Coronavirus dans le monde

27 octobre 2021 16:41; Act: 27.10.2021 22:51 Print

La France espère un hiver plutôt «serein»

L'épidémie de coronavirus touche de nombreux pays à travers le monde et le bilan évolue chaque jour. Suivez la situation et les annonces en direct.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits:

• Dans le monde, plus de 244,4 millions de cas ont été recensés depuis décembre 2019 dans 197 pays et territoires. Plus de 4,96 millions de personnes sont mortes.

Le Luxembourg compte plus de 80 962 cas confirmés de coronavirus parmi la population résidente et 842 décès.

• Les États-Unis sont le pays qui compte le plus grand nombre de morts avec 738 883 décès, suivis par le Brésil (606 246), l'Inde (455 653), le Mexique (286 888), et la Russie (233 898 morts). Le Pérou est le pays qui compte le plus de morts par rapport à sa population, avec 607 décès pour 100 000 habitants, devant la Bosnie (348), la Macédoine du Nord (339), la Bulgarie (336), le Monténégro (330) et la Hongrie (317).

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.


Mercredi 27 octobre

22h45 L'OMS surveille un sous-variant

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mercredi surveiller la contagiosité de la lignée AY.4.2 du variant Delta du coronavirus, de plus en plus présent dans les contaminations au Covid-19.

21h Brésil: lourdement incriminé, Bolsonaro crie à la «mascarade»

Le président brésilien Jair Bolsonaro a qualifié de "mascarade" la Commission d'enquête du Sénat (CPI) sur la pandémie qui a demandé son inculpation pour neuf crimes, dont "crime contre l'humanité".

La CPI a accusé le gouvernement Bolsonaro d'avoir "délibérément exposé" les Brésiliens à "une contamination de masse", en raison notamment du discours anticonfinement du chef de l'Etat et de retards dans l'achat de vaccins.

20h Royaume-Uni: bilan mitigé pour le traçage du Covid

Le programme contesté de dépistage et traçage du virus au Royaume-Uni a coûté 37 milliards de livres, l'une des sommes plus importantes jamais dépensées pour une action de santé publique dans le pays, pour des résultats jugés mitigés, selon un rapport de la Commission parlementaire des comptes publics.

16h39 Plus de 8 000 morts en 24h mardi

Sur la journée de mardi, 8 023 nouveaux décès et 465 674 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1 415 nouveaux morts, la Russie (1 123) et l'Ukraine (692).

15h30 La France espère «un hiver relativement serein»

La France peut espérer passer «un hiver relativement serein» grâce à son taux de vaccination anti-Covid qui permet «un meilleur contrôle» du virus, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Il a confirmé, à l'issue du Conseil des ministres, «une reprise légère mais sensible» de l'épidémie. Le «taux de reproduction du virus, c'est-à-dire le nombre de personnes qu'une personne contaminée contamine à son tour, (est) à nouveau au-dessus de un», avec 5 400 cas détectés par jour en moyenne, soit «une hausse de près de 16% sur une semaine», même si «nous partons d'un niveau faible», a-t-il ajouté.

«Le taux d'incidence dépasse à nouveau les 50 pour 100 000 habitants au niveau national et le seuil d'alerte a été franchi dans une quarantaine de départements», a-t-il ajouté, liant ces tendances au climat automnal.

13h42 La vaccination accélère en Ukraine sur fond de restrictions

L’Ukraine a annoncé, mercredi, un record de vaccinations anti-Covid en 24 heures, sous la pression des autorités qui ont introduit des restrictions supplémentaires dans les régions frappées par une nouvelle vague de l’épidémie. Au total, 291 293 personnes se sont fait vacciner mardi, chiffre le plus élevé depuis le début de la campagne de vaccination, en février. À ce jour, près d’un quart de la population a reçu au moins une injection et presque 19% ont un schéma de vaccination complet.

9h48 Open d'Australie: pas de dispense pour les non-vaccinés

L’État de Victoria, dont la capitale Melbourne accueillera l’Open d’Australie en janvier, a exclu mercredi d’accorder une dispense spéciale aux joueurs non vaccinés pour qu’ils puissent participer au tournoi.

«Nous excluons les personnes non vaccinées des pubs, des cafés, des restaurants et du MCG (ndlr: le principal stade de cricket de Melbourne) et de toutes sortes d’autres événements», a rappelé le Premier ministre de l’État de Victoria, Daniel Andrews. «Nous ne demanderons pas d’exemption. Par conséquent, la question est fondamentalement résolue», a-t-il martelé.

Cette décision pourrait exclure de la compétition le numéro un mondial, Novak Djokovic. Le joueur, vainqueur des trois dernières éditions de l’Open d’Australie, a par le passé publiquement pris position contre les vaccins et toujours refusé de dire s’il avait lui-même été vacciné contre le coronavirus. Le 19 octobre dernier, il a laissé entendre qu’il pourrait faire l’impasse sur le tournoi: «Je ne sais pas si je vais aller en Australie, je ne sais pas ce qui se passe. La situation actuellement n’est pas bonne», a déclaré «Djoko» dans la presse serbe.

7h25 Le secteur touristique est à la peine en Thaïlande

Plus de 50 milliards de dollars de pertes, des centaines de milliers d’emplois perdus: le secteur du tourisme, moteur économique de la Thaïlande, est dévasté par la pandémie de Covid-19 et les mois de restrictions draconiennes sur les voyages. Lundi, le royaume rouvre ses portes aux voyageurs vaccinés de plus de 40 pays (mais pas le Luxembourg).

De janvier à août 2021, 73 608 visiteurs internationaux sont entrés en Thaïlande, contre 6,7 millions en 2020 et 39,8 millions en 2019, une année record. Le tourisme représentait directement et indirectement 18% du produit intérieur brut thaïlandais avant la pandémie.

6h13 Le Covid, «défi numéro un» des JO, reconnaît Pékin

La prévention épidémique sera «le défi numéro un» des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, ont reconnu mercredi les organisateurs, à cent jours du début des épreuves dans la capitale chinoise. La cité impériale va accueillir les jeux d’hiver, du 4 au 20 février prochain.

Outre les questions de droits de l’Homme, les compétitions risquent d’être dominées par la lutte contre le Covid-19, six mois après les jeux d’été de Tokyo repoussés d’un an pour cause d’épidémie. «La pandémie est le défi numéro un pour le déroulement des jeux d’hiver», a résumé devant la presse le vice-président du comité d’organisation, Zhang Jiandong.

Les Jeux se dérouleront dans une «bulle» destinée à enrayer tout risque de contamination au reste de la Chine. Les 2900 athlètes attendus devront soit avoir été entièrement vaccinés, soit se soumettre à une quarantaine stricte de 21 jours à leur arrivée dans le pays. Seuls les spectateurs déjà présents en Chine pourront assister aux épreuves.

4h11 L’Australie réautorise ses citoyens à voyager

L’Australie va lever l’interdiction de voyager à l’étranger sans autorisation, a annoncé le gouvernement mercredi, tandis que les frontières du pays devraient être ouvertes aux travailleurs qualifiés et aux étudiants internationaux d’ici la fin de l’année.

