Pollution

16 mai 2017 12:54; Act: 16.05.2017 14:23 Print

L'île Henderson, repaire de déchets en plastique

Une île déserte, située dans le Pacifique, détient la plus forte densité de débris plastique, selon une étude. Elle est occupée par près de 38 millions de morceaux de plastique.

storybild

Les morceaux de plastique jonchent l'île déserte.

Sur ce sujet
Une faute?

L'une des îles les plus isolées du monde, située dans le sud Pacifique, a la plus forte densité de débris plastique de la planète, révèle une étude qui montre l'étendue de la pollution des océans par ces déchets menaçant les écosystèmes marins. Même si l'île Henderson est déserte et à plus de 5 000 km du premier grand centre urbain, ses plages sont jonchées de près de 38 millions de morceaux de plastique, ont estimé les chercheurs dont les travaux sont parus dans les Comptes-rendus de l'académie américaine des sciences (PNAS).

L'île Henderson fait partie des quatre îles britanniques Pitcairn, d'une superficie totale de 47 km². Elle est tellement isolée qu'elle n'est visitée que tous les cinq ou dix ans pour des expéditions scientifiques. Mais elle se trouve à proximité du centre du gyre du sud Pacifique, un gigantesque tourbillon où s'accumulent les débris transportés par les courants marins venant d'Amérique du Sud ou provenant des bateaux.

«Sur la base de nos échantillons prélevés sur cinq sites, nous avons estimé que plus de 17 tonnes de déchets plastique se sont déposés sur l'île et que plus de 3 570 nouveaux débris s'échouent quotidiennement sur une seule de ses plages», indiquent les chercheurs.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • realite le 16.05.2017 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les humains sont des parasites pour notre planète

  • jo le 17.05.2017 03:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce sont des scientifiques et ils font une estimation pour faire reagir les pollueurs par contre pour vos prochaines vacances vous pouvez prendre quelques sacs poubelles, ramasser et compter pour vérifier

  • Réalité le 16.05.2017 22:26 Report dénoncer ce commentaire

    Les anglais n'ont jamais nettoyé leur île. Ça s'accumule. Chez nous, on nettoie toujours les bords de route et ils restent propres.

Les derniers commentaires

  • jo le 17.05.2017 03:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce sont des scientifiques et ils font une estimation pour faire reagir les pollueurs par contre pour vos prochaines vacances vous pouvez prendre quelques sacs poubelles, ramasser et compter pour vérifier

  • Réalité le 16.05.2017 22:26 Report dénoncer ce commentaire

    Les anglais n'ont jamais nettoyé leur île. Ça s'accumule. Chez nous, on nettoie toujours les bords de route et ils restent propres.

  • Joseph le 16.05.2017 16:58 Report dénoncer ce commentaire

    Go décroissance des biens matériels et "zero déchet"

  • albert le 16.05.2017 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas pourquoi les gens se plaignent, l'île est déserte.....! lol)

    • Marc le 16.05.2017 18:50 Report dénoncer ce commentaire

      Peut-être pour vous donner l'idée que nos océans sont dans un etat pitoyable!!

  • GATHOU le 16.05.2017 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    On prend le temps de compter les 38 millions de déchets.... n'aurait-on pas plutôt dû utiliser ce temps pour tout nettoyer?