Coronavirus dans le monde

23 novembre 2020 12:01; Act: 28.11.2020 18:45 Print

60 arrestations à des manifestations anti-​​mesures

L'épidémie de coronavirus touche de nombreux pays à travers le monde et le bilan évolue chaque jour. Suivez la situation et les annonces en direct.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits:

• Dans le monde, plus de 60,9 millions de cas ont été recensés depuis décembre dans 196 pays et territoires. Plus d'1,43 million de personnes sont mortes, majoritairement en Amérique latine. Plus de 37 millions de patients sont considérés comme guéris.

• Le Luxembourg compte plus de 33 000 cas confirmés de coronavirus parmi la population résidente et 300 décès.

• Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec plus de 264 823 morts, suivis par le Brésil (plus de 171 000), l'Inde (plus de 135 000), le Mexique (plus de 104 000) et le Royaume-Uni (plus de 57 000). La Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population.

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.


Samedi 28 novembre

18h05 Plus de 60 arrestations lors de manifestations anti-mesures à Londres

Plus de soixante personnes ont été arrêtées samedi à Londres lors de manifestations contre les restrictions destinées à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé la police.

Ces interpellations ont été effectuées pour «un certain nombre d’infractions», notamment «violation des restrictions contre le coronavirus», a tweeté la police de Londres, qui avait appelé à ne pas prendre part à ces manifestations, interdites en raison du confinement en cours. «Nous nous attendons à ce que ce chiffre augmente», a ajouté la police.

Des centaines de personnes ont manifesté dans les rues de la capitale britannique pour protester contre les mesures anti-coronavirus. Les manifestants ont scandé «liberté» et brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire «arrêtez de nous contrôler» ou «plus de confinements».

16h19 Le bilan de la pandémie dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 444 426 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP samedi à 12h. Plus de 61 585 860 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 39 186 100 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Sur la journée de vendredi, 11 271 nouveaux décès et 633 683 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1 410 nouveaux morts, la France (957, chiffre incluant 564 décès en Ehpad et établissements médico-sociaux entre mardi et vendredi) et l'Italie (827).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 264 866 décès pour 13 092 661 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Après les États-Unis, les pays les plus endeuillés sont le Brésil avec 171 971 morts et 6 238 093 cas, l'Inde avec 136 200 morts (9 351 109 cas), le Mexique avec 104 873 morts (1 090 675 cas), et le Royaume-Uni avec 57 551 morts (1 589 301 cas).

10h45 Plus de 400 000 morts en Europe

Plus de 400 000 décès dus au nouveau coronavirus ont été recensés en Europe selon un bilan réalisé par l’AFP à partir de bilans fournis par les autorités de santé samedi vers 9h. L’Europe est la deuxième zone du monde la plus meurtrie par la pandémie avec 400 649 décès au total (pour 17 606 370 infections), derrière l’Amérique latine et les Caraïbes (444 026 décès, 12 825 500 cas). Plus de 36 000 morts y ont été recensés ces sept derniers jours (36 147), soit le bilan le plus lourd sur une semaine depuis le début de la pandémie.

6h25 Une partie de l'Europe retrouve ses magasins

Une partie de l'Europe, dont la France, va retrouver ses magasins ce week-end, rassurée par le reflux du coronavirus, mais aux États-Unis, où l'épidémie ne faiblit pas, les autorités de Los Angeles ont interdit la plupart des rassemblements privés ou publics.

«Tous les rassemblements publics et privés d'individus n'appartenant pas au même foyer sont interdits, à l'exception des offices religieux et des manifestations», pour une durée de trois semaines à partir du lundi 30 novembre, ont annoncé vendredi les autorités de la plus grande ville de Californie.

3h42 Record quotidien de contaminations au Mexique

Le Mexique a enregistré vendredi un nouveau record quotidien de contaminations au coronavirus, avec 12 081 cas détectés en une journée, pour un total de 1 090 675, ont annoncé les autorités sanitaires. Lors des dernières 24 heures, 631 personnes ont succombé du Covid-19, ce qui fait un total officiel de 104 873 décès, a-t-on précisé de même source.

Vendredi 27 novembre

17h42 Les magasins non alimentaires vont rouvrir en Belgique le 1er décembre

Dès le mardi 1er décembre, en Belgique, les magasins non alimentaires vont recevoir l'autorisation d'ouvrir à nouveau, a indiqué, ce vendredi, le Comité de concertation, organe réunissant des ministres fédéraux, régionaux et communautaires. Pour éviter du monde dans les commerces avant les fêtes de fin d'année, des protocoles sanitaires stricts vont devoir être suivis. Mauvaise nouvelle cependant pour les métiers de contacts (coiffeurs, tatoueurs, esthéticiennes): ils doivent rester fermés! Pour le réveillon de Noël, la nuit du 24 au 25 décembre, il sera également possible de rester en famille jusqu'à minuit.

8h42 100 millions de doses de vaccins russe made in India

Le Fonds souverain russe (RDIF) a annoncé vendredi avoir conclu un accord avec le groupe pharmaceutique indien Hetero pour la production de plus de 100 millions de doses annuelles du vaccin russe contre le coronavirus, Spoutnik V.

«Hetero, l’un des principaux fabricants indiens de médicaments génériques, a accepté de produire en Inde plus de 100 millions de doses par an» de Spoutnik V, a annoncé dans un communiqué le RDIF, qui a financé le développement du vaccin, ajoutant que la production devra commencer «début 2021».

7h06 Les inégalités raciales exacerbées aux USA

Le nombre de petites entreprises dirigées par des personnes noires a diminué de 41% entre février et avril, contre seulement 17% pour les sociétés gérées par des personnes blanches, selon une étude publiée en août de l’antenne de New York de la puissante Réserve fédérale (Fed) publiée en août.

Les relations plus fragiles de la communauté noire avec les banquiers a défavorisé les sociétés dirigées par ses membres quand il a fallu préparer les dossiers de demande de prêts accordés en urgence par le gouvernement aux PME.

7h04 Des stations de ski désespérées

Magasins, hôtels et restaurants fermés: les stations de ski italiennes ont des airs de villes mortes. Et leur espoir de rouvrir avant Noël est désormais quasi nul, suscitant inquiétudes et désarroi, alors que la Suisse voisine a rouvert ses pistes.

À Sestrières, village olympique en 2006, les déclarations du chef du gouvernement Giuseppe Conte semblant exclure une réouverture avant Noël, puis celles de la chancelière allemande Angela Merkel en faveur d’une interdiction du ski dans l’Union européenne jusqu’au 10 janvier pour éviter de nouvelles contaminations au coronavirus, ont semé l’incompréhension. Le Premier ministre français Jean Castex a de son côté annoncé jeudi que les stations françaises pourront rouvrir pour les fêtes de fin d’année, mais pas les remontées mécaniques.

6h50 Un ancien aéroport se mue en centre de vaccination

Devant l’ancien aéroport Tegel de Berlin, la pancarte orange d’une compagnie aérienne lance encore un «Bienvenue» aux voyageurs mais ce sont prochainement des milliers de candidats à la vaccination contre le Covid-19 qui devraient affluer ici.

Il n’aura pas fallu longtemps pour que l’ancien Terminal C de la plateforme, fermée début novembre, trouve une nouvelle vocation: d’ici mi-décembre, il va devenir un vaste centre de vaccination contre le coronavirus.

