Scrutin législatif

19 mai 2019 11:44; Act: 19.05.2019 11:54 Print

L'Inde en termine avec ses élections géantes

La plus grande démocratie du monde procède dimanche à la dernière phase de ses élections législative. C'est au tour des régions du nord et de l'est de voter.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'Inde vote dimanche pour le dernier jour de ses gigantesques élections législatives. Près de 120 millions d'électeurs, sur les 900 au total que compte la démocratie la plus peuplée du monde, sont appelés aux urnes dimanche pour la septième et dernière phase de ce plus grand scrutin de l'Histoire. En jeu au cours de cette journée, 59 sièges de députés sur 543, principalement situés dans le nord et l'est du pays, notamment dans la circonscription du Premier ministre Narendra Modi.

En raison des dimensions géographiques et démographiques de l'Inde, les régions votent à tour de rôle depuis le 11 avril. Les derniers bureaux de vote fermeront à 18h locales (14h30 au Luxembourg), pour un comptage des voix jeudi 23 mai. Des villages en haute altitude du Ladakh en passant par la poussiéreuse plaine du Gange ou les mégapoles polluées, la participation s'est établie à 66% aux précédentes phases du scrutin. Dans la matinée, aucune violence majeure n'a été signalée à Calcutta, où partisans du Premier ministre sortant Narendra Modi et de l'opposition se sont affrontés dans des combats de rue cette semaine. La police locale avait procédé à plus d'une centaine d'interpellations.

Au vu de la campagne électorale agressive qui tient en haleine la nation de 1,3 milliard d'habitants depuis des semaines, «le niveau de la politique indienne a gravement baissé», déclare Asit Banerjee, professeur d'histoire de Calcutta, en se rendant au bureau de vote. «Le combat de boue sans fin et les déclarations vitupératrices ont imprégné la campagne», estime-t-il. Le nationaliste hindou Narendra Modi brigue un deuxième mandat de cinq ans. Il a en face de lui une myriade de puissants partis régionaux décidés à le faire chuter, ainsi que l'historique parti du Congrès emmené par l'héritier Rahul Gandhi.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Russe le 19.05.2019 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    L'Inde est la plus grande démocratie au monde!

Les derniers commentaires

  • Le Russe le 19.05.2019 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    L'Inde est la plus grande démocratie au monde!