Plus de 18 mois après la fermeture des frontières internationales de l’Australie, les citoyens entièrement vaccinés n’auront plus besoin de demander une exemption pour quitter le pays, selon une déclaration conjointe des Ministères de la santé et de l’intérieur. Cette déclaration intervient alors que le taux d’adultes doublement vaccinés se rapproche de l’objectif de 80% dans le pays.

La ministre de l’Intérieur, Karen Andrews, a déclaré que si les citoyens australiens étaient actuellement prioritaires, d’autres restrictions de voyage, y compris pour certains non-ressortissants, seraient assouplies à mesure que les taux de vaccination augmenteraient. «Avant la fin de l’année, nous prévoyons d’accueillir des travailleurs qualifiés et des étudiants internationaux entièrement vaccinés», a-t-elle déclaré.


Mardi 26 octobre

21h45 Un comité américain recommande le vaccin anti-Covid de Pfizer pour les 5-11 ans

Un comité d'experts américains s'est prononcé en faveur de l'autorisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer-BioNTech pour les enfants de 5 à 11 ans.

L'avis de ce comité n'est que consultatif, mais il est rare qu'il ne soit pas suivi par l'Agence américaine des médicaments (FDA). Si celle-ci autorise effectivement le vaccin pour cette tranche d'âge, quelque 28 millions d'enfants seront alors éligibles aux États-Unis.

20h Selon l'OMS, la pandémie est «loin d’être terminée»

La pandémie de Covid-19 est «loin d’être terminée», a affirmé mardi le comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en appelant les pays à reconnaître tous les vaccins homologués par l’agence.

C’est ce même comité qui, lors de sa seconde réunion le 30 janvier 2020, avait conseillé au directeur général de l’OMS de déclarer une urgence de santé publique de portée internationale, le plus haut échelon d’alerte en matière d’épidémie. Ce qu’il avait fait.

Dans ses recommandations, le comité demande par ailleurs aux États de «reconnaître tous les vaccins qui ont reçu l’autorisation d’utilisation d’urgence» de l’OMS. À savoir les vaccins à ARN messager de Moderna et de Pfizer/BioNTech, les deux vaccins chinois de Sinopharm et Sinovac, le Johnson & Johnson et diverses versions de l'Astrazeneca.

19h L’Argentine lance en décembre sa campagne de rappel

L’Argentine va lancer en décembre sa campagne de troisième dose de vaccin contre le Covid-19, en commençant par le personnel de santé et les personnes vulnérables, a annoncé mardi la ministre de la Santé.

«Les personnes immunodéprimées, dotées de faibles défenses pour quelque raison que ce soit, âgées de plus de 3 ans, quel que soit le vaccin qu’elles ont reçu», sont les cibles premières de ce rappel, ainsi que les plus de 50 ans qui avaient reçu le vaccin chinois Sinopharm, a déclaré Carla Vizzotti en conférence de presse.

Selon le ministère, 25,46 millions d’Argentins, soit près de 57% de la population de 45 millions de personnes, ont reçu un schéma vaccinal complet, et 73% ont reçu au moins une dose.

18h50 Le Cambodge rouvre le site d'Angkor aux touristes étrangers vaccinés

Les touristes étrangers vont pouvoir bientôt visiter les temples d’Angkor Wat au Cambodge, après la décision annoncée mardi par les autorités de rouvrir une partie du pays aux voyageurs ayant reçu deux doses d’un vaccin anti-Covid-19.

Les plages de Sihanoukville et l’île de Koh Rong, ainsi que le complexe hôtelier de Dara Sakor vont être rouverts à partir du 30 novembre, a précisé le ministère du Tourisme.

La ville de Siem Reap (nord), porte d’entrée du site classé au patrimoine mondial, pratiquement désert depuis le début de la pandémie, ouvrira à son tour en janvier et fera partie des sites-pilotes pour lesquels aucune quarantaine préalable ne sera requise.

16h20Des sites de production de vaccins ARN en Afrique

Le laboratoire allemand BioNTech a indiqué mardi qu’il commencera à la mi-2022 la construction de sites de production de vaccins à ARN messager en Afrique, au Sénégal et au Rwanda.

La société a signé une lettre d’intention avec le gouvernement du Rwanda et l’Institut Pasteur de Dakar, au Sénégal, confirmant un engagement pris fin août entre les parties prenantes lors d’une rencontre à Berlin, selon un communiqué.

La future ligne de production, dont la localisation précise n’est pas communiquée, sera la première étape d’un «nœud central dans un réseau de production décentralisé et robuste en Afrique», affirme l’entreprise de Mayence (ouest de l’Allemagne).

14h50 La France commande la pilule anti-Covid

La France a commandé 50 000 doses de la pilule anti-Covid 19 du laboratoire américain Merck, a annoncé mardi Olivier Véran, ministre de la Santé, alors que les autorités sanitaires européennes examinent ce traitement qui pourrait être crucial dans la lutte contre l’épidémie.

«50 000 doses de ce médicament vont être livrées à la France à compter des derniers jours de novembre ou des premiers jours de décembre, c’est-à-dire dès que les traitements sortiront des chaînes de production», a déclaré Olivier Véran lors d’une audition au Sénat.

14h Une troisième dose pour tous en Italie

La troisième dose de vaccin anti-Covid 19 sera ouverte à tous en Italie à partir de janvier, a déclaré mardi le vice-ministre de la Santé Pierpaolo Sileri. «Vraisemblablement, la troisième dose sera nécessaire pour tous», a-t-il affirmé sur les ondes de Radio Capital.

Actuellement, la troisième dose est réservée dans la péninsule aux patients souffrant de pathologies graves, aux personnes de plus de 60 ans et au personnel de santé. «Il est probable que la troisième dose pour tous (suivra) à partir de janvier», a-t-il annoncé.

L’Italie a enregistré presque 132 000 décès dus au Covid-19 depuis février 2020.

12h L'épidémie rebondit en Europe

Alors que la pandémie de Covid-19 stagnait en Europe depuis début août, la région subit depuis début octobre un rebond épidémique tant en nombre de cas que de décès, selon un comptage de l’AFP établi à partir de bilans officiels et arrêté à lundi.

Durant les sept derniers jours, quelque 1'672'000 cas, soit une moyenne de 239'000 par jour, ont été enregistrés dans la région, composée de 52 pays et territoires (à l’est jusqu’à l’Azerbaïdjan et la Russie).

Cela représente 18% de plus que la semaine précédente, et environ 60% de plus qu’en août et en septembre, quand le nombre de nouveaux cas stagnait autour de 150'000 cas par jour.

Quarante-deux pays de la région ont vu les contaminations augmenter ces sept derniers jours, tandis que seuls sept ont enregistré des chiffres en baisse.

9h11 La Chine confine une ville de quatre millions d'habitants

Les autorités chinoises ont imposé mardi un confinement à Lanzhou (nord-ouest), qui compte quatre millions d'habitants, en raison d'un rebond de cas de Covid-19, à une centaine de jours des JO d'hiver de Pékin. Tous les quartiers d'habitation de cette ville vont être soumis à une «gestion fermée» avec un strict contrôle des déplacements, a annoncé la municipalité, alors que la Chine a recensé mardi 29 cas d'infections au Covid d'origine locale.