L’Allemagne compte disposer du vaccin au premier trimestre 2021 et se prépare à une opération d’envergure pour implanter une soixantaine de centres du même type à travers le pays, complétés par des équipes mobiles.

L’État fédéral assurera l’achat et la livraison des doses, les länder fourniront seringues, aiguilles, pansements et lotions antiseptiques. Ces derniers doivent également désigner les lieux où se tiendront ces vaccinations à grande échelle: halls de foire, salles de concert ou patinoire et vélodrome.

À Tegel, «nous devons vacciner 3 000 à 4 000 personnes par jour», explique à l’AFP Albrecht Broemme, chargé par la municipalité de mettre sur pied les infrastructures.

6h40 Un million de contaminations en Allemagne

L’Allemagne a franchi vendredi le seuil du million de personnes testées positives au Covid-19 depuis le début de la pandémie, a annoncé l’institut de veille sanitaire Robert Koch.

Considérée comme un des bons élèves européens de la gestion de l’épidémie mais frappée de plein fouet par la deuxième vague, l’Allemagne comptait ainsi vendredi 1 006 394 malades officiellement déclarés (+22 806 en 24h) et 15 586 décès (+426), selon l’institut.

6h30 Test PCR de nouveau obligatoire pour la Bolivie

La justice colombienne a ordonné au gouvernement de réinstaurer l’obligation de présenter un test négatif au coronavirus pour l’entrée dans le pays, une mesure qui avait été supprimée début novembre, suscitant les critiques du secteur médical.

La décision, qui a été publiée jeudi, ordonne qu'un certificat du test PCR avec un résultat négatif pour le virus Covid-19 est requis pour entrer dans le pays. La justice a annulé la mesure gouvernementale, après avoir accepté un appel pour la protection du droit à la santé présenté par un citoyen.

Selon le juge de Bogota Giovanni Legro, cette mesure doit être rétablie «immédiatement», bien que le gouvernement dispose de trois jours pour contester la décision.

Le 5 novembre, le ministère de la Santé avait décidé d’annuler la mesure obligeant à la fois les Colombiens et les ressortissants étrangers à présenter un test PCR négatif avant d’entrer dans le pays par voie aérienne, les frontières terrestres étant fermées. L’examen devait être fait 96 heures avant le voyage.

6h Un Thanskgiving très restreint

Les Américains ont fêté cette nuit un Thanksgiving terni par la résurgence de l’épidémie dans le pays. L’Europe, elle, allège légèrement ses restrictions à l’approche des fêtes de Noël.

Pandémie oblige, la célèbre parade de Thanksgiving aux ballons géants qui réunit habituellement des millions de personnes dans les rues de New-York, s'est tenue sans public cette année et a été diffusée en ligne. Une grande partie de l’animation a été filmée en avance les jours précédents.

Suivant les recommandations des autorités sanitaires, le président élu Joe Biden a, comme beaucoup de ses compatriotes, renoncé à se déplacer pour passer cette fête familiale dans son fief du Delaware en petit comité avec sa femme, sa fille et son gendre. «Je sais que ce n’est pas de cette façon que beaucoup d’entre nous espéraient passer les fêtes», a souligné l’ex-bras droit de Barack Obama, dans une vidéo diffusée jeudi, sur Twitter.


Jeudi 26 novembre

18h14 Le vaccin d'AstraZeneca nécessite une «étude supplémentaire»

Le vaccin contre la maladie Covid-19 développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford nécessite «une étude supplémentaire», a indiqué jeudi, le directeur général du groupe, après des critiques concernant la fiabilité annoncée.

«Maintenant que nous avons trouvé ce qui semble être une meilleure efficacité, nous devons la valider, donc nous devons faire une étude supplémentaire», a déclaré Pascal Soriot, dans une interview à l'agence Bloomberg.

16h30 Interdiction des séjours de ski: l'Autriche rejette la proposition allemande

L'Autriche a mis en garde jeudi contre les effets «désastreux» sur son économie d'une interdiction du ski à l'échelle européenne jusqu'au 10 janvier, alors qu'elle est l'une des plus dépendantes du tourisme hivernal sur le continent.

Le gouvernement allemand va demander à l'Union européenne de bannir les séjours de ski. Or, une telle interdiction pourrait menacer environ un tiers des revenus annuels de l'industrie des sports d'hiver dans les 250 stations du pays alpin, qui réalisent une grande partie de leurs bénéfices pendant les fêtes de fin d'année.

Bien que l'Autriche soit à nouveau confinée jusqu'au 7 décembre, ses remontées mécaniques prévoyaient de redémarrer à temps pour Noël, à l'inverse de leurs concurrentes françaises et italiennes.

15h Prolongement du confinement jusqu'au 7 décembre en Grèce

La Grèce a annoncé jeudi le prolongement du confinement jusqu'au 7 décembre pour combattre la deuxième vague du Covid-19, car «la charge épidémiologique reste élevée», a indiqué le porte-parole du gouvernement Stelios Petsas.

Pour chaque sortie, les habitants en Grèce devront donc obtenir le feu vert des autorités, par SMS. Seuls les commerces essentiels, supermarchés et pharmacies, resteront ouverts.

14h20 20 000 jobs étudiants pour aider les décrocheurs en France

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi la création de «20 000 jobs étudiants» pour accompagner «les décrocheurs» pendant les deux premières années de leurs études, qui s'ajoutent aux 1 600 recrutés par les Crous.

«Nous allons créer 20 000 jobs étudiants dont la mission sera de venir en soutien des étudiants décrocheurs notamment au cours des premières années», a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse.

Contrairement à ce que M. Castex a initialement indiqué, les contrats ne seront pas passés par les Crous mais par les universités, a précisé Matignon à l'AFP. Ils seront établis pour une durée de 4 mois, de décembre à mars, «à raison de 10 heures par semaine», selon M. Castex.

11h30 Retour à une «vie normale» à l'automne 2021

«J'ai assez bon espoir pour 2021, (...) je crois qu'on va changer de modèle face à cette épidémie. Cette épidémie, jusqu'à présent on la subit - on a subi la 1re vague, on a subi la 2e vague - on va enfin pouvoir devenir acteur et la contrôler», grâce notamment à la vaccination, a expliqué l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, sur RMC/BFMTV.

«Si on arrive à vacciner 80-90% des Français - parce qu'il faut quand même tenir compte (du fait) que ces vaccins sont pas 100% efficaces - on aura une couverture telle qu'on peut tout à fait logiquement penser qu'on reviendrait à une vie normale, à l'automne 2021 seulement», a-t-il jugé. Un tel niveau de couverture représente «un objectif extrêmement ambitieux, compte tenu de la défiance qui existe aujourd'hui vis-à-vis des vaccins», a-t-il toutefois souligné.

Arnaud Fontanet a aussi averti que l'espoir mis dans les vaccins en développement restait conditionné à «une série de "si"»: que les résultats communiqués par les laboratoires «soient confirmés par des publications scientifiques", que la durée de l'immunité induite soit suffisante, qu'ils marchent chez les personnes âgées et à condition de «s'assurer qu'il n'y a pas d'effets indésirables graves ou qu'ils restent exceptionnels».

