Affaire Skripal

21 janvier 2019 14:11; Act: 21.01.2019 14:30 Print

L'UE sanctionne le renseignement russe

Le chef du GRU et deux de ses adjoints, jugés responsables de l'empoisonnement de l'ex-espion Sergueï Skripal, ont vu leurs avoirs être gelés en Europe.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'Union européenne a sanctionné lundi le chef du renseignement militaire russe (GRU), son adjoint et deux agents. Bruxelles les juge responsables de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal avec le neurotoxique Novitchok en mars 2018 à Salisbury (GB).

Le Conseil des ministres de l'UE a décidé de les sanctionner par un gel de leurs avoirs dans l'Union européenne et une interdiction de voyager dans l'UE, a annoncé l'institution dans un communiqué. Les identités des personnes sanctionnées seront publiées dans le Journal officiel de l'UE. Le GRU est dirigé par Igor Kostyukov, qui a plusieurs adjoints. Des sanctions similaires ont été imposées à l'entité syrienne responsable de la mise au point et de la fabrication d'armes chimiques, le Centre d'études et de recherches scientifiques (CERS, SSRC en anglais), ainsi qu'à cinq responsables syriens directement impliqués dans les activités du CERS.

Nouveau régime de mesures

Les neuf personnes - quatre Russes et cinq Syriens - et le Centre d'études et de recherches scientifiques sont les premières à être sanctionnées dans le cadre du nouveau régime de mesures restrictives contre l'emploi et la prolifération des armes chimiques créé le 15 octobre 2018, a précisé l'UE.

L'Union européenne s'interdit de mettre des fonds à disposition des personnes et des entités sanctionnées.

La décision du Conseil a été prise «sur des bases juridiques très fortes», a assuré la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, lors d'une conférence de presse. «Cette décision contribue aux efforts déployés par l'UE pour lutter contre la prolifération et l'utilisation des armes chimiques, qui constituent une menace grave pour la sécurité internationale», précise le communiqué. L'attaque au Novitchok commise à Salisbury est la première utilisation russe d'armes chimiques en Europe depuis la Seconde Guerre Mondiale. Elle a suscité l'indignation internationale et entraîné des expulsions massives de diplomates russes par des pays occidentaux.

Outre Sergueï Skripal, sa fille Ioulia et un policier, deux autres personnes ont été contaminées en juin dans la région de Salisbury par la même substance, dont une femme qui est décédée en juin. Moscou a démenti toute implication dans cette affaire d'empoisonnement. L'Union européenne a sanctionné lundi le chef du renseignement militaire russe (GRU), son adjoint et deux agents jugés responsables de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal avec un agent neurotoxique en mars 2018 à Salisbury (Royaume-Uni). Le Conseil des ministres de l'UE a décidé de les sanctionner par un gel de leurs avoirs dans l'Union européenne et une interdiction de voyager dans l'UE, a annoncé l'UE dans un communiqué.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Julie le 21.01.2019 15:09 Report dénoncer ce commentaire

    Des agents russes font un attentat sur un autre agent, russe aussi. Que diable l'UE a-t-elle à chercher la dedans? Ca ne les regarde même pas! Ca s'est passé en Angleterre? Ca ne change rien puisque les Anglais vont sortir, au moment des faits le Brexit était déjà entamé.

  • Rigo le 22.01.2019 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai jamais rigolé autant et je ne me suis jamais mieux amusé qu'en lisant ces commentaires!

  • Loreley le 21.01.2019 21:53 Report dénoncer ce commentaire

    Rien ne prouve l'implication des Russes dans cette affaire, il y a une très forte probabilité, mais pas de preuves. Mais supposons que c'étaient les Russes! Leurs agents sont connus pour être efficace, or dans ce cas -ci ils ont failli minablement.

Les derniers commentaires

  • Lestrollsrusses le 22.01.2019 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi aussi Rigo je ris beaucoup tout le temps mais j'aime mon travail

  • Rigo le 22.01.2019 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai jamais rigolé autant et je ne me suis jamais mieux amusé qu'en lisant ces commentaires!

    • Savage Ricky le 22.01.2019 14:51 Report dénoncer ce commentaire

      Pareil pour moi

  • rené le 21.01.2019 23:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gens parlent mais ne comprennent rien de rien

  • Loreley le 21.01.2019 21:53 Report dénoncer ce commentaire

    Rien ne prouve l'implication des Russes dans cette affaire, il y a une très forte probabilité, mais pas de preuves. Mais supposons que c'étaient les Russes! Leurs agents sont connus pour être efficace, or dans ce cas -ci ils ont failli minablement.

  • Marine le 21.01.2019 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    Normalement nous soutenons toujours nos amis russes mais ici c'est quand même limite je trouve

    • @Marine le 21.01.2019 18:18 Report dénoncer ce commentaire

      Qui sont donc ces amis russes?

    • Ah bon le 21.01.2019 18:20 Report dénoncer ce commentaire

      Ah bon cette fois seulement? La guerre en Géorgie puis l'annexion de la Crimée ce n'est pas limite selon vous?

    • Maggy le 21.01.2019 21:33 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne suis pas d'accord avec Ah Bon!