7h41 L’Agence européenne des médicaments approuve le rappel du vaccin Moderna pour les plus de 18 ans

L’Agence européenne des médicaments a approuvé, lundi, l’administration de doses de rappel du vaccin anti-Covid du laboratoire Moderna aux personnes âgées de 18 ans et plus, alors que les autorités sanitaires s’inquiètent d’une baisse du niveau de protection après les premières injections. Spikevax est le deuxième rappel à recevoir le feu vert après le vaccin de Pfizer-BioNTech, au début du mois.

«Les données ont montré qu’une troisième dose de Spikevax administrée de six à huit mois après la deuxième dose a entraîné une augmentation des niveaux d’anticorps chez les adultes dont les niveaux d’anticorps diminuaient», a déclaré l’Agence européenne des médicaments.

1h38 Lancement de la vaccination des mineurs à risque au Mexique

Des adolescents de 12 à 17 ans avec des problèmes de santé ont commencé à être vaccinés contre le Covid-19 lundi à Mexico après une récente décision de justice, ont indiqué les autorités. L’administration des doses du vaccin Pfizer a commencé pour des enfants «avec des comorbidités», a indiqué le gouvernement de la capitale sur Twitter.

L'État de Basse Californie, à la frontière avec les États-Unis, a également lancé une campagne de vaccination de mineurs avec des maladies chroniques. Au total, 25 millions d’élèves sont retournés à l’école le 30 août dernier pour la première fois depuis le début de la pandémie en mars 2020.

Le Mexique (126 millions d’habitants) est le quatrième pays le plus touché dans le monde en nombre absolu de morts (286 346 morts et 3,7 millions de cas, selon les chiffres officiels). Au total, 53,5 millions de personnes ont un schéma vaccinal complet.

1h À New York, de nombreux pompiers protestent contre le vaccin obligatoire

Plusieurs milliers d’employés de la ville de New York, en majorité des pompiers, dont deux cinquièmes ne sont pas vaccinés contre le Covid-19, ont défilé, lundi, sur le pont de Brooklyn pour protester contre l’obligation vaccinale annoncée la semaine dernière par la mairie.

Selon le département des pompiers de New York (FDNY), le taux de vaccination atteignait 60% parmi ses employés lundi (environ 17 000 au total), bien en deçà de la moyenne des adultes new-yorkais (84%).


Lundi 25 octobre

21h25 Les enfants n'auront pas besoin d'être vaccinés pour entrer aux États-Unis

Les mineurs âgés de moins de 18 ans n'auront pas besoin de prouver qu'ils sont vaccinés contre le Covid-19 pour entrer aux États-Unis après le 8 novembre, a indiqué lundi l'administration américaine.

Un haut responsable de la Maison-Blanche, lors d'une conférence téléphonique précisant les modalités de la réouverture des frontières aux voyages aériens, a indiqué que cette exemption tenait compte à la fois des différences réglementaires entre pays sur la vaccination des enfants, et de la disponibilité des vaccins.

21h L'Iran rouvre ses portes aux touristes vaccinés

L'Iran, pays le plus touché du Moyen-Orient par la pandémie de Covid-19, a rouvert ses frontières aux touristes vaccinés, après près de 20 mois de fermeture en raison de la crise sanitaire, ont indiqué lundi les autorités.

19h Londres débloque 6 milliards pour la santé

Le ministre britannique des Finances a annoncé débloquer 6 milliards de livres supplémentaires (7 milliards d'euros) pour aider le service public de santé britannique (NHS) à résorber les retards accumulés pendant la crise sanitaire, dans le cadre de son nouveau budget

18h Russie: faux certificats de vaccination

Les autorités russes enquêtaient lundi sur un groupe de soignants de Saint-Pétersbourg accusés d'avoir vendu des faux certificats de vaccination contre le Covid-19, alors que le pays est confronté à une vague meurtrière.

17h Grogne du secteur financier à Hong Kong

Le principal lobby du secteur financier de Hong Kong, l'Asia Securities Industry and Financial Markets Association (Asifma), a dénoncé lundi la politique de "zéro Covid" menée par les autorités du territoire, estimant que les longues quarantaines imposées aux voyageurs nuisent fortement à la réputation de la ville dans le monde des affaires.

17h30 Ed Sheeran testé positif au Covid-19

Ed Sheeran, star britannique de la pop, a annoncé dimanche avoir été testé positif au Covid-19, à moins d'une semaine de la très attendue sortie de son nouvel album prévue le 29 octobre.

17h Moderna annonce des résultats positifs chez les enfants

Moderna a annoncé, lundi, des résultats positifs pour son vaccin contre le Covid-19 chez les jeunes enfants, ouvrant la voie à une possible autorisation prochaine de deux vaccins pour cette tranche d'âge, avec celui de Pfizer. Les essais cliniques menés par Moderna sur plus de 4 700 participants de 6 à 11 ans «démontrent une réponse immunitaire forte chez ce groupe d'enfants un mois après la seconde dose», avec des niveaux d'anticorps «robustes» détectés, a déclaré l'entreprise dans un communiqué.

Les effets secondaires les plus courants étaient de la fatigue, des maux de tête, de la fièvre et une douleur au niveau de l'injection. «Nous avons hâte de soumettre les données aux agences de régulation mondiales», a déclaré le patron de Moderna, Stéphane Bancel, cité dans le communiqué. Cela devrait être fait «à court terme».

13h L'EMA annonce le lancement de l'examen accéléré de la pilule anti-Covid de Merck

L'Agence européenne des médicaments a annoncé lundi le lancement de l'examen accéléré de la pilule contre le Covid-19 du laboratoire américain Merck, un remède facile à administrer appelé à devenir un outil crucial dans la lutte contre la pandémie, car complémentaire des vaccins.

«Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA a lancé un examen continu du médicament antiviral oral molnupiravir (...) développé par Merck (...) pour le traitement du Covid-19 chez les adultes», ce qui permet d'accélérer la procédure, a déclaré dans un communiqué le régulateur européen installé à Amsterdam.

8h16 Nouvelles mesures de confinement en Chine

Les autorités chinoises ont imposé lundi des confinements à des dizaines de milliers d’habitants du nord de la Chine et demandé aux Pékinois de limiter leurs déplacements en raison d’un rebond des cas de Covid-19 dans le pays, à une centaine de jours du démarrage des JO d’hiver de Pékin. La Chine a recensé 39 nouveaux cas de Covid-19 lundi et plus d’une centaine sur la semaine écoulée.

Un responsable municipal de Pékin a demandé aux habitants d’éviter les voyages «non nécessaires» hors de la ville ainsi que les rassemblements à grande échelle pour le moment. Toute personne arrivant à Pékin en provenance d’une région où des cas de Covid-19 sont recensés doit présenter un test négatif.

