Nouvelle ère

30 avril 2019 10:03; Act: 30.04.2019 13:04 Print

L'empereur du Japon Akihito a abdiqué

Souverain du pays du Soleil levant depuis 1989, l'empereur a quitté ses fonctions. Il transmet le trône du Chrysanthème à son fils ainé Naruhito.

La cérémonie a duré une dizaine de minutes.

Sur ce sujet
Une faute?

La dernière cérémonie d'abdication de l'empereur du Japon Akihito s'est déroulée ce mardi, à 10h, dans la plus belle salle du Palais impérial de Tokyo, «Matsu no Ma» (la salle de pin). Après un court discours du Premier ministre Shinzo Abe, le souverain a pris la parole. «J'ai accompli mon devoir d'empereur avec une grande confiance dans le peuple. J'espère sincèrement avec l'impératrice que l'ère Reiwa sera prospère. Je prie de tout mon cœur pour la paix et le bonheur des gens au Japon et dans le monde», a dit l'empereur, qui quitte son trône à 85 ans.

Le couple impérial se trouvait debout devant les trônes, l'empereur en costume à queue de pie, l'impératrice en robe à l'occidentale. Les symboles du pouvoir ont ensuite été symboliquement et solennellement retirés de l'estrade, au côté de laquelle se trouvait le reste de la famille, y compris Naruhito qui deviendra empereur mercredi. L'ancien empereur est ensuite parti, marquant un temps d'arrêt devant la sortie, pour s'incliner face au gouvernement. Une cérémonie de moins d'un quart d'heure pour mettre un terme à un règne de plus de 30 ans.

La foule est venue face au Palais, malgré la pluie, pendant la cérémonie qui était aussi diffusée sur les écrans géants de Tokyo.

Avec ce changement d'empereur, l'ère Heisei se termine à minuit, heure du Japon, (17h au Luxembourg), pour laisser la place à l'ère Reiwa, avec l'empereur Naruhito, fils d'Akihito.

Toute une série de cérémonies avaient précédé l'ultime, mardi, marquant officiellement la fin du règne de Akihito.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • V.V.Poutine le 30.04.2019 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    Mes respects au grand empereur japonais qui abdique, c'est un exemple pour les leaders du monde entier ...

  • Luxo le 30.04.2019 15:12 Report dénoncer ce commentaire

    En matière de technologie le Japon est un pays évolué, mais avec leur empereur et leur code d'honneur ils sont encore au Moyen Age japonais.

Les derniers commentaires

  • Luxo le 30.04.2019 15:12 Report dénoncer ce commentaire

    En matière de technologie le Japon est un pays évolué, mais avec leur empereur et leur code d'honneur ils sont encore au Moyen Age japonais.

  • V.V.Poutine le 30.04.2019 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    Mes respects au grand empereur japonais qui abdique, c'est un exemple pour les leaders du monde entier ...