Aide

03 août 2021 16:43; Act: 03.08.2021 17:17 Print

L'ONU s'inquiète de la situation en Tunisie

Suivant «de près» l’évolution de la situation en Tunisie, la Haute-commissaire aux droits de l’homme a expliqué que ses services étaient «là pour aider».

storybild

La Haute-commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a fait état de son inquiétude sur la situation en Tunisie mais a réitéré son offre d’assistance. (photo: REUTERS)

Sur ce sujet
Une faute?

La Haute-commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a fait état de son inquiétude sur la situation en Tunisie mais a réitéré son offre d’assistance lors d’une conversation téléphonique avec le ministre tunisien des Affaires étrangères, Othman Jerandi.

La Commissaire a expliqué au ministre, qu’elle «suit la situation de près» et que ses services «sont là pour aider si (les Tunisiens) devait en faire la demande», a expliqué Marta Hurtado, porte-parole du Haut-commissariat, lors du point de presse régulier de l’ONU à Genève. «La situation est inquiétante et nous la suivons de très près et nous savons à quels défis le pays doit faire face», a ajouté Mme Hurtado.

«Pas de peur à avoir»

«Ce que nous espérons c’est que tous les progrès réalisés ces 10 dernières années en termes de réformes démocratiques puissent être préservés et qu’il n’y aura pas de régression sous quelque forme que ce soit», a-t-elle insisté, rappelant que le Haut-Commissariat disposait d’un bureau sur place.

L’appel du ministre tunisien à Mme Bachelet s’inscrit dans toute une série de conversations pour rassurer les interlocuteurs après le coup de force du président le 25 juillet. M. Saied s’est octroyé les pleins pouvoirs le 25 juillet et a suspendu le Parlement, en affirmant vouloir «sauver» ce petit pays du Maghreb, rongé par des mois de blocages politiques et un nouveau pic meurtrier de Covid-19.

Sur son compte Twitter, M. Jerandi a fait état de conversations depuis une semaine avec le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, ses homologues italien Luigi Di Maio, portugais Augusto Santos Silva et belge Sophie Wilmes, au cours desquels il a défendu le bien-fondé des mesures prises par le président Saied et assuré du «choix irréversible de la démocratie et des libertés».

Face aux inquiétudes de la communauté internationale de voir la Tunisie, berceau des printemps arabes, régresser vers l’autoritarisme, le président Saied a assuré vendredi «détester la dictature». Il n’y a «pas de peur» à avoir concernant les libertés et les droits en Tunisie, a-t-il affirmé. Selon lui, les arrestations ne concernent que des personnes déjà poursuivies par la justice.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • voila le 03.08.2021 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    est ce que presque tous les présidents de l UE n ont pas de plein pouvoir aussi, sous prétexte de covid???

  • le canard enchaîné le 03.08.2021 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Partout dans ca va mal le peuple se révolte sauf à Monaco pour l'instant

  • L' eau. le 03.08.2021 19:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je vois un tousse tout le monde panique et le pays en quarantaine. C est ce qui se passe en ce moment. Je regrette le bon vieux temps. Pas de médecins pas de scientifiques mais beaucoup de pandémies et pourtant vous êtes toujours là.

Les derniers commentaires

  • veritis le 03.08.2021 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qu'est-ce sue cela nous intéresse donc? ces pays ne changerons jamais de mentalité. laissez les donc gérer leurs soucis entre eux.

  • CaLiliVaLili LiliBonjouri CcHe le 03.08.2021 19:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lili il non ca demander à leur président de les loger dans ses nombreux er LUXUEUX Palais ils trouveront le nécessaire de toute c'est avec leur argent qu'ils ont étaient construits ?????

  • L' eau. le 03.08.2021 19:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je vois un tousse tout le monde panique et le pays en quarantaine. C est ce qui se passe en ce moment. Je regrette le bon vieux temps. Pas de médecins pas de scientifiques mais beaucoup de pandémies et pourtant vous êtes toujours là.

  • le canard enchaîné le 03.08.2021 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Partout dans ca va mal le peuple se révolte sauf à Monaco pour l'instant

  • voila le 03.08.2021 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    est ce que presque tous les présidents de l UE n ont pas de plein pouvoir aussi, sous prétexte de covid???