7h Ed Sheeran testé positif au Covid-19

Ed Sheeran, star britannique de la pop, a annoncé dimanche avoir été testé positif au Covid-19, à moins d’une semaine de la très attendue sortie de son nouvel album. «Un mot rapide pour vous dire que j’ai malheureusement été testé positif au Covid et que je me mets donc à l’isolement», a écrit sur son compte Instagram le compositeur et interprète du succès mondial «Shape of You» (2017).

«Je ne vais donc pas pouvoir remplir mes engagements en personne pour l’instant et je vais faire le maximum des interviews et des performances prévues depuis chez moi», a poursuivi le chanteur de 30 ans qui vit dans le Suffolk, dans l’est de l’Angleterre.

5h26 Le marathon de Pékin reporté

Le marathon de Pékin prévu dimanche prochain a été reporté sine die pour prévenir tout risque de transmission du Covid-19, à une centaine de jours des JO, ont annoncé les organisateurs. La Chine a enregistré lundi 39 nouveaux cas de Covid-19, mettant à l’épreuve sa politique de «tolérance zéro» à l’égard du coronavirus.

Le marathon de Pékin a été reporté à une date indéterminée «de manière à prévenir le risque de transmission épidémique et à protéger efficacement la santé et la sécurité des coureurs, du personnel et des résidents», ont indiqué les organisateurs dans un communiqué. Quelque 30 000 coureurs devaient participer à l’épreuve le 31 octobre.

4h46 Les joueuses non vaccinées bienvenues à l’Open d’Australie

Les joueuses de tennis non vaccinées contre le Covid-19 pourront participer à l’Open d’Australie en janvier moyennant une quarantaine et des tests réguliers, selon un mail de la WTA obtenu et publié par un journaliste spécialisé.

Ce mail de la WTA destiné aux joueuses a été transmis au journaliste du New York Times spécialisé dans le tennis Ben Rothemberg, qui l’a publié sur son compte Twitter. La décision annoncée dans le mail de la WTA s’appliquera vraisemblablement aussi aux joueurs du tour masculin, ce qui permettrait au numéro un mondial Novak Djokovic de participer.

01h09 Mettre fin à la pandémie est «un choix», affirme le chef de l’OMS

La pandémie de Covid-19 prendra fin «lorsque le monde choisira d’y mettre fin» car «tous les outils» sont désormais disponibles pour combattre le virus, a déclaré dimanche le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, renouvelant ses appels à une distribution plus équitable des vaccins.

«La pandémie prendra fin lorsque le monde choisira d’y mettre fin, c’est entre nos mains, nous avons tous les outils dont nous avons besoin», a lancé le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lors d’une conférence à Berlin. Il a déploré que jusqu’ici «le monde n’ait pas utilisé ces outils à bon escient», soulignant qu’avec «près de 50 000 décès par semaine» dans le monde, «la pandémie est loin d’être terminée».


Dimanche 24 octobre

21h Vote des habitants de l'île de Pâques sur une réouverture

Restés coupés du monde depuis plus d'un an et demi en raison de la pandémie, les habitants de l'Ile de Pâques votaient dimanche pour savoir s'ils doivent rouvrir ou non leur territoire aux touristes.

Le résultat du vote des Rapa Nui ne sera pas contraignant et la décision finale reviendra aux autorités sanitaires de la région de Valparaiso, dont dépend l'île, ou du ministère de la Santé qui n'a pas encore dit s'il comptait se plier ou non à la consultation.

16h30 Milan retrouve Théo Hernandez, testé négatif

Le footballeur international français de l'AC Milan Théo Hernandez, testé positif au Covid-19 le 13 octobre, va pouvoir sortir de son isolement et retrouver le groupe milanais après un test négatif, a annoncé dimanche le club de football rossonero. Le latéral âgé de 24 ans, frère de Lucas Hernandez et sélectionné pour la première fois chez les Bleus en septembre, avait été testé positif au retour de la Ligue des nations remportée par l'équipe de France en Italie.

14h La Bulgarie submergée

La Bulgarie a annoncé samedi être sur le point d'envoyer des malades du Covid-19 à l'étranger, alors qu'une quatrième vague submerge son système hospitalier, incitant la Roumanie voisine à relever ses restrictions.

«Notre capacité en termes d'effectifs et de ventilateurs est presque épuisée, nous allons devoir chercher de l'aide à l'étranger», a alerté le ministre de la Santé Stoycho Katsarov sur la chaîne Nova TV, si la courbe des contaminations ne se réduisait pas d'ici 10 à 15 jours.

12h Le marathon de Wuhan reporté pour cause de Covid

Le marathon de Wuhan, qui devait se tenir dimanche, a été reporté au pied levé alors que l'inquiétude grandit d'une résurgence du coronavirus en Chine à l'approche des Jeux olympiques d'hiver de 2022 à Pékin.

La Chine a signalé dimanche 26 nouveaux cas de Covid-19 dans le pays, à un peu plus de 100 jours du début des Jeux.

Les autorités s'efforcent de contenir l'infection en procédant à des tests massifs sur les résidents et à des fermetures ciblées.

10h Le bilan de la pandémie de Covid-19

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 4 941 032 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche.

Plus de 243 270 300 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois.

Sur la journée de samedi, 6 072 nouveaux décès et 394 025 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont la Russie avec 1 072 nouveaux morts, les États-Unis (590) et l'Inde (561).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 735 801 décès pour 45 427 539 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 605 457 morts et 21 723 559 cas, l'Inde avec 454 269 morts (34 175 468 cas), le Mexique avec 286 259 morts (3 781 661 cas), et la Russie avec 230 600 morts (8 241 643 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 607 décès pour 100 000 habitants, suivi par la Bosnie (345), la Macédoine du Nord (338), la Bulgarie (331), le Monténégro (328) et la Hongrie (316).


Samedi 23 octobre

21h Le Vietnam rouvre l'île de Phu Quoc en novembre

Le Vietnam prévoit de rouvrir l'île de Phu Quoc aux visiteurs étrangers vaccinés à la fin du mois de novembre, selon les autorités, alors que le pays cherche à relancer son industrie du tourisme après presque deux ans de fermeture.

À partir du 20 novembre, des "vols charters" pour les voyageurs internationaux munis de passeports vaccinaux seront accueillis sur l'île, puis, entre la fin du mois de décembre et la fin du mois de mars, l'île vise à accueillir jusqu'à 5 000 étrangers sur des vols charters similaires. Les touristes devront présenter des certificats de vaccination ainsi qu'un résultat négatif au test Covid-19 avant d'être autorisés à entrer.

16h Les Nicaraguayens se font vacciner au Honduras

Des centaines de Nicaraguayens ont franchi vendredi la frontière avec le Honduras voisin pour se faire vacciner contre le Covid-19, selon des sources sanitaires, alors que le président du Honduras, Juan Orlando Hernández, avait annoncé la semaine dernière un prêt de 100 000 doses de vaccin au Nicaragua dans un geste de "solidarité".

Le Nicaragua est l'un des six pays du continent américain où le taux de vaccination est le plus bas, selon l'Organisation panaméricaine de la Santé.