7h En Corée du Sud, les nouveaux cas de coronavirus au plus haut depuis mars

La Corée du Sud a fait état jeudi de près de 600 nouveaux cas de coronavirus sur 24 heures, soit le nombre de contaminations le plus élevé depuis mars, un regain qui fait craindre une troisième vague épidémique dans le pays.

Alors que les autorités recensaient ces dernières semaines entre 100 et 300 nouveaux cas en moyenne par jour, elles en ont enregistré 583, liés principalement à des foyers de contamination dans des entreprises, des écoles, des salles de sport et des petits rassemblements à Séoul et dans sa région, a indiqué l’Agence de prévention et de contrôle des maladies de Corée.

Le gouvernement a durci cette semaine les restrictions à Séoul et dans les régions voisines pour tenter de contenir la progression du virus. Bars et discothèques ont été fermés, alors que le nombre de personnes aux mariages et funérailles ne peut dépasser la centaine. Les cafés ne peuvent servir qu’à emporter, et les restaurants ne peuvent servir en salle que jusqu’à 21h.

2h48 Plus de 2 400 morts en 24 heures aux États-Unis, un plus haut depuis 6 mois

Les États-Unis ont déploré mercredi, à la veille de la très populaire fête de Thanksgiving, plus de 2 400 morts du coronavirus en 24 heures, selon les données de l’université Johns Hopkins, un triste bilan qui n’avait pas été atteint depuis plus de six mois. Le pays a dans le même temps enregistré près de 200 000 nouveaux cas de Covid-19, selon un relevé effectué à 20h30 locales par l’AFP des chiffres de l’université, actualisés en continu.

C’est le deuxième jour consécutif que la barre des 2 000 morts quotidiens est franchie. La dernière fois que le nombre de morts quotidiens avait dépassé les 2 400 morts en une journée remonte à début mai, au plus fort de la crise sanitaire aux États-Unis.

Face à cette nouvelle poussée de l’épidémie, qui est en phase «exponentielle» aux États-Unis selon les autorités sanitaires, de nombreux États ont, les uns après les autres, réimposé des restrictions malgré l’arrivée de la période des fêtes. Thanksgiving est aux États-Unis une grande fête familiale, plus importante que Noël pour beaucoup, où amis et familles se retrouvent autour de la traditionnelle dinde farcie.

2h38 Au Soudan, le dernier Premier ministre élu démocratiquement décède du Covid-19

Sadek al-Mahdi, le dernier Premier ministre soudanais élu démocratiquement avant d’être reversé par un coup d’État militaire mené par Omar el-Bechir en 1989, est décédé jeudi du Covid-19, a annoncé son parti Umma. «Sadek al-Mahdi, chef du parti Umma, est décédé jeudi», indique un communiqué de sa formation.

Atteint du coronavirus, il était hospitalisé aux Émirats arabes unis. Âgé de 84 ans, il était le petit-fils d’Abdel Rahman al-Mahdi, fondateur du parti Umma, et l’arrière-petit-fils de Mohammad Ahmad, qui avait dirigé la révolte de 1981 à 1985 contre la domination anglo-égyptienne. Sadek al-Mahdi avait été Premier ministre du Soudan à deux reprises: en 1966/1967 puis une seconde fois entre 1986 et le 30 juin 1989. Cette seconde fois, il a été élu par le Parlement.

00h46 L’OMS recommande des activités physiques aux télétravailleurs

La pandémie montre l’importance des activités physiques. L’OMS a dévoilé mercredi soir de nouvelles directives qui demandent notamment aux sédentaires, parmi lesquelles figurent les personnes en télétravail en raison du Covid, davantage d’efforts. Près de 5 millions de décès pourraient être évités chaque année si la population était active.

Au moins 150 à 300 minutes d’activités physiques modérées à vigoureuses par semaine doivent être menées par les adultes. «Chaque mouvement est bon pour la santé et empêche des maladies non transmissibles», a fait remarquer à la presse un responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Ruediger Krech.

Selon l’OMS, un quart des adultes et quatre jeunes sur cinq n’honorent pas ces recommandations. Le coût est estimé à 54 milliards de dollars en termes de soins et près de 15 milliards de dollars de productivité perdue, selon des estimations de 2016. «L’activité physique est cruciale pour la santé et le bien-être», affirme le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. D’autant plus avec «les restrictions liées à la pandémie».


Mercredi 25 novembre

22h08 L'Allemagne veut que l'UE interdise les séjours de ski d'ici le 10 janvier

L'Allemagne veut que l'Union européenne interdise les séjours de ski d'ici le 10 janvier, pour éviter de nouvelles infections au Covid-19, indique mercredi le texte négocié par Angela Merkel et les États régionaux allemands. «Je vais être honnête avec vous, ce ne sera probablement pas facile, mais nous allons essayer», a précisé dans la foulée lors d'une conférence de presse, la chancelière allemande

21h58 L'Allemagne prolonge ses restrictions jusqu'à début janvier

L'Allemagne va prolonger jusqu'à début janvier ses restrictions pour lutter contre la pandémie de Covid-19, dont la fermeture des bars et restaurants et les limitations de participants à des réunions privées, a annoncé mercredi soir Angela Merkel. «Nous devons encore faire des efforts (...) le nombre d'infections quotidiennes se situe encore à un niveau beaucoup trop élevé», a déclaré la chancelière, à l'issue de plus de sept heures de discussions avec les dirigeants des 16 États régionaux allemands.

15h20 Selon l'OMS, la propagation de la pandémie ralentit

La propagation de la pandémie a ralenti la semaine dernière, dans le monde et en Europe également. Mais le nombre de nouveaux décès augmente dans toutes les régions.

Selon des données publiées mardi soir par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève, et qui portent jusqu’à dimanche, à la mi-journée, les nouvelles infections se sont certes étendues, mais de 1%. L’Afrique a observé la progression la plus importante, à 15%. Le continent américain suit à un peu plus de 10%.

De son côté, l’Europe peut s’appuyer sur un ralentissement pour la seconde semaine consécutive. Mais si le recul des nouveaux cas s’est établi à 6%, ceux-ci restent proches d’1,8 million, après près de 1,85 million, la semaine précédente. Aucune région n’en a rassemblé davantage, la semaine dernière.

15h Von der Leyen appelle à ne pas assouplir trop vite les règles anti-Covid

Les États européens ne doivent pas assouplir «trop vite» leurs règles pour contenir le Covid-19 au risque de déclencher sinon «une troisième vague» de l’épidémie après Noël, a averti mercredi, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

14h40 Le Royaume-Uni réduit fortement son aide au développement

Le Royaume-Uni a annoncé, mercredi, une forte baisse de son aide au développement, l'an prochain, pour cause de finances publiques plombées par la pandémie de nouveau coronavirus, malgré les nombreux appels à sauvegarder ces financements essentiels pour de nombreux projets dans le monde.

14h30 Le Pakistan craint une seconde vague de Covid-19 plus mortelle

Les hôpitaux au Pakistan se remplissent de malades du Covid-19 et sont proches de la saturation, a-t-on appris mercredi, de sources médicales, les autorités craignant une seconde vague plus meurtrière que la première.

Des patients atteints du coronavirus commencent à être refusés par des hôpitaux, ont indiqué à l'AFP des docteurs, qui craignent que le pays, largement épargné jusqu'ici, ne se dirige vers une crise sanitaire majeure.

