organisations de défense des droits humains, comme Amnesty International, ont demandé une enquête sur sa mort.

(L'essentiel/afp)