11h15 Le taux d'incidence remonte en Allemagne à son niveau de mai

Le taux d'incidence sur sept jours a atteint samedi 100,0 en Allemagne pour la première fois depuis mai, confirmant la remontée de nouveaux cas de Covid-19 dans le pays qui inquiète le gouvernement. En augmentation depuis plusieurs semaines, le taux d'incidence s'élevait samedi à 100,0 pour 100 000 habitants dans le pays, selon l'institut de veille sanitaire Robert Koch. Il y a huit jours, il s'établissait encore à 68,7. Cet indicateur a ainsi retrouvé peu ou prou le niveau connu le 13 mai, quand il affichait la valeur 104, retombant le lendemain à 97.

10h40 Nouveau record de décès et de contaminations en Russie

La Russie a enregistré samedi un nouveau record de décès et de contaminations liés au Covid-19, pour le troisième jour consécutif, signe de la violence de la vague épidémique qui frappe le pays. D'après le bilan du gouvernement, 1 075 personnes sont mortes et 37 678 ont été infectées lors des dernières 24 heures.

Vendredi 22 octobre

19h Le sous-variant du Delta potentiellement plus contagieux

Les autorités sanitaires britanniques ont indiqué vendredi avoir placé sous surveillance le sous-variant du Delta se propageant au Royaume-Uni, qui semble plus transmissible mais pas plus dangereux, dans un contexte d'envolée des cas de Covid-19. Le variant «AY4.2» représentait, la semaine dernière, 6% des cas au total au Royaume-Uni, a précisé dans son bulletin hebdomadaire, la UK Health Security Agency, qui l'a classé comme «variant en cours d'investigation».

Il ne représente donc pas en l'état un «variant inquiétant». «Des éléments préliminaires semblent prouver qu'il présente un taux de transmission plus élevé par rapport au Delta», a expliqué l'agence de santé publique britannique. «Des preuves supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si c'est lié à un changement dans le comportement du virus ou aux conditions épidémiologiques», a-t-elle ajouté.

15h07 La Thaïlande «oublie» le Luxembourg

Le gouvernement thaïlandais a publié ce vendredi une liste de 46 pays dont les résidents vaccinés pourront entrer dans le royaume asiatique à compter du mois de novembre. Une liste qui comprend nos voisins belge, allemand et français, ainsi que de nombreux autres pays européens, comme l'Italie, la Bulgarie, la Lettonie ou encore Malte, mais pas le Luxembourg. Un «oubli» qui surprend le consul honoraire de Thaïlande au Grand-Duché, qui va entrer en contact avec Bangkok à ce sujet.

14h13 L'incidence repart à la hausse en Allemagne

Le gouvernement allemand s’est dit vigilant vendredi face à la récente remontée du nombre de nouveaux cas de Covid-19 dans le pays, dans toutes les tranches d’âge, prévenant que la situation risquait de s’aggraver à l’approche de l’hiver. «Avec l’augmentation du nombre d’infections, nous observons un durcissement de la situation à tous les niveaux, qui concerne aussi les unités de soins intensifs», a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé, Oliver Ewald.

L’institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI) constate «depuis la fin du mois de septembre une tendance à la hausse du taux d’incidence sur 7 jours, qui s’est manifestée la semaine dernière dans presque tous les groupes d’âge», a-t-il ajouté. «Il faut s’attendre à ce que l’augmentation du nombre de cas s’accélère au cours de l’automne et de l’hiver». Le taux d’incidence sur sept jours, en augmentation depuis plusieurs semaines, s’élevait vendredi à 95,1 pour 100 000 habitants dans le pays. La semaine précédente, il s’établissait encore à 68,7.

13h46 L'incidence repart à la hausse en France

C’est la fin de deux mois de repli du Covid-19 en France. L’épidémie connaît un petit rebond automnal qui n’affole en l’état ni les médecins, ni le gouvernement, mais pousse ce dernier à rester intransigeant quant au maintien du pass sanitaire. «On assiste à une tendance à la hausse» des cas liés au Covid-19, a résumé vendredi, le ministre français de la Santé, Olivier Véran, interrogé sur une chaîne de télévision.

Mais il s’agit d’une «petite poussée, pas une vague épidémique», a-t-il tout de suite relativisé, estimant qu’une forte reprise du Covid-19 n’était pas «le plus probable». Depuis la fin du mois d’août, l’épidémie s’est repliée en France pour atteindre un niveau particulièrement bas, sur fond notamment de succès de la campagne de vaccination, l’une des plus avancées en Europe. Désormais, le déclin est fini: «après huit semaines successives de baisse, le taux d’incidence a augmenté», a souligné vendredi, Nicolas Méthy, l’un des responsables de Santé Publique France, lors d’un point presse.

13h27 Dépistage massif à Pékin après quelques cas de coronavirus

La ville de Pékin va tester une partie de ses habitants après quelques cas de Covid en banlieue de la capitale chinoise liés à un groupe de touristes, a rapporté vendredi un média d’État. La Chine maintient une politique sanitaire qui vise le «zéro infection», au prix d’un strict suivi des déplacements et d’une limitation draconienne des entrées sur son territoire. Mais le pays asiatique recense malgré tout régulièrement des cas sporadiques.

La Chine a ainsi enregistré ces derniers jours quelques dizaines de malades du Covid-19, tous liés à un couple de personnes âgées ayant participé à un voyage organisé.

12h56 Le Kremlin blâme la population pour l'échec de la vaccination

Le Kremlin a reconnu vendredi l’échec de sa campagne de vaccination anti-Covid en comparaison à l’Europe, mais a pointé du doigt la responsabilité de la population, en pleine vague épidémique meurtrière. La Russie a enregistré vendredi de nouveaux records quotidiens de décès et de contaminations, avec 1064 morts et 37'141 infectées recensées.

«Nous sommes dans une situation pire que toute une série de pays européens en ce qui concerne la vaccination. Et du coup, avec l’essor de variants plus agressifs, plus de gens tombent malade, c’est la réalité du moment», a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, un rare aveu que Moscou gère moins bien la pandémie que ses rivaux occidentaux.

A peine un tiers des Russes se sont faits vacciner depuis décembre sur fond de méfiance à l’égard des vaccins développés par la Russie. Mais pour M. Peskov, l’Etat n’est pas en cause, mais plutôt sa population. «Le problème c’est la prise de conscience des citoyens», a-t-il dit, alors qu’il n’est lui-même pas vacciné, arguant avoir des niveaux d’anti-corps trop élevés après avoir contracté la maladie en mai 2020.

12h28 Nouveau record de contaminations et de décès en Ukraine

L’Ukraine a enregistré vendredi un record de nouvelles contaminations et de décès dus au coronavirus, pour la deuxième journée consécutive alors que la capitale, Kiev, s’apprête à réintroduire des restrictions strictes.

Selon les chiffres du gouvernement, 23'785 nouvelles infections ont été recensées ces dernières 24 heures et 614 personnes sont mortes dans cette ex-république soviétique, dont le système de santé manque cruellement de ressources.