13h50 Au Danemark, des carcasses de visons enterrés en masse refont surface

Le pays a choisi de s'en débarrasser en toute hâte pour lutter contre le Covid-19, mais même morts et enterrés les visons font encore parler d'eux: dans un charnier dans l'ouest du Danemark, des cadavres d'animaux remontent à la surface sous l'effet des gaz de putréfaction.

Le phénomène s'est produit sur un terrain militaire près d'Holstebro (ouest), dans un des charniers improvisés pour enterrer la masse impressionnante d'animaux euthanasiés, selon des images diffusées par la télévision publique DR.

Dans un communiqué, le ministère de l'Environnement et de l'Agriculture affirme que les visons sont recouverts d'un mètre et demi à deux mètres de terre. Mais selon DR, ils n'étaient dans ce champ qu'à un mètre de profondeur.

12h12 De nouvelles restrictions à Tokyo

Tokyo a exhorté mercredi ses habitants à éviter les sorties non essentielles, et demandé aux commerces servant de l’alcool de fermer plus tôt, alors que le nombre d’infections au coronavirus est en augmentation au Japon.

«Je voudrais demander aux habitants de Tokyo d’éviter autant que possible les sorties non indispensables, pour prévenir une augmentation du nombre d’infections», a déclaré la gouverneure de la capitale, Yuriko Koike, lors d’une conférence de presse. Elle a aussi appelé la population à adopter le télétravail.

La gouverneure a également demandé aux établissements servant de l’alcool, y compris les karaokés, de fermer leurs portes à 22h, à partir de samedi, pour une période de trois semaines. Ceux qui s’exécuteront pourront bénéficier d’aides financières. La mégapole nippone a enregistré plus de 400 nouveaux cas mercredi, un chiffre qui augmente depuis plusieurs jours.

12h La Bulgarie se résout enfin à prendre des restrictions

Le gouvernement bulgare, jusqu’ici réticent à prendre des restrictions, s’est décidé mercredi à fermer écoles, restaurants et centres commerciaux, alors que les hôpitaux sont débordés face à l’explosion du nombre d’infections. Les mesure prendront effet vendredi soir et seront en vigueur jusqu’au 21 décembre.

Outre la fermeture des crèches, écoles, universités, ainsi que des restaurants, cafés et centres commerciaux, les voyages touristiques organisés sont interdits, les épreuves sportives se dérouleront sans public. Les salles de sport seront fermées, mais les théâtres fonctionneront à 30% de la capacité des salles. Les magasins non essentiels et de produits alimentaires restent, eux, ouverts.

10h30 La situation s'aggrave aux États-Unis, l'Europe allège les restrictions

Face à des chiffres records de contamination, Los Angeles ferme mercredi ses bars et restaurants, à la veille de la grande fête de Thanksgiving aux États-Unis, tandis que les pays d'Europe occidentale, France en tête, allègent progressivement les restrictions à l'approche de Noël.

Le secrétaire à la Santé en Californie, Mark Ghaly, a appelé à éviter les grandes réunions de famille traditionnelles à l'occasion de Thanksgiving, affirmant qu'il avait interdit à sa propre mère de le rejoindre pour célébrer cette fête, jeudi.

Alors que l'épidémie s'aggrave aux États-Unis, l'Europe occidentale commence à récolter les fruits d'un confinement sévère, et la France a annoncé mardi soir un allègement des restrictions à petit pas à l'approche de Noël.

9h43 France: l’aide aux entreprises fermées coûtera 1,6 milliard d’euros par mois

Le nouveau dispositif français de soutien aux entreprises qui prévoit de pouvoir indemniser à hauteur de 20% du chiffre d’affaires celles qui resteront fermées coûtera 1,6 milliard d’euros par mois à l’État, a annoncé mercredi, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.

«Nous changeons totalement le dispositif pour pouvoir couvrir non pas les plus petites entreprises, mais couvrir toutes les entreprises, sans exception, qui sont fermées», a déclaré le ministre, alors que jusqu’ici le fonds de solidarité était restreint aux entreprises de moins de 50 salariés.

À partir du 1er décembre, les entreprises auront le choix entre l’aide forfaitaire allant jusqu’à 10 000 euros, ou une indemnisation à hauteur de 20% de leur chiffre d’affaires par rapport à celui engrangé l’an dernier durant le même mois. Ce soutien, plafonné à 100 000 euros, concernera 200 000 entreprises a précisé le ministre.

9h40 29,1 millions de téléspectateurs pour Macron

Les annonces du président Emmanuel Macron sur l'allègement progressif du confinement ont été suivies mardi soir par 29,1 millions de téléspectateurs, toutes chaînes confondues, selon des données communiquées à l'AFP par Médiamétrie, mercredi.

C'est un peu moins que la précédente déclaration du président de la République, sur la mise en place du nouveau confinement destiné à lutter contre le Covid-19: elle avait été regardée par 32,7 millions de Français, le 28 octobre. Comme les précédentes, la déclaration de mardi soir a réuni l'écrasante majorité des personnes qui regardaient la télé ce soir-là, avec une part d'audience globale de 87,4%.

Les sommets d'audience pour des déclarations officielles établis par Emmanuel Macron en mars-avril, durant la première vague de Covid-19, restent inégalés: son allocution du 13 avril avait été suivie par 36,7 millions de téléspectateurs, et celle du 16 mars (mise en place du 1er confinement) avait été regardée par 35,4 millions de Français.

7h55 Ces flacons allemands indispensables aux vaccins contre le Covid-19

Chez le spécialiste du verre Schott, la production de flacons tourne sans relâche: l'entreprise allemande, référence du secteur médical, prépare depuis des mois l'arrivée très prochaine d'un vaccin contre le Covid-19.

Pour les essais cliniques lancés depuis le printemps, Schott a déjà livré des millions de flacons aux laboratoires engagés dans la course au vaccin. Chez plusieurs développeurs, les fioles sont déjà remplies et n'attendent plus que le feu vert des autorités pour être commercialisées.

Le verre «borosilicate», dont Schott a fait sa spécialité, est très recherché pour sa capacité à résister aux températures extrêmes. Les usines Schott tournent 24 heures sur 24 - comme c'est la norme dans le secteur - et aucune personne extérieure à l'entreprise n'est admise sur les chaînes de fabrication, pour minimiser les risques d'infection.

7h La Russie affirme que son vaccin est efficace à 95%

La Russie a affirmé mardi que son vaccin Spoutnik V contre le Covid-19 était efficace à 95%, au moment où la concurrence des vaccins fait rage face à la progression de la pandémie dans le monde entier.

Cette annonce intervient alors que la Russie, au 5e rang mondial en nombre de contaminations avec 2 138 828 cas détectés à ce jour, a enregistré mardi un record de 491 décès, pour un total de 37 031 morts, les autorités russes ne recensant que les décès dont le coronavirus est considéré comme la cause première.

L’efficacité du vaccin 28 jours après l’injection de la première dose, annoncée le 11 novembre, était de 91,4%, selon un calcul se basant sur 39 cas, selon le communiqué. Au total, 22 000 volontaires se sont déjà vu injecter la première dose et plus de 19 000 ont été vaccinés avec les deux doses, selon la même source.

