Mexique

18 septembre 2019 18:55; Act: 19.09.2019 10:07 Print

L'épouse d'un ami d'«El Chapo» meurt brutalement

La femme d'un leader du cartel d'«El Chapo» est morte samedi soir chez elle. Le mannequin avait toujours démenti tout lien avec des groupes criminels mexicains.

Sur ce sujet
Une faute?

Une Mexicaine de 35 ans très connue dans son pays a perdu la vie, samedi soir. Claudia Ochoa Felix était surnommée «l'impératrice des Antrax», du nom du gang associé au cartel de Sinaola dirigé par «El Chapo». Son mari, «El Chino Antrax», était l'un des dirigeants du groupe avant de finir en prison. Malgré cette relation amoureuse, Claudia Ochoa Felix avait toujours nié tout lien avec les cartels mexicains.

La «Kim Kardashian mexicaine» a été retrouvée morte dans sa maison de Culiacan (nord-ouest) après avoir passé une soirée en boîte. Dans un premier temps, les médias locaux avaient diffusé des informations contradictoires sur les circonstances du décès de cette mère de deux enfants. Il était notamment question d'une overdose ou d'un assassinat.

«L'impératrice des Antrax»

Le Bureau du procureur de l'État de Sinaloa a mis tout le monde d'accord: Claudia a succombé à une asphyxie due à une bronchoaspiration, consécutive à un mélange d'alcool et de drogue, relate infobae. L'homme qui l'accompagnait ce soir-là n'a rien pu faire pour la réanimer.

«L'impératrice des Antrax» était devenue célèbre au Mexique en 2013 après la diffusion de photos la montrant avec des armes à feu, des voitures de luxe ou posant lors de voyages de rêve à l'étranger. Après l'emprisonnement de son mari, une rumeur insistante laisser penser que la Mexicaine avait pris le relais à la tête du cartel. En juin 2014, le mannequin avait cependant fermement démenti cette information et crié à la calomnie lors d'une conférence de presse.

(L'essentiel/joc)