4h15 La Nouvelle-Zélande vise 90% de vaccinés pour mettre fin aux confinements

La Nouvelle-Zélande a fixé un objectif de vaccination de 90 % vendredi pour mettre fin aux confinements, tandis que la Première ministre Jacinda Ardern a dévoilé un plan d’ouverture malgré l’emprise tenace du variant Delta.

«Nous avons examiné toutes les preuves, parlé à des experts, étudié la modélisation de notre situation et fixé un objectif de 90% de vaccination complète pour chaque DHB (district sanitaire) de Nouvelle-Zélande», a déclaré vendredi Jacinda Ardern à la presse.

3h La Thaïlande rouvre ses frontières à 46 pays dont les touristes sont vaccinés

Les voyageurs vaccinés en provenance de plus de quarante pays seront autorisés à se rendre en Thaïlande sans être obligés de se soumettre à une quarantaine à partir du 1er novembre, a annoncé jeudi le Premier ministre, Prayut Chan-O-Cha.

L’allongement de la liste des pays et des territoires dont les ressortissants seront acceptés en Thaïlande répond à la nécessité urgente de «stimuler le secteur du tourisme et des autres secteurs économiques iés», a-t-il souligné. La semaine dernière, le chef du gouvernement avait dit que dans un premier temps, la Thaïlande accepterait des touristes en provenance de dix «pays considérés à faible risque».

00h32 Royaume-Uni: 50 000 nouveaux cas en un jour

Le Royaume-Uni a enregistré jeudi 52 009 cas de Covid-19. C'est la première fois depuis la mi-juillet que le nombre quotidien de contaminations dépasse la barre des 50'000, confirmant la dégradation sanitaire. Le bilan s’est aussi alourdi de 115 morts, atteignant 139 146 décès depuis le début de la pandémie.

Le gouvernement britannique a admis mercredi que les contaminations pourraient atteindre prochainement 100 000 nouveaux cas par jour. Mais il a rejeté les appels à revenir sur la levée des dernières restrictions en juillet, provoquant une vague de critiques. La British Medical Association a ainsi accusé le gouvernement de faire preuve de «négligence délibérée», jugeant la situation actuelle «insoutenable» et appelant à des mesures immédiates.

00h25 UE: un vaccin différent pour le rappel serait plus efficace

L’administration d’une dose de rappel d’un vaccin contre le Covid-19 différent de celui reçu lors des premières injections pourrait susciter une réponse immunitaire plus forte qu’un rappel avec le même vaccin, a souligné jeudi le régulateur européen.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué qu’elle étudiait des données pour décider si elle s’alignerait sur une décision de l’Agence américaine des médicaments (FDA) qui a autorisé mercredi l’injection d’un vaccin différent pour la dose de rappel de celui utilisé pour les premières doses.

Une étude rendue publique aux États-Unis la semaine dernière a montré que les personnes ayant reçu le vaccin Johnson & Johnson qui, comme AstraZeneca, utilise la technologie classique à vecteur viral, semblaient mieux protégées par une dose de rappel d’un vaccin à ARN messager comme Pfizer ou Moderna.


Jeudi 21 octobre

19h De nombreux soignants sont morts du Covid

Entre 80 000 et 180 000 professionnels de santé sont morts du Covid, entre janvier 2020 et mai 2021, selon une estimation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«C’est pourquoi il est essentiel que les professionnels de la santé soient vaccinés en priorité. Les données de 119 pays suggèrent qu’en moyenne, deux professionnels de la santé sur cinq dans le monde sont entièrement vaccinés», a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en présentant les données.

17h Croissance modeste en Afrique

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une reprise de la croissance plus modeste en Afrique que dans le reste du monde, en 2021 et 2022, le faible taux de vaccination contre le Covid-19 sur le continent expliquant notamment ce retard.

La croissance pour l’Afrique sub-saharienne doit s’établir à 3,7% en 2021 et 3,8% en 2022, «une reprise bienvenue mais relativement modeste», pointe l’institution dans ses prévisions publiées jeudi.

15h Poutine passe en télétravail

Le président Vladimir Poutine ne participera à aucun événement en personne pendant la période chômée décrétée du 30 octobre au 7 novembre en Russie du fait de l’aggravation de la pandémie de Covid-19, a annoncé jeudi le Kremlin.

«Le président poursuivra son travail par visioconférence (...) les événements en personne, compte tenu de la situation épidémiologique difficile, n’auront pas lieu», a indiqué le porte-parole de la présidence Dmitri Peskov, cité par les agences de presse russes.

14h05 Une 3e dose de Pfizer est efficace à 95,6%

Une dose de rappel du vaccin contre le Covid-19 développé par l’alliance Pfizer/BioNTech est efficace à 95,6% contre les formes symptomatiques de la maladie, selon une étude réalisée par les deux laboratoires publiée jeudi.

L’essai clinique de phase 3, réalisé sur «10 000 personnes de plus de 16 ans», montre «une efficacité relative de 95,6%» et «un profil de sûreté favorable», selon un communiqué. «Il s’agit des premiers résultats d’efficacité d’un essai randomisé pour un rappel du vaccin Covid-19», ont précisé les deux entreprises.

13h36 En Italie, les arrêts maladie explosent

L’Italie a enregistré une explosion du nombre d’arrêts maladie depuis le 15 octobre, date à laquelle le pass sanitaire est devenu obligatoire pour aller travailler, a indiqué jeudi, la sécurité sociale. Selon des chiffres transmis à l’AFP, le vendredi 15 octobre, 94 113 arrêts maladie ont été délivrés par les médecins traitants contre 76 836 une semaine plus tôt, soit une hausse d’environ 28%.

Depuis le 15 octobre, l’obligation de présenter le pass sanitaire a été étendue à tous les lieux de travail. Les employés refusant de s’y soumettre encourent une suspension de salaire, mais présenter un arrêt maladie permet de ne pas se rendre à son travail tout en conservant son salaire. Lundi, 192 174 arrêts maladie ont été délivrés contre 165 061 une semaine plus tôt, soit une hausse d’environ 16,4%.

12h06 La Lettonie se reconfine

La Lettonie s’est de nouveau confinée jeudi pour tout un mois, en fermant les magasins non essentiels, les cinémas, les théâtres et les coiffeurs, dans le but de surmonter le pire taux d’infections au Covid dans le monde. La Lettonie a connu 1 406 infections pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, soit le taux par habitant le plus élevé au monde, au 20 octobre, selon un calcul de l’AFP. Ses voisins baltes, la Lituanie et l’Estonie, suivent de près, avec respectivement 1221 et 1126 cas.

Seule la moitié environ de la population lettone est entièrement vaccinée – un résultat parmi les plus faibles dans l’Union européenne, juste avant la Bulgarie, la Roumanie et la Croatie où ces taux sont encore plus bas.

11h49 Moscou se met de nouveau à l'arrêt

La mairie de Moscou a ordonné jeudi la fermeture, du 28 octobre au 7 novembre, de toutes les entreprises et organisations non essentielles, afin d’endiguer sa flambée la plus meurtrière de l’épidémie de Covid-19.

«Pendant cette période, toutes les entreprises et organisations de Moscou devront arrêter le travail» a écrit le maire Sergueï Sobianine, précisant que sont exemptés les lieux de «vente de médicaments, de produits alimentaire et de première nécessité».