6h Fermeture des bars et restaurants à Los Angeles

En Californie, le comté de Los Angeles en Californie a décidé la fermeture dès mercredi soir - et pour au moins trois semaines - des restaurants, brasseries et bars, qui ne pourront pratiquer que la vente à emporter, selon un communiqué des autorités sanitaires

5h Restrictions à Helsinki

La capitale finlandaise, largement épargnée jusque-là par la pandémie, va prochainement mettre en place de nouvelles restrictions très contraignantes à cause d'une flambée de cas, a annoncé son maire, mardi.

Les lycées, les bibliothèques et les piscines seront fermés et les événements publics totalement interdits à Helsinki.

4h Honduras: un million d'élèves ont arrêté l'école

Près d'un million d'enfants et d'adolescents ont quitté l'école cette année au Honduras, du fait de la suspension des cours et du confinement imposés pour tenter de contenir la pandémie de Covid-19, a estimé une ONG, dans une étude publiée mardi.


Mardi 24 novembre

20h30 Les réunions de famille autorisées à Noël au Royaume-Uni

Les autorités britanniques ont décidé mardi d'alléger pour quelques jours à Noël les restrictions en place pour lutter contre la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus pour permettre les réunions de famille.

Trois foyers différents pourront se rassembler au même endroit et uniquement sur une période de cinq jours maximum, du 23 au 27 décembre et les familles pourront se déplacer au sein du Royaume-Uni, a annoncé le gouvernement, après une réunion entre les dirigeants des quatre nations constitutives de ce pays (Ecosse, Pays de Galles, Irlande du Nord et Angleterre).

14h30 Coronavirus: l'Autriche prévoit de vacciner dès janvier

L'Autriche compte entamer en janvier une campagne de vaccination contre la maladie Covid-19 en commençant par les personnels de maisons de retraite et les pensionnaires de plus de 65 ans, les personnes à risque et les professionnels de santé.

13h50 Madrid ouvrira son nouvel hôpital des pandémies en décembre

Il est sorti de terre en quelques mois et peut accueillir jusqu'à 1 000 malades: le polémique hôpital des pandémies, érigé dans la capitale espagnole, ouvrira ses portes le 1er décembre, a annoncé mardi la région de Madrid.

Il s'agit d'un gigantesque complexe de 80 000 mètres carrés, avec une capacité d'accueil de plus de 1 000 malades en cas de crise sanitaire et doté «d'un système de haute technologie pour éviter les contaminations», affirme le gouvernement régional.

13h40 L'UE annonce un contrat de vaccins avec Moderna

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé mardi un contrat avec la société américaine Moderna pour fournir jusqu'à 160 millions de doses de vaccin contre le Covid-19, le sixième conclu par l'UE avec un laboratoire pharmaceutique.

«Je suis heureuse d'annoncer que nous approuverons demain un nouveau contrat pour sécuriser un autre vaccin contre le Covid-19 dans notre portefeuille», a déclaré Mme von der Leyen, lors d'un point presse, évoquant aussi un 7e contrat de vaccins à venir, sans plus de précision.

12h15 La Russie affirme que son vaccin Spoutnik V est efficace à 95%

La Russie a affirmé mardi que son vaccin Spoutnik V contre le Covid-19, développé par le centre de recherches Gamaleïa de Moscou, était efficace à 95%.

Il s'agit des résultats préliminaires obtenus sur des volontaires 42 jours après l'injection de la première dose, ont indiqué dans un communiqué ce centre, le ministère russe de la Santé et le Fonds souverain russe, impliqué dans le développement de ce vaccin. Ils n'ont cependant pas mentionné le nombre de cas utilisés pour les calculs.

Réveillon: l'Allemagne envisage de limiter le nombre de participants

Les régions allemandes plaident mardi, pour une limitation à dix personnes, issues de plusieurs foyers, le nombre de participants aux fêtes de Noël et du Nouvel An pour éviter des infections au Covid-19. Les enfants de moins de quatorze ans ne seraient toutefois pas comptabilisés dans la mise en place de ces restrictions, selon un relevé de propositions adopté lundi soir par les dirigeants des länder et qui sera discuté mercredi avec le gouvernement fédéral d'Angela Merkel.

Cette restriction serait en vigueur du 23 décembre au 1er janvier, proposent les régions, qui conseillent une mise en quarantaine des participants avant et après ces fêtes. Les régions se prononcent en outre contre l'interdiction pure et simple des pétards et feux d'artifice autour du 31 décembre, sujet très débattu ces jours-ci en Allemagne, où l'usage par les particuliers d'engins pyrotechniques surpuissants génèrent des millions d'euros de dépenses.

9h45 Les réveillons: «Des usines à Covid», selon Jean Castex

Le Premier ministre français a indiqué que les annonces d'Emmanuel Macron, ce mardi soir, ne permettraient qu'un «léger assouplissement au confinement», lors d'une intervention devant le bureau exécutif de La République en marche au cours duquel il s'est inquiété des «usines à Covid» lors des fêtes de fin d'année.

Devant les cadres du parti présidentiel, Jean Castex, qui devrait détailler jeudi après-midi en conférence de presse les annonces d'Emmanuel Macron, a évoqué les défis posés par la situation sanitaire. «Les choses sont très compliquées mais en même temps elles sont simples», a-t-il résumé. «La première chose que nous avons devant nous, ce sont les réveillons, qui sont des usines à Covid. Si on a une chose à traiter, c'est ça», a ajouté le Premier ministre.

7h53 Plus de 500 vols annulés à Shanghai

Des centaines de vols étaient annulés mardi dans le plus grand aéroport international de Shanghai (est de la Chine), après la découverte de plusieurs cas de Covid-19 liés à des employés du fret aérien. La capitale économique chinoise (24 millions d’habitants) a fait état ce mois-ci de sept malades locaux.

La plupart des cas ont été détectés ces derniers jours à l’aéroport de Pudong, entraînant un dépistage massif des employés et un plan de vaccination des travailleurs à haut risque. Mardi, plus de 500 vols - soit près de la moitié de ceux prévus pour la journée - ont été annulés au départ de Shanghai-Pudong, selon le site spécialisé Variflight.

7h12 Des mesures assouplies en France?

Le président de la République Emmanuel Macron doit s'exprimer ce soir, à 20h, lors d'une allocution télévisée, pour desserrer un peu l’étau du confinement et fixer le cap dans la crise sanitaire, alors que les Français espèrent une bouffée d’air à l’approche des fêtes de Noël et du Nouvel An. Emmanuel Macron réunit dans la matinée un «conseil de défense» pour finaliser les décisions qu’il annoncera le soir à la télévision.

On sait déjà que l’allègement des contraintes se fera en trois phases: autour du 1er décembre, puis avant les congés de Noël et enfin début 2021. Le Premier ministre Jean Castex a prévenu que ces annonces ne permettraient qu’un «léger assouplissement du confinement».

7h Stratégie locale en Angleterre

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi aux députés le retour, début décembre, après quatre semaines de reconfinement en Angleterre, à une stratégie modulée localement, accompagnée d’un programme de dépistage massif.

