Textes non votés

11 avril 2018 07:31; Act: 11.04.2018 14:02 Print

L'ONU étale encore ses divergences sur la Syrie

Deux textes présentés successivement par les États-Unis et la Russie au Conseil de sécurité de l'ONU ont été retoqués mardi soir, du fait des divergences sur ce dossier.

storybild

L'ONU ne trouve pas d'accord sur le dossier syrien. (photo: AFP/Hector Retamal)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Conseil de sécurité de l'ONU n'a pas trouvé d'accord sur la création d'un nouveau mécanisme d'enquête sur le recours aux armes chimiques en Syrie, se montrant incapable de trouver un consensus au profit de la population syrienne. Faisant suite à des attaques chimiques présumées samedi à Douma en Syrie, un double vote sur un texte russe et un texte américain n'a abouti à aucune adoption.

«La Russie a saccagé la crédibilité du Conseil de sécurité, c'est une farce», a lancé l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley. «Vous faites encore un pas vers la confrontation», a rétorqué son homologue russe Vassily Nebenzia, alors que Washington menace de recourir à la force pour sanctionner les attaques de samedi, imputées au régime syrien. La Russie a opposé son veto à un projet de résolution américain prévoyant de créer un nouveau «mécanisme d'enquête indépendant des Nations unies» (Unimi) sur le recours aux armes chimiques en Syrie. Il s'agit du douzième veto russe sur une résolution de l'ONU concernant la Syrie depuis le début de la guerre en 2011.

«Ce n'est pas vrai qu'on a pris en compte nos exigences dans la négociation du texte américain, a affirmé Vassily Nebenzia. Nous usons de notre veto pour défendre le droit international et ne pas entraîner le Conseil de sécurité dans des aventures». Lors d'un deuxième vote, le Conseil de sécurité a rejeté un projet de résolution russe proposant un autre mécanisme d'enquête sur les armes chimiques en Syrie, faute de voix favorables suffisantes. Le projet russe revenait à permettre au Conseil de sécurité d'entériner ou non les conclusions d'une enquête, ont critiqué des diplomates occidentaux pour qui le nouvel organisme envisagé manquait singulièrement d'indépendance.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gueux le 11.04.2018 11:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce que le précédent organisme envisagé par américains & co ne manquait lui pas singulièrement d'indépendance ?

  • réalité ce n est pas la richesse n matér le 11.04.2018 08:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réaliste. L ONU qui arme aussi les rebelles qui avec les americains émettent tellement de faux rapports devrait aider plus tôt à terminer ce conflit

  • Nomay le 11.04.2018 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant que l'on discute, l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne émet un avertissement pour les prochaines 72 heures en Méditerranée orientale! Pour quelle raison?

Les derniers commentaires

  • Jean J. le 11.04.2018 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    Il suffit de regarder ce qui se passe a travers le monde l'ONU une grande mascarade qui coute des milliards par an et posez vous la question au profit de qui ?

  • Gueux le 11.04.2018 11:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce que le précédent organisme envisagé par américains & co ne manquait lui pas singulièrement d'indépendance ?

  • vinzz le 11.04.2018 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bon ça soul maintenant!!faite la votre guerre balancer tout ont n'est trop!!..

  • Nomay le 11.04.2018 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant que l'on discute, l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne émet un avertissement pour les prochaines 72 heures en Méditerranée orientale! Pour quelle raison?

    • Mimile le 11.04.2018 12:30 Report dénoncer ce commentaire

      Par mesure de précaution. Tout le monde se rappelle comment un missile russe tiré par des pro-russes a abattu un avion civil malaysien il y a quelques années au-dessus de l'Ukraine. Dans le même temps, la Russie a annoncé vouloir effectué des "manoeuvres militaires" dans la même région.

    • Bobo enervant le 11.04.2018 12:45 Report dénoncer ce commentaire

      Le 1er septembre 1983 la chasse russe abat un 747 Coréen , 269 morts tous civils.

  • réalité ce n est pas la richesse n matér le 11.04.2018 08:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réaliste. L ONU qui arme aussi les rebelles qui avec les americains émettent tellement de faux rapports devrait aider plus tôt à terminer ce conflit