Justice aux États-Unis

09 juillet 2018 20:54; Act: 10.07.2018 14:51 Print

L'ex-​​chauffeur de Trump affirme avoir été exploité

L'ex-chauffeur de Donald Trump a assigné la Trump Organization en justice lundi, accusant le président américain de l'avoir exploité en le sous-payant pendant des années.

storybild

Depuis qu'il est président, Trump est placé sous la protection des agents du Secret Service. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans l'assignation déposée lundi devant la Cour suprême de New York, le chauffeur du magnat de l'immobilier, Noel Cintron, qui dit travailler pour Trump et sa famille depuis plus de 25 ans, affirme n'avoir pas été payé pour «des milliers d'heures supplémentaires». «De façon insensible» et «sans le sens le plus élémentaire de noblesse», Donald Trump «a exploité et refusé des salaires substantiels à son chauffeur personnel de longue date», affirme l'assignation.

«L'insensibilité et la cupidité du président Trump sont démontrées aussi par le fait que ce soi-disant milliardaire n'a accordé à son chauffeur personnel aucune augmentation substantielle en plus de 12 ans», ajoute la plainte de 11 pages. Cintron, 59 ans, dit avoir travaillé toutes ces années à partir de sept heures du matin, cinq jours par semaine, pour un total de 50 à 55 heures par semaine. Il a été remplacé lorsque Donald Trump a été élu et placé sous la protection des agents du Secret Service, mais continue à travailler pour la sécurité de la Trump Organization, selon l'assignation.

350 000 dollars

Noel Cintron dit avoir été augmenté une fois en 2006, son salaire annuel passant de 62 700 à 68 000 dollars. En 2010, il aurait bénéficié d'une «soi-disant» augmentation annuelle de 7 000 dollars, mais cette augmentation ne lui aurait été accordée que pour compenser l'arrêt de sa couverture maladie, qui lui était fournie jusque-là par la Trump Organization moyennant 18 000 dollars par an, selon l'assignation. Outre le paiement des heures non rémunérées, Noel Cintron réclame des dommages et intérêts.

Son avocat, cité par le Daily News, a estimé qu'avec les intérêts et les frais d'avocats, la Trump Organization devait quelque 350 000 dollars au chauffeur. Lorsqu'il dirigeait la Trump Organization, Donald Trump était réputé pour mal payer ses fournisseurs, n'hésitant pas à revenir sur des engagements initiaux ou à allonger au maximum les délais de paiement. Depuis son investiture, il a cédé les rênes de son entreprise à ses deux fils Don Junior et Eric, même s'il en a conservé la propriété, ce qui lui vaut des accusations récurrentes de conflits d'intérêts.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 09.07.2018 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore quelqu'un qui ment pour lui nuire, des fake news? Ce sera sans doute la ligne de défense de D. Trump

Les derniers commentaires

  • torolkozo le 09.07.2018 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore quelqu'un qui ment pour lui nuire, des fake news? Ce sera sans doute la ligne de défense de D. Trump