«Cela ne peut pas être un Noël normal et le chemin est long jusqu’au printemps», a averti Boris Johnson, qui est en isolement après avoir été en contact avec une personne infectée et parlait en vidéoconférence. «Mais nous avons franchi une étape et l’issue est en vue». Parmi les allègements annoncés figurent le retour des spectateurs dans les stades, début décembre, dans certaines zones, la réouverture des magasins dits non essentiels et des salles de sport et la reprise des services religieux et des mariages.


Lundi 23 novembre

22h57 Les länder allemands s'accordent sur un confinement partiel plus long

Compte tenu du nombre d'infections toujours élevés, les länder allemands veulent prolonger le confinement partiel jusqu'au 20 décembre. C'est ce qu'ont convenu les ministres-présidents lundi soir lors d'une conférence, comme l'a appris l'ARD. Selon l'accord, les restaurants et les institutions culturelles doivent rester fermés. La décision finale sera prise mercredi.

Pour rappel, l'Allemagne est entrée en confinement partiel le 2 novembre dernier, pour une période d'un mois.

20h57 Le roi d'Espagne Felipe VI en quarantaine

Le roi d'Espagne Felipe VI s'est placé en quarantaine après avoir été en contact avec une personne testée positive au Covid-19, a annoncé lundi le Palais royal. «Une personne avec laquelle il a été en contact hier a été testée positive au Covid-19 aujourd'hui», a indiqué le Palais, dans un communiqué.

«Conformément aux règles sanitaires, il observera à partir de maintenant une quarantaine préventive de dix jours», a ajouté le Palais, en précisant que toutes les activités officielles du souverain seraient suspendues durant cette période. La Reine Letizia et les enfants du couple royal, la princesse Leonor et l'infante Sofia, «pourront poursuivre leurs activités normalement», a encore dit le Palais.

Héritière du trône, la princesse Leonor avait dû observer pour sa part une quarantaine de 14 jours mi-septembre après la détection d'un cas de Covid-19 parmi ses camarades de classe, avant d'être testée négative. L'Espagne reste l'un des pays les plus touchés par la pandémie, avec plus d'1,5 million de cas et plus de 43 000 morts.

17h50 L'Italie franchit le seuil des 50 000 morts

L'Italie, premier pays européen touché par la pandémie de nouveau coronavirus au printemps dernier, a dépassé lundi les 50 000 morts, selon le bilan des autorités sanitaires. L'Italie a enregistré lundi 630 morts supplémentaires au cours des dernières 24 heures, portant à 50 453 le nombre total de personnes décédées, dont 15 000 depuis le 1er septembre, pour plus de 1,4 million de cas positifs. Le pic de décès en une seule journée remonte au 27 mars (969), lorsque tout le pays était confiné.

13h41 La pandémie a contaminé plus de 58,6 millions de personnes

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 388 590 morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP, lundi, à 12h. Plus de 58 647 610 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 37 298 300 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Sur la journée de dimanche, 7 157 nouveaux décès et 511 144 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 925 nouveaux morts, l’Italie (562) et l’Inde (511).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 256 798 décès pour 12 249 198 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Après les États-Unis, les pays les plus endeuillés sont le Brésil avec 169 183 morts et 6 071 401 cas, l’Inde avec 133 738 morts (9 139 865 cas), le Mexique avec 101 676 morts (1 041 875 cas), et le Royaume-Uni avec 55 024 morts (1 512 045 cas).

12h Boris Johnson dévoile ses plans pour l'après confinement

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, va détailler, lundi, son plan de restrictions locales contre le nouveau coronavirus qui remplacera le confinement en Angleterre début décembre et s'appuiera sur le déploiement d'un dépistage de masse.

Selon les médias, le dirigeant conservateur annoncera dans l'après-midi devant les députés la réouverture des magasins non essentiels, pubs et restaurants à partir du 3 décembre, un coup de pouce pour l'économie, très fragilisée par la pandémie, durant cette période généralement faste menant à Noël. Les restrictions devraient être assouplies pour quelques jours à Noël.

En Angleterre, le plan de restrictions locales, approuvé dimanche en conseil des ministres, reprendra les mêmes niveaux de restrictions qu'avant le confinement de quatre semaines décrété le 5 novembre, mais davantage de zones seront placées dans un niveau supérieur, plus strict. Le niveau dans lequel chaque région sera placée sera dévoilé jeudi.

Ce plan s'accompagnera d'un programme de dépistage massif et rapide des populations dans les zones classées à risque «très élevé», à l'instar de l'expérience menée «avec succès» à Liverpool (nord-ouest), où plus de 200 000 personnes ont été testées depuis début novembre, a indiqué le gouvernement, dans le communiqué.

9h Prime offerte aux malades du Covid à Hong Kong

Les autorités de Hong Kong veulent encourager la population à se faire dépister. Le gouvernement de la ville semi-autonome versera une prime unique de 5 000 dollars de Hong Kong (près de 555 euros) à ses résidents testés positifs au coronavirus. Cette mesure vise aussi à dédommager les personnes qui perdent des revenus à cause d’une mise en isolement.

Cinq nouveaux centres de tests doivent ouvrir, en plus des quatre existants. Le nombre de cas de Covid-19 a récemment augmenté dans l’ex-colonie britannique, qui n’a enregistré que 5 200 cas depuis le début de la pandémie (pour une population de plus de 7 millions d’habitants). La levée des restrictions sur les voyages entre Hong Kong et ­Singapour, autre importante place économique de l’Asie du Sud-Est, a été reportée de deux semaines.

8h28 Le vaccin AstraZeneca/Oxford efficace à 70%

Le vaccin contre la maladie Covid-19 développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford est efficace à 70% en moyenne, selon un communiqué publié lundi.

Il s'agit de résultats intermédiaires des essais cliniques de grande échelle réalisés au Royaume-Uni et au Brésil, indique AstraZeneca. Ce vaccin est pour l'heure moins probant que celui de Pfizer/BioNTech ou de Moderna, dont l'efficacité dépasse les 90%.


Dimanche 22 novembre

21h30 La stratégie de l’Espagne face à la pandémie «donne des résultats»

La stratégie de l’Espagne face à la pandémie de Covid-19 «donne des résultats», a déclaré dimanche, le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, en présentant le plan de vaccination de son pays pour 2021.

L’Espagne n’enregistre plus que 400 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants en moyenne depuis 14 jours, contre 530 cas au début du mois, a fait valoir le Premier ministre. C’est la preuve que l’état d’urgence déclaré le mois dernier, qui a permis aux autorités régionales de prendre toute une série de restrictions, porte ses fruits, a-t-il assuré.

Pedro Sanchez a dévoilé le plan du gouvernement afin de pouvoir vacciner «une part substantielle» des 47 millions d’habitants du pays pour la mi-2021. Cette campagne de vaccination doit être lancée en janvier dans 13 000 points du pays.

17h30 Le G20 promet une distribution équitable du vaccin

Le G20 a promis dimanche de ne ménager «aucun effort» pour assurer la distribution équitable des vaccins contre le Covid-19 dans le monde et soutenir les pays pauvres dont les économies ont été ravagées par la crise, à l’issue d’un sommet virtuel organisé par Riyad.

«Nous avons mobilisé des ressources pour répondre aux besoins de financement immédiats dans le domaine de la santé mondiale afin de soutenir la recherche, le développement, la fabrication et la distribution de diagnostics, de traitements et de vaccins sûrs et efficaces contre le Covid-19», ont affirmé les dirigeants du G20 dans leur déclaration finale.

