Vol MH370

07 avril 2014 08:44; Act: 07.04.2014 10:25 Print

L'Australie détecte de nouveaux signaux

Un navire de la marine australienne participant aux recherches du vol MH370 dans l'océan Indien a capté des émissions «compatibles» avec les ultrasons émis par les boîtes noires.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La sonde tractée déployée par le navire de la marine australienne Ocean Shield «a détecté des signaux compatibles avec ceux émis par les boîtes noires des avions», a déclaré Angus Houston, patron du centre de coordination des recherches basé à Perth (ouest de l'Australie). Deux signaux ont été captés, dont l'un pendant deux heures et 20 minutes, l'autre pendant 13 minutes, selon l'ancien chef des armées australiennes.

Ces résultats, «la piste la plus prometteuse jusqu'ici», ont «encouragé» les enquêteurs dans l'idée qu'ils sont désormais «très près de l'endroit où (ils) doivent être». Il a néanmoins renouvelé ses appels à la prudence en soulignant qu'ils ne disposaient pas de la confirmation qu'il s'agit bien des boîtes noires du Boeing 777 de Malaysia Airlines, disparu le 8 mars, avec 239 personnes à bord.

«Nous n'avons pas encore trouvé l'avion», a-t-il insisté. «Plusieurs jours pourraient être nécessaires pour confirmer que ces détections proviennent du (vol) MH370. En mer, à de grandes profondeurs, rien ne se passe rapidement», a-t-il expliqué. Neuf avions militaires, trois appareils civils et 14 navires étaient déployés lundi dans l'océan Indien, à environ 2 000 km des côtes occidentales de l'Australie, pour tenter de retrouver l'épave du Boeing dans un périmètre de 234 000 km².

(L'essentiel/ATS)