Ère de modernité

11 décembre 2017 09:48; Act: 11.12.2017 11:09 Print

L'Arabie saoudite autorise enfin les cinémas

Les autorités du royaume ont annoncé la fin de l'interdiction des salles obscures. En vigueur depuis 35 ans, elle prendra fin en janvier 2018.

storybild

Jusqu'à présent, les projections cinématographiques ne sont autorisées qu'à de très rares occasions en Arabie saoudite, lors d'événements officiels. (photo: AFP/Fayez Nureldine)

Sur ce sujet

L'Arabie saoudite va autoriser l'ouverture de salles de cinéma à partir de début 2018, levant une interdiction en vigueur depuis plus de 35 ans contre ces lieux de divertissement, a annoncé lundi le ministère de la Culture. Les autorités vont délivrer dès à présent les permis d'exploitation. «C'est un moment clé dans le développement de l'économie culturelle dans le pays», a déclaré le ministre de la Culture, Awad al-Awad.

Dans le cadre d'un ambitieux plan de réformes économiques et sociales soutenu par le prince héritier Mohammed ben Salmane, le gouvernement tente de promouvoir des formes de divertissement (concerts, spectacles, cinémas) dans le royaume, malgré l'opposition des milieux ultraconservateurs. En janvier, le mufti d'Arabie saoudite s'était insurgé contre la possible ouverture de salles de cinéma, affirmant qu'elles seraient sources de «dépravation» car elles favorisent la mixité.

Même si les salles étaient interdites, le cinéma saoudien commence à être reconnu internationalement. La comédie romantique «Barakah Meets Barakah», de Mahmoud Sabbagh, a ainsi été projetée à la Berlinale tandis que «Wadjda» de Haifaa Al-Mansour a été en 2013 le premier film national à participer aux Oscars du meilleur film étranger. Parmi les autres réformes sociétales, Riyad a annoncé en septembre la fin de l'interdiction de conduire pour les femmes, à partir de juin 2018.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dino le 11.12.2017 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    les cheikhs en ont assez de l'âge de pierre?

  • stroyder le 11.12.2017 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    cinema créé en 1895, et ils pensent être civilisés. Mais biensur..

  • Grand Maître le 11.12.2017 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à ce nouveau leader.

Les derniers commentaires

  • Grand Maître le 11.12.2017 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à ce nouveau leader.

  • stroyder le 11.12.2017 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    cinema créé en 1895, et ils pensent être civilisés. Mais biensur..

  • dino le 11.12.2017 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    les cheikhs en ont assez de l'âge de pierre?