16h00 Des comparaisons avec le nazisme vivement critiquées

Le ministre allemand des Affaires étrangères a stigmatisé dimanche les manifestants «anti-masques» qui se comparent aux victimes du nazisme, les accusant de banaliser l'Holocauste et de «se moquer» du courage dont ont fait preuve les résistants.

Lors d'un rassemblement samedi à Hanovre d'opposants aux mesures restrictives imposées pour lutter contre la pandémie, une jeune manifestante avait affirmé qu'elle se sentait «comme Sophie Scholl», étudiante allemande exécutée par les nazis en 1943 pour son rôle dans la résistance. Une vidéo de son intervention a été vue plus d'un million de fois sur les réseaux sociaux.

«Quiconque aujourd'hui se compare à Sophie Scholl ou Anne Frank se moque du courage dont il a fallu faire preuve pour tenir tête aux nazis», a déclaré Heiko Maas dans un tweet. Une telle attitude «banalise l'Holocauste et révèle un oubli inadmissible de l'histoire. Il n'y a aucun rapport entre les manifestations (contre les restrictions anti) coronavirus et les combattants de la résistance. Aucun!», s'est indigné le ministre.

15h50 Les États-Unis espèrent commencer à vacciner avant la mi-décembre

Les États-Unis espèrent commencer leur campagne de vaccination contre le Covid-19 avant la mi-décembre, sitôt obtenue l'approbation des autorités sanitaires, a déclaré dimanche Moncef Slaoui, un haut responsable de l'opération gouvernementale pour les vaccins.

Moncef Slaoui

«Notre plan est de pouvoir transporter les vaccins vers les sites d'immunisation dans les 24 heures suivant l'approbation, donc je m'attends à ce que ce soit peut-être au deuxième jour après l'approbation, le 11 ou le 12 décembre», a dit Moncef Slaoui sur CNN.

14h50 Un premier élevage de visons contaminé en France

La France vient, à son tour pour la première fois, de détecter la présence de Covid-19 dans un élevage de visons, en Eure-et-Loir, ont annoncé dimanche les ministères de l'Agriculture, de la Santé et de la Transition écologique. «L’abattage de la totalité des 1 000 animaux encore présents sur l’exploitation et l’élimination des produits issus de ces animaux» a été ordonné.

Sur les quatre élevages de visons que compte le pays, l'un est indemne et «des analyses sont encore en cours dans les deux derniers», dont les résultats sont attendus dans la semaine.

12h45 Plus de 9 000 nouveaux décès dans le monde samedi

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 381 915 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi à partir de sources officielles dimanche à la mi-journée. Plus de 58 165 460 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 37 053 500 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations. Sur la journée de samedi, 9 021 nouveaux décès et 580 396 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

10h40 Macron veut mettre fin à «l'incertitude»

Emmanuel Macron veut mettre fin à «l'incertitude» sur la crise sanitaire en apportant «de la clarté» et «un cap», selon des propos au Journal du Dimanche du président français, dont l'allocution sur le Covid-19 est attendue mardi soir. L'exécutif n'envisage pas pour autant à ce stade la fin du confinement, selon le JDD qui cite dans le même article le ministre de la Santé Olivier Véran: «Aujourd’hui, le niveau de circulation du virus dans le pays est le même qu’au moment du couvre feu. Il n’est pas question de déconfiner».

Près de 300 malades du Covid-19 sont décédés au cours des dernières 24 heures, mais le nombre de patients en réanimation poursuit sa décrue pour le 5e jour consécutif, selon les statistiques officielles publiées samedi. «C’est difficile, car la pandémie est par essence imprévisible et mondiale», explique Emmanuel Macron, «mais c’est la clé de la confiance, qui elle-même est la clé du succès.» Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal précise dans le même journal que le gouvernement que les «assouplissements» au confinement «se feront en trois étapes au regard de l'évolution sanitaire et des risques liés à certaines activités : d’abord autour du 1er décembre, puis avant les congés de fin d’année, puis à partir de janvier 2021».

9h30 Angleterre: sortie du confinement le 2 décembre

Le gouvernement britannique a confirmé que le confinement, instauré en Angleterre pour quatre semaines, ne sera pas prolongé au-delà du 2 décembre, date à laquelle le pays retournera à un système de restrictions locales pour limiter la deuxième vague du nouveau coronavirus.

8h Les États-Unis autorisent le traitement de Regeneron

L'Agence américaine des médicaments (FDA) a accordé, samedi en urgence, une autorisation à un traitement aux anticorps de synthèse contre le Covid-19 de la société Regeneron, notamment utilisé pour soigner le président Donald Trump. Ce changement survient après qu'il a été démontré que l'administration de REGEN-COV2, une combinaison de deux anticorps fabriqués en laboratoire, réduit les hospitalisations liées au Covid-19 ou les consultations aux urgences chez les patients présentant des maladies secondaires ou «comorbidités».

«Autoriser ces thérapies aux anticorps monoclonaux pourrait permettre à des patients d'éviter l'hospitalisation et d'alléger la charge qui pèse sur notre système de santé», a expliqué un responsable de la FDA, Stephen Hahn. Le président de Regeneron, Leonard Schleifer, a assuré que cette décision constituait «une étape importante dans la lutte contre le Covid-19, car les patients à haut risque aux États-Unis auront accès à une thérapie prometteuse au début de leur infection».


Samedi 21 novembre

22h La barre des 12 millions de cas franchie aux États-Unis

Les États-Unis, où la pandémie de coronavirus a repris de plus belle, ont franchi samedi la barre des 12 millions de cas recensés de Covid-19, selon les chiffres actualisés en continu de l’université Johns Hopkins.

Le pays, le plus touché au monde en valeur absolue, comptait samedi 12 019 960 cas, selon ce comptage qui fait référence. Ce million de nouvelles infections a été enregistré en moins d’une semaine.

21h Les vaccins contre le Covid-19 au cœur d’un G20 virtuel

Un sommet virtuel pour des défis bien réels, à commencer par une pandémie qui tue en masse et secoue l’économie mondiale: les dirigeants du G20, réunis dans un format virtuel inédit, ont appelé à la solidarité face au Covid-19, en particulier pour l’accès aux vaccins.

Sans surprise, la pandémie a dominé les premiers échanges, à l’heure où la course aux vaccins s’accélère. «Serons-nous prêts à garantir l’accès (aux vaccins) à l’échelle planétaire, et à éviter à tout prix le scénario d’un monde à deux vitesses, où seuls les plus riches pourraient se protéger du virus?», a demandé samedi le président français Emmanuel Macron.

Face au Covid-19, qui a infecté plus de 55 millions de personnes et en a tué plus de 1,3 million à travers le monde, le président chinois Xi Jinping a lui estimé que la réponse devait aussi être économique. «Nous devons réduire les taxes et les barrières douanières et nous pencher sur la libéralisation des échanges d’équipements médicaux essentiels», a-t-il ainsi estimé.

20h30 France: baisse du nombre de décès et d'admissions en réanimation

Près de 300 malades du Covid-19 sont décédés au cours des dernières 24 heures en France, soit 110 de moins que la veille, et le nombre de patients en réanimation poursuit sa décrue pour le cinquième jour consécutif, selon les statistiques officielles publiées samedi.