10h Chine: des milliers de vols annulés à cause d'une poignée de cas

La Chine a annulé jeudi des centaines de vols, fermé des écoles et intensifié les dépistages dans certaines régions après la découverte de cas de Covid-19 liés à un groupe de touristes.

Le pays maintient une politique sanitaire qui vise le «zéro infection», avec une limitation drastique des entrées sur son territoire, des quarantaines obligatoires, des confinements et des tests dès l'apparition de quelques cas. Couplées au suivi des déplacements via des applications mobiles, ces mesures ont permis à la Chine de reprendre une activité sociale et économique quasi normale depuis 2020. Seuls deux morts ont été enregistrés en plus d'un an. Des cas sporadiques sont toutefois régulièrement recensés.

6h34 L’Inde a administré un milliard de doses de vaccin contre le Covid-19

L’Inde a administré jeudi sa milliardième dose de vaccin contre le Covid-19, a annoncé le ministère de la Santé, six mois après une flambée dévastatrice des cas qui avait fait craindre l’effondrement du système de santé. Selon le gouvernement, environ trois quarts des adultes de ce pays de 1,3 milliard d’habitants ont reçu une injection et environ 30% sont complètement vaccinés.

2h35 En matière de santé, la reprise post-Covid doit être plus «verte»

Une action urgente est nécessaire pour intégrer l’atténuation du changement climatique dans les plans de relance post-Covid, sans quoi les inégalités mondiales en matière de santé vont encore se creuser, exhortent des experts, dans un rapport, jeudi.

Un rapport annuel de la revue médicale «The Lancet» («The Lancet countdown») analyse 44 indicateurs d’impacts sur la santé directement liés au changement climatique. Le constat des auteurs est sans appel: «Les principales tendances s’aggravent et exacerbent les inégalités sociales et sanitaires déjà existantes».


Mercredi 20 octobre

20h Pass sanitaire jusqu'à l'été? Deuxième round à l'Assemblée

Après une première journée de débats houleux, l'hémicycle de l'Assemblée a entamé mercredi le deuxième et dernier round de l'examen d'un nouveau projet de loi consacré à la crise du Covid, avec la possibilité controversée de recourir au pass sanitaire jusqu'au 31 juillet.

Les députés vont se prononcer sur la prolongation du pass pour huit mois, en «enjambant» la présidentielle et les législatives. Une hypothèse qui fait hurler les oppositions de droite et gauche.

Les débats devraient se prolonger tard dans la nuit mais avec ce dixième texte «sanitaire» depuis mars 2020, ils prennent des airs de redite qu'il s'agisse des attaques des oppositions ou de l'argumentaire de la majorité.

19h Royaume-Uni: pas de nouvelles restrictions, dit le gouvernement

Le gouvernement britannique a rejeté mercredi les appels croissants à rétablir des restrictions anti-Covid tels le masque en intérieur face à l’envolée des contaminations, préférant en l’état miser sur la vaccination et de nouveaux traitements.

Le nombre de nouveaux cas a frôlé mercredi les 50.000 pour la deuxième fois cette semaine, et le ministre de la Santé Sajid Javid a estimé que ce chiffre pourrait atteindre les 100'000.

Pour autant, «nous ne comptons pas mettre en oeuvre notre plan B» qui prévoit un possible retour du masque en intérieur, un encouragement au télétravail voire des passes sanitaires, a-t-il indiqué. Il a répété que la vaccination restait «la première ligne de défense», assurant que le gouvernement «se prépare à toutes les éventualités» et «n’hésitera pas à agir» si la tendance devenait «insoutenable» pour les hôpitaux.

18h20 Au Brésil, Bolsonaro se dédouane

Le président brésilien Jair Bolsonaro a réagi avec défiance mercredi aux lourdes accusations d’une commission d’enquête du Sénat (CPI) sur sa politique durant la pandémie qui a fait plus de 600'000 morts dans son pays, assurant qu’il n’était «coupable d’absolument rien».

«Nous ne sommes coupables d’absolument rien, nous savons que nous avons fait ce qu’il fallait dès le début», a-t-il déclaré lors d’une cérémonie dans l’État du Ceara (nord-est), après que la CPI a demandé son inculpation pour dix crimes, dont celui de «crime contre l’humanité».

18h La République tchèque durcit le ton

Le gouvernement tchèque a annoncé mercredi un durcissement des contrôles et des restrictions sanitaires en réponse à une recrudescence des contaminations et des décès liés au Covid-19.

Le ministère tchèque de la Santé a fait état mercredi de 3246 nouvelles contaminations la veille, le double comparé au même jour de la semaine précédente.

Au total, 51 personnes sont décédées des suites du coronavirus au cours de la semaine dernière, contre 44 décès en septembre, a précisé le ministère. Le port du masque à l’intérieur sera obligatoire à partir du 25 octobre, y compris sur les lieux de travail, a annoncé à la presse le ministre de la Santé, Adam Vojtech.

17h30 Afrique du Sud: une université rend le vaccin obligatoire

L’université du Cap a annoncé mercredi rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire pour tout son personnel et les étudiants à partir de la prochaine rentrée en janvier, en Afrique du Sud.

L’établissement le mieux classé d’Afrique est le premier du pays à mettre en place cette mesure dont les détails doivent être précisés en décembre, a précisé l’établissement dans un communiqué.

L’Afrique du Sud a lancé en octobre des certificats de vaccination électroniques et envisage la possibilité de rendre le vaccin obligatoire pour accéder à certains événements publics.

16h New York impose le vaccin aux policiers et pompiers

La ville de New York va rendre le vaccin contre le Covid-19 obligatoire pour tous ses fonctionnaires, ajoutant les policiers et les pompiers à une liste qui contenait déjà les soignants et les professeurs, a annoncé le maire Bill de Blasio dans un communiqué.

«L’obligation entre en vigueur au 1er novembre pour toutes les forces de travail de la ville, dont la police, les pompiers et les éboueurs», indique la mairie, en précisant qu’elle entamera «immédiatement des négociations d’impact avec les syndicats concernés».

Seule exception: les surveillants pénitentiaires, pour qui l’obligation est repoussée au 1er décembre, à cause des problèmes d’effectifs à la prison de Rikers Island.

Pour motiver les troupes, la mairie promet que ceux qui recevront leur première dose avant le 29 octobre auront un bonus de 500 dollars sur leur fiche de paie. Mais passé ce délai, les fonctionnaires récalcitrants verront leur rémunération suspendue.

14h59 Les États-Unis sont «prêts» à vacciner les 5-11 ans

La Maison-Blanche a dévoilé mercredi, son plan pour commencer dès le mois prochain la vaccination contre le Covid-19, de 28 millions d'enfants américains âgés de 5 à 11 ans, avec le remède de Pfizer, une fois l'autorisation donnée par les autorités sanitaires.

