Golfe persique

11 juillet 2019 08:30; Act: 11.07.2019 09:33 Print

L'Iran aurait bloqué un navire britannique

Le gouvernement britannique affirme que trois bateaux iraniens ont tenté, mercredi soir, d'empêcher le passage d'un pétrolier.

Sur ce sujet
Une faute?

Des navires iraniens ont tenté mercredi soir «d'empêcher le passage» d'un pétrolier britannique dans le détroit d'Ormuz, a affirmé jeudi un porte-parole du gouvernement britannique. «Contrairement au droit international, trois navires iraniens ont tenté d'empêcher le passage d'un navire de commerce, le British Heritage, dans le détroit d'Ormuz», a indiqué jeudi ce porte-parole dans un communiqué, expliquant que la Royal Navy a dû intervenir en déployant une frégate pour venir en aide à un pétrolier propriété de BP Shipping, filiale de transport pétrolier du géant BP.

«Le HMS Montrose a été contraint de se positionner entre les navires iraniens et le British Heritage et de lancer des avertissements verbaux aux navires iraniens, qui ont ensuite fait demi-tour», a ajouté ce porte-parole. «Nous sommes préoccupés par cette action et continuons à exhorter les autorités iraniennes à désamorcer la situation dans la région».

Les Gardiens de la révolution iraniens ont nié jeudi avoir tenté d'empêcher le passage d'un pétrolier britannique dans le détroit d'Ormuz, selon un communiqué publié par leur agence de presse Sepah News.

«Pas de confrontation»

«Il n'y a eu aucune confrontation avec des navires étrangers, y compris britanniques, au cours des dernières 24 heures», ont écrit les Gardiens, en réaction à la déclaration du gouvernement britannique selon lequel trois navires iraniens «ont tenté d'empêcher le passage d'un navire de commerce» britannique dans le Golfe.

Le président iranien Hassan Rohani avait averti mercredi le Royaume-Uni de «conséquences» après sa décision d'arraisonner un pétrolier iranien au large de Gibraltar, la semaine dernière. Le Grace 1 avait été arraisonné au large du territoire britannique, à l'extrême sud de l'Espagne, à la suite d'une opération que l'Iran qualifie d'acte de «piraterie» en haute mer. «Je le rappelle aux Britanniques: c'est vous qui êtes à l'initiative de l'insécurité et vous en mesurerez les conséquences plus tard», a déclaré mercredi, M. Rohani, lors d'un conseil des ministres.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • I.F. le 11.07.2019 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    Les vassaux des américains sont toujours, comme au temps de Tony Blair.

  • Adonis le 11.07.2019 11:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la propagande des va-t-en guerre contre l'Iran continue. faut bien trouver une solution a la crise mondiale de la dette, une bonne petite guerre mondiale, devrais le résoudre selon les vieux bellicistes qui nous gouvernent ! c'est triste !

  • realite le 11.07.2019 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Adonis +1 exactement

Les derniers commentaires

  • realite le 11.07.2019 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Adonis +1 exactement

  • rené sance le 11.07.2019 11:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le droit international,

  • Adonis le 11.07.2019 11:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la propagande des va-t-en guerre contre l'Iran continue. faut bien trouver une solution a la crise mondiale de la dette, une bonne petite guerre mondiale, devrais le résoudre selon les vieux bellicistes qui nous gouvernent ! c'est triste !

  • CaptHook le 11.07.2019 11:14 Report dénoncer ce commentaire

    Il font bien, y'a pas de quoi, un navire iranien bloqué à Gibraltar, un navire bloqué en Iran, un partout.

  • I.F. le 11.07.2019 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    Les vassaux des américains sont toujours, comme au temps de Tony Blair.