Vol MH370

19 mars 2014 13:27; Act: 19.03.2014 13:40 Print

L'hypothèse d'un survol des Maldives démentie

Les autorités de la Malaisie ont démenti mercredi la possibilité que le Boeing 777 ait pu être aperçu, volant à basse altitude, le jour de sa disparition au dessus des Maldives, en réaction à une information de presse.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le ministre des Transports, Hishammuddin Hussein, a déclaré lors d'une conférence de presse à Kuala Lumpur que le chef de l'armée de l'air des Maldives lui avait annoncé que ces informations «n'étaient pas vraies». Auparavant, les autorités des Maldives avaient indiqué qu'aucune trace du vol MH370 de Malaysia Airlines n'avait été détectée par les radars de l'archipel où les autorités continuent de vérifier des témoignages évoquant le passage d'un avion gros porteur à basse altitude le 8 mars, jour où toute trace du Boeing a été perdue.

La police des Maldives a annoncé mardi soir qu'elle examinait les témoignages rapportés par un site d'information local selon lequel des habitants ont vu «un avion gros porteur volant à basse altitude» ce jour là. Mais «à partir du suivi réalisé jusqu'à présent, les radars militaires du pays n'ont relevé aucune trace du vol MH370», selon un communiqué de la Maldives National Defence Force (MNDF).

Les données des radars civils des aéroports du pays ont également été «analysées» et n'ont montré «aucune indication du vol», ajoute le communiqué. La police et l'autorité de l'aviation civile ont chacun indiqué qu'une enquête approfondie était en cours et qu'ils espéraient pouvoir en dévoiler les premiers résultats d'ici à la fin de journée. «Nous regardons tout ce qui concerne les données des radars et les relevés du contrôle du trafic aérien», a dit le directeur général de l'autorité de l'aviation civile des Maldives, Hussain Jaleel.

(L'essentiel/AFP)