Relations tendues

09 novembre 2018 07:03; Act: 09.11.2018 09:24 Print

L'escalade continue entre Donald Trump et «CNN»

Le retrait de l'accréditation du journaliste Jim Acosta crée la polémique aux États-Unis, la Maison-Blanche l'ayant justifié par un comportement déplacé du reporter.

Sur ce sujet

Les relations conflictuelles entre Donald Trump et CNN connaissent depuis mercredi un nouvel épisode polémique, qui a valu au journaliste vedette de la chaîne le retrait de son accréditation. «Vous êtes très impoli et une personne horrible!»: l'invective du président américain à destination de Jim Acosta a fait le tour du monde. Le propos, en réponse au refus du journaliste de rendre le micro durant la conférence de presse, après avoir posé plusieurs questions, a été suivi du retrait de son accréditation.

La Maison-Blanche a justifié cette suspension, non par les questions insistantes de Jim Acosta, mais par ce qu'elle a présenté comme un comportement déplacé envers la jeune stagiaire chargée de récupérer le dit micro. Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison-Blanche, assure que le reporter a «placé ses mains» sur la jeune femme, et a posté une vidéo montée de manière à dramatiser la séquence. Les images originales montrent cependant clairement que c'est la stagiaire qui tente de s'emparer du micro et que Jim Acosta ne fait qu'essayer d'écarter son bras, tout en s'excusant auprès d'elle.

Journaliste symbole

Des analystes et des journalistes estiment que cette vidéo a été manipulée en l'accélérant pour faire croire que le journaliste avait frappé la stagiaire avec sa main. «Je crois que nous avons franchi une nouvelle ligne, parce que la raison donnée pour suspendre l'accréditation d'Acosta est un mensonge», a affirmé Dan Kennedy, professeur de journalisme à la Northeastern University. Les accusations d'agression sont «une insulte aux vraies victimes de harcèlement et d'agression», a écrit sur le site de CNN l'éditorialiste britannique Jane Merrick.

Jim Acosta, quisignalé par son style abrasif, est devenu le symbole d'un CNN honni de l'ancien promoteur immobilier. La presse a quasi unanimement dénoncé la révocation de son accréditation, une sanction sans précédent. En revanche, les méthodes du journaliste sont loin de faire l'unanimité, au sein même de sa profession. «Quand un employé de la Maison-Blanche se précipite sur le micro que vous avez en main, rendez-le et laissez l'insistance du président à couper les journalistes parler pour elle-même», a écrit jeudi l'éditorialiste du Washington Post, Erik Wemple.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mimile le 09.11.2018 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    Le plus grave, c'est la manipulation de la video pour tenter de discréditer le journaliste: un cas flagrant de Fake News de la part de Trump et de son entourage.

  • Honteux le 09.11.2018 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le comportement de ce journaliste n'est pas très correct mais les propos de Donald Trump sont eux honteux et indignes de sa fonction. Mais il se croit le plus intelligent alors bien sûr, toute remise en question est exclue ...

  • Angoiser le 09.11.2018 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Liberté de la presse aux États Unis est fini depuis longtemps et maintenant c’est public. Mais c’est valable pour le monde entier

Les derniers commentaires

  • alhadas le 09.11.2018 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bel exemple de démocratie.

  • Sandro le 09.11.2018 18:05 Report dénoncer ce commentaire

    Cette fois-ci (enfin), il semble qu'il est allé trop loin.

  • Dejan le 09.11.2018 17:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trump a raison .

  • Dejan le 09.11.2018 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    Trump a raison.

    • Benito M le 09.11.2018 17:46 Report dénoncer ce commentaire

      Merci pour ce commentaire.

  • Quidam le 09.11.2018 14:44 Report dénoncer ce commentaire

    Il a effectivement changé de style, comme promis suite aux élections de cette semaine. Il n'y avait pas d'hypocrisie auparavant. Enfin, nettement moins.