Pédophilie

07 juin 2020 21:59; Act: 07.06.2020 21:59 Print

L’UE renforce la lutte contre les abus sexuels

Des nouvelles mesures destinées à combattre la pédophilie seront dévoilées prochainement par la commissaire européenne aux affaires intérieures Ylva Johansson.

storybild

Des millions d’enfants ont passé plus de temps en ligne durant le confinement, courant le risque d’être la cible de pédophiles. (photo: KEYSTONE/AP/ELAINE THOMPSON)

Sur ce sujet
Une faute?

L’Union européenne va dévoiler une série de mesures destinées à combattre les abus sexuels à l’encontre des enfants. La demande de contenus illégaux sur internet impliquant des mineurs a fortement augmenté lors des confinements imposés dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

La commissaire européenne aux affaires intérieures Ylva Johansson a déclaré dimanche au journal allemand Die Welt qu’elle voulait mener un «combat plus efficace» contre la pédophilie notamment grâce à une coopération plus étroite avec les entreprises du Net.

«Depuis le début de la pandémie de Covid-19, la demande pour du contenu montrant des abus sexuels à l’encontre des enfants a augmenté de 30% dans certains États membres», a-t-elle souligné.

La prévention ne suffit pas

Le nouveau plan, qui selon Ylva Johansson sera présenté «bientôt», prévoit la création d’un nouveau centre de l’Union européenne (UE) pour aider les pays à «enquêter, prévenir et combattre les abus sexuels à l’encontre des enfants» et faciliter le partage des informations.

«Nous avons besoin de stratégies de prévention», mais cela ne suffit pas, car nous devons aussi «appliquer nos lois lorsqu’elles sont violées et montrer que nos valeurs l’emportent, à la fois sur internet et dans la vie réelle», a-t-elle ajouté.

Internet est «malheureusement un facteur décisif» pour les agresseurs potentiels à la recherche de victimes, a-t-elle relevé, en souhaitant une plus grande coopération avec les entreprises de l’internet.

Coup de filet en Allemagne

Les experts ont tiré régulièrement la sonnette d’alarme concernant les enfants vulnérables qui ont vécu enfermés à domicile, à la merci des auteurs d’abus et coupés des possibilités d’aide à l’extérieur. Des millions d’enfants ont aussi passé plus de temps en ligne durant cette période, courant le risque d’être la cible de pédophiles.

Samedi, la police de Münster (ouest de l’Allemagne) a annoncé l’arrestation dans différents Länder de onze personnes soupçonnées d’avoir abusé sexuellement de plusieurs enfants et d’avoir filmé leurs méfaits.

Des disques durs contenant jusqu’à 500 térabytes de données, y compris des vidéos et des photos, ont été saisis dans la cave de l’un des suspects, un homme de 27 ans originaire de Münster. Les enquêteurs ont identifié au moins trois enfants, âgés de cinq, dix et douze ans, comme faisant partie des victimes.

(L'essentiel/ATS/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Justice le 07.06.2020 23:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que l'on pende ces bourreaux d'enfants et briseurs d'âmes innocentes!

  • punisher le 07.06.2020 23:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quelle hypocrisie commencez deja par la pesophilie de reseau plutot que le soit disant individu isolé quand jette en pature a la foule pour les rassurer une sorte d idiot utile qu on sacrifie pour proteger les organisations ... une entreprise de transport au lux abrité un pedo retraité.maintenant, la direction, les collegues le savaient et ont fermés les yeux. bravo, quel courage

Les derniers commentaires

  • Justice le 07.06.2020 23:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que l'on pende ces bourreaux d'enfants et briseurs d'âmes innocentes!

  • punisher le 07.06.2020 23:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quelle hypocrisie commencez deja par la pesophilie de reseau plutot que le soit disant individu isolé quand jette en pature a la foule pour les rassurer une sorte d idiot utile qu on sacrifie pour proteger les organisations ... une entreprise de transport au lux abrité un pedo retraité.maintenant, la direction, les collegues le savaient et ont fermés les yeux. bravo, quel courage