Les données de l’agence sanitaire Santé publique France (SpF) font état de 276 décès en l’espace de 24 heures dans les hôpitaux, contre 386 la veille, portant le nombre de décès liés au coronavirus à 48 518 depuis le début de l’épidémie en France.

Alors que le pic de la seconde vague a sans doute été franchi, selon l’agence sanitaire qui a appelé vendredi les Français à rester vigilants, l’étau se desserre lentement sur l’hôpital. Les services de réanimation étaient occupés par 4 493 patients du Covid samedi, dont 220 nouvelles admissions. La veille, ces services comptaient 4 566 patients du Covid, dont 264 nouvelles admissions.

20h Le Portugal ferme ses écoles deux veilles de jour férié

Le gouvernement portugais a décidé de «renforcer» les restrictions pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, notamment en fermant les écoles les lundi 30 novembre et 7 décembre, à la veille de jours fériés, a annoncé samedi le Premier ministre Antonio Costa.

Confronté à un nombre de nouvelles contaminations «extrêmement préoccupant», l’exécutif socialiste a fait le pari de diviser le pays en quatre zones, selon leur risque de propagation de l’épidémie, auxquelles correspondront à partir de mardi différents niveaux de restrictions, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse à Lisbonne.

18h L’Italie entamera fin janvier une «campagne de vaccination sans précédent»

L’Italie entamera fin janvier une «campagne de vaccination sans précédent» en commençant par les catégories de la population les plus exposées au Covid-19, a annoncé samedi le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza.

La campagne «se déroulera vers la fin janvier, quand nous espérons pouvoir avoir les premières doses destinées aux catégories les plus exposées», a déclaré le ministre au Congrès des pharmaciens italiens. Cette «campagne de vaccination sans précédent (...) requerra une mobilisation extraordinaire de toutes les forces en présence», a-t-il estimé.

Alors que le mouvement opposé aux vaccinations compte de nombreux adeptes en Italie, le ministre a rappelé que «les vaccins ont représenté un bond en avant dans l’histoire de l’humanité». «Aujourd’hui, nous parlons d’une possibilité concrète (...) dans peu de temps nous pourrons disposer de cet instrument et cela nous donne la mesure de la capacité de l’être humain à réagir face à un défi aussi grand», a-t-il ajouté.

17h Des éleveurs de visons manifestent

Des centaines d’agriculteurs et d’éleveurs danois de visons ont manifesté samedi en tracteur dans Copenhague, pour protester contre la décision gouvernementale d’abattre des millions de ces bêtes à fourrure pour lutter contre une mutation problématique du nouveau coronavirus.

Plus de 500 tracteurs décorés de drapeaux danois ont traversé la capitale, passant notamment devant le siège du gouvernement et du Parlement de Christiansborg, avant de se regrouper dans le port, a constaté une journaliste de l’AFP.

16h L'Iran se reconfine

L’Iran a annoncé samedi la fermeture des commerces non-essentiels dans la majorité des villes du pays et pour une durée allant jusqu’à deux semaines, imposant de nouvelles mesures restrictives afin de juguler l’épidémie de nouveau coronavirus dans le pays.

«Avec ces nouvelles restrictions, nous voulions seulement dire au peuple que le problème du coronavirus est très sérieux» dans la République islamique, a indiqué le président Hassan Rohani lors d’une réunion du Comité de lutte contre le virus, retransmise à la télévision.

15h Un hôpital des Yvelines visé par une plainte après deux décès

Les enfants d'un couple d'octogénaires malades du Covid et morts dans un hôpital des Yvelines ont porté plainte jeudi à Versailles, dénonçant la mise en place non concertée et injustifiée d'un protocole de soins palliatifs qui a, selon eux, tué leur parents, a appris samedi l'AFP auprès de leur avocate.

Cette plainte pour «administration de substance nuisible» et «homicide involontaire» a été déposée jeudi au parquet de Versailles, a précisé Me Fanny Vial.

Selon l'avocate, «les quatre enfants, dont un cardiologue et un pharmacien, ont appris brutalement le décès» les 27 et 28 mars de leurs parents, âgés de 87 et 89 ans. Les deux octogénaires avaient été hospitalisés le 20 mars pour un séjour dans l’unité «court séjour gériatrique» du centre hospitalier de Plaisir (Yvelines), trois jours après le début du premier confinement.

10h Record de cas en Russie

La Russie a enregistré samedi de nouveaux records en termes d’infections et de décès quotidiens du nouveau coronavirus, deux jours après avoir dépassé la barre des deux millions de malades.

Les autorités sanitaires ont rapporté 24 822 nouvelles infections samedi et 476 nouveaux décès, pour un total de 2 064 748 millions de cas détectés depuis le début de l’année et 35 778 morts.

Ce bilan reflétant une létalité bien moindre qu’ailleurs dans le monde est toutefois sujet à caution, les autorités ne recensant que les décès qui, après autopsie, ont pour cause première établie le coronavirus.

9h Le nombre de cas baisse en Belgique

Le nombre de contaminations au Covid-19 en Belgique poursuit sa baisse constante et passe désormais sous la barre des 4000 cas par jour, selon les chiffres provisoires de l’Institut de santé publique Sciensano publiés samedi.

En moyenne, du 11 au 17 novembre, il y a eu 3 939 contaminations quotidiennes soit une baisse de 38% par rapport aux sept jours précédents,

Le nombre d’admissions à l’hôpital pour cause de Covid-19 continue aussi de diminuer, de -29%, et s’établit désormais à 344,3 par jour en moyenne (entre le 14 novembre et le 20 novembre).

8h Le coronavirus éclaircit le ciel

Avec la multiplication des mesures de confinement un peu partout dans le monde, avec les restrictions de circulation et la crise économique, de multiples études ont montré une chute parfois spectaculaire de la concentration de certains polluants de l’air aux États-Unis, en Chine ou en Europe.

L’impact a été particulièrement visible pour le dioxyde d’azote (NO2) et les particules. Par exemple, lors des

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Victot Hugo le 24.02.2020 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon entre Luxembourg et l’Italie pas de contrôle pourquoi ?

  • lux le 24.02.2020 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avec les vacances de la semaine dernière, beaucoup sont allés en italie devraient voir plus de contrôle à l'aéroport et aux bus et même aux personnes qui sont allées en voiture!!!

  • Infirmier de la Ville le 24.02.2020 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    Préparons-nous.. le virus n'est pas chez nous mais on n'arrive déjà pas à remplacer le personnel soignant malade, pas assez nombreux!

Les derniers commentaires

  • Coco loco le 09.09.2020 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça lui apprendra à se faire vacciner volontairement.

  • vdv le 09.09.2020 06:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Puy du fou, accord pour recevoir 9.000 personnes, stades de foot 80.000 places à vide ?? Cherchez le erreur

  • curieuse le 05.09.2020 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En Inde , le 05/09/20 : 1/1000 de la population contaminée ...

  • LuxThill le 30.08.2020 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est encore très très loin de la grippe espagnole

  • VGO le 25.08.2020 16:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'armée pour lutter contre le covid-19 en Espagne...D'habitude on appelle des médecins pour lutter contre une maladie, l'excuse du traçage ne tient pas la route... On vous aura prévenu, cela va mal finir... En pleine dictature sanitaire...