«Nos efforts de planification signifient que nous serons prêts à commencer les injections dans les jours qui suivront une recommandation finale» des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), a écrit la Maison-Blanche, dans un communiqué. Un comité d'experts des CDC doit se réunir sur la question les 2 et 3 novembre, et la recommandation de l'agence devrait suivre très rapidement après cette date.

14h07 Semaine chômée pour enrayer la pandémie

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné, mercredi, une semaine de congés payés du 30 octobre au 7 novembre pour tenter de juguler la vague épidémique meurtrière du Covid-19 en Russie.

«Bien entendu, je soutiens la proposition de déclarer la période du 30 octobre au 7 novembre, comme chômée», a déclaré M. Poutine, avant d'implorer les Russes, très récalcitrants, à se faire vacciner: «S'il vous plaît, soyez responsables».

14h12 Berlin: 19 infections au Berghain malgré les mesures

Plusieurs personnes ont apparemment été infectées par le Covid-19 lors de la fête de réouverture du mythique club Berghain à Berlin début octobre. Selon le journal allemand Berliner Morgenpost, ces infections ont été constatées malgré les mesures prises à l'entrée. Seule les personnes entièrement vaccinées ou déjà contaminées et ayant reçu une dose de vaccin pouvaient accéder à la fête.

Les médias parlent de 19 personnes testées positives. Environ 2 500 personnes ayant participé à l'événement ont été contactées et sont priées de se faire tester en cas de symptômes.

13h50 Pic de vaccinations après un pic de morts en Ukraine

L’Ukraine a annoncé mercredi, avoir enregistré un record de vaccinations anti-Covid en 24 heures, après avoir recensé la veille un record de morts dus au coronavirus, sur fond de nouvelle vague épidémique. Selon le bilan officiel des autorités, 226 587 personnes se sont fait vacciner lors des dernières 24 heures, le chiffre le plus élevé depuis le début de la campagne de vaccination, en février, dans cette ex-république soviétique.

Quatre vaccins sont disponibles dans le pays, mais seuls 19% des quelque 40 millions d’Ukrainiens ont un schéma de vaccination complet, selon les chiffres officiels.

13h06 Plus de 8 100 morts en 24h hier

Sur la journée de mardi, 8 151 nouveaux décès et 446 565 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1 850 nouveaux morts, la Russie (1 028) et la Roumanie (574).

12h29 De nouvelles restrictions demandées au Royaume-Uni

Un responsable du service public de santé britannique a appelé mercredi, le gouvernement, à réinstaurer de nouvelles restrictions face à une hausse des cas de coronavirus susceptibles d’engorger les hôpitaux, une option exclue pour l’instant par l’exécutif.

Les nouvelles contaminations, parmi les plus importantes en Europe, approchent leurs niveaux de la vague de l’hiver dernier, frôlant les 50 000 lundi. Décès et hospitalisations restent bien moindres, avec cependant 223 morts annoncées lundi, au plus haut depuis mars.

«Nous sommes déjà dans une situation où les choses vont probablement se détériorer dans deux ou trois semaines. C’est pourquoi nous devons agir immédiatement», a déclaré Matthew Taylor, patron de la NHS Confederation regroupant de nombreuses organisations de santé publique, sur Sky News.

10h57 La Russie bat encore son record de morts en 24h

La Russie a enregistré mercredi, un nouveau record de décès liés au coronavirus ces dernières 24 heures, selon un bilan officiel publié avant une réunion présidée par Vladimir Poutine, devant décider d’éventuelles restrictions pour endiguer l’épidémie.

Lors des dernières 24 heures, 1 028 décès causés par le Covid-19 ont été recensés, un record, ainsi que 34 073 nouvelles contaminations, selon le bilan du gouvernement. Ces derniers jours, le pays a plusieurs fois battu des records de contaminations et décès quotidiens dus au Covid-19, en pleine flambée épidémique alimentée par une vaccination poussive et de faibles restrictions sanitaires.

10h25 Le sous-variant Delta détecté en Israël

Israël a recensé sur son territoire un premier cas d’un sous-variant du Delta, qui circule déjà dans plusieurs pays européens, a indiqué le ministère de la Santé. «Le variant AY4.2, qui a été découvert dans plusieurs pays d’Europe, a été identifié en Israël», a indiqué mardi soir, dans un communiqué, le ministère. Un enfant de 11 ans en provenance d’Europe était porteur. Il a été identifié à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv et a été mis en quarantaine, précise la même source, soulignant qu’aucun autre cas n’a depuis été identifié.

L’émergence de ce nouveau variant malgré la très forte contagiosité du Delta, ayant tendance à écarter les nouvelles souches, fait craindre une transmissibilité encore plus forte. Mais pour François Balloux, directeur de l’Institut de génétique de l’UCL (Londres), ce nouveau variant est encore rare et ne semble pas poser le même risque élevé de transmission que d’autres souches.

9h36 Pékin propose une 3e dose à ses habitants à l'approche des JO

La ville de Pékin propose désormais à ses habitants de se faire injecter une troisième dose de vaccin anti-Covid, a indiqué mercredi, un média local, à quelques mois des JO d'hiver organisés dans la capitale chinoise. La Chine avait totalement vacciné à la mi-septembre plus d'un milliard de personnes (78% de la population), selon le ministère de la Santé, grâce aux vaccins chinois des fabricants Sinovac et Sinopharm. Mais des doutes subsistent quant à l'efficacité de ces vaccins contre les nouveaux variants du coronavirus.

Le virus avait été découvert dans la ville chinoise de Wuhan (centre) fin 2019. Mais la Chine a depuis largement contrôlé l'épidémie sur son sol. Elle n'a enregistré que deux morts en plus d'un an et hormis des foyers sporadiques, la vie est revenue à la normale depuis le printemps 2020. Une troisième dose de vaccin est désormais proposée aux habitants de Pékin âgés de plus de 18 ans et déjà totalement vaccinés depuis au moins six mois, selon le quotidien Xinjingbao (Beijing News), un journal officiel de la capitale.

Cette décision intervient au moment où la ville est dans la dernière ligne droite avant d'accueillir les JO d'hiver (4-20 février 2022), où les athlètes resteront dans une bulle hermétique et où seuls les spectateurs habitant en Chine seront autorisés. Les sportifs auront le choix entre être totalement vaccinés ou effectuer une quarantaine de 21 jours à leur arrivée sur le territoire.

6h07 La fondation Gates investit pour l’accès à la pilule anti-Covid

La fondation Bill et Melinda Gates a annoncé mercredi, un investissement de jusqu’à 120 millions de dollars pour faciliter l’accès des pays pauvres à un traitement prometteur contre le Covid-19, sous forme de pilule.

Le laboratoire américain Merck a développé un médicament, le molnupiravir, qui réduit fortement les risques d’hospitalisation et de décès lorsqu’il est pris dans les premiers jours de l’infection. Ce traitement par comprimés, donc facile à administrer, offre une alternative très attendue aux vaccins, notamment pour les pays connaissant des difficultés d’accès à ces derniers.

Merck prévoit de fabriquer les doses nécessaires pour 10 millions de traitements d’ici la fin de l’année. Mais une grande partie risque de revenir aux pays riches, comme cela a été le cas pour

(L'essentiel)