«Urgence» pour le mur

19 février 2019 07:57; Act: 19.02.2019 13:11 Print

La bataille judiciaire contre Trump est lancée

Seize États américains contestent en justice l'urgence nationale pour le mur décrétée par Donald Trump, la semaine dernière.

storybild

L'élue démocrate Maxine Walters dénonce l'urgence nationale lors d'un discours en Californie.

Sur ce sujet
Une faute?

«Je n'avais pas besoin de faire cela, mais je préfère que cela aille vite», a en effet lâché Donald Trump au cours de sa conférence de presse consécutive à sa décision, à propos de la construction du mur. Seize États américains ont fait recours en justice lundi contre la décision du président américain Donald Trump de décréter l'urgence nationale pour construire un mur à la frontière avec le Mexique.

La plainte a été déposée devant un tribunal fédéral à San Francisco. Selon les plaignants, le 45e président des États-Unis a «plongé le pays dans une crise constitutionnelle de son propre fait». La plainte affirme que l'ordonnance du président contrevient à deux dispositions constitutionnelles, l'une définissant les procédures législatives, l'autre attribuant au Congrès le dernier mot en matière de financement public.

Les plaignants remettent en cause le caractère d'urgence en se fondant sur des données publiées par des ministères ou administrations fédérales, comme les douanes (CBP) qui écrivent que «les entrées illégales sont au plus bas depuis 45 ans». La plainte avance également que le ministère la sécurité intérieure a enfreint la loi sur la protection de l'environnement.

Trump pourrait contourner le Congrès

Le recours contient par ailleurs une demande de suspension en référé de la déclaration d'urgence tant que se poursuit la bataille judiciaire, selon le quotidien Washington Post.Dès vendredi, les bastions démocrates de New York et de Californie avaient annoncé qu'ils allaient saisir les tribunaux. Ils ont été rejoints dans cette initiative par quatorze autres États, soit le Colorado, le Connecticut, le Delaware, Hawaï, l'Illinois, le Maine, le Maryland, le Michigan, le Minnesota, le Nevada, le New Jersey, le Nouveau-Mexique, l'Oregon et la Virginie.

Au Congrès, la puissante commission judiciaire de la chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, avait annoncé vendredi l'ouverture «immédiate» d'une enquête parlementaire. Sauf suspension par décision de justice, la déclaration d'urgence nationale devrait permettre à Donald Trump de contourner le Congrès afin de débloquer des fonds fédéraux (notamment destinés au Pentagone) et construire le mur censé endiguer l'immigration clandestine.

Il pourrait, selon la Maison-Blanche, disposer de quelque 8 milliards pour la réalisation d'une de ses principales promesses de campagne.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • g3s le 19.02.2019 08:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel cinéma !

  • platini le 19.02.2019 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pendant que Trump affaiblit son armée en octroyant des millards de leur budget, Platov lui la renforce, maintenant et surtout renforce les positions de la Russie dans les Balkans et au Proche-Orient...

  • Murielle le 19.02.2019 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    Il l'aura son mur, que son succésseur s'empressera d'abbatre une fois élu. Le bilan sera 8millards de dollards jetés par la fenêtre, le shutdown le plus long, une pollution et catastrophe écologique.

Les derniers commentaires

  • La Mouche le 19.02.2019 13:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Clair : il faudrait peut-être commencer par demander l'avis des états frontaliers qui vont être eux mêmes impactés par ce mur... Un référendum des 4 états impactés par exemple.

  • Vince le 19.02.2019 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous connaissez mal la démocratie au USA...

    • Le Russe le 19.02.2019 17:12 Report dénoncer ce commentaire

      Oui oui très mal

  • Murielle le 19.02.2019 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    Il l'aura son mur, que son succésseur s'empressera d'abbatre une fois élu. Le bilan sera 8millards de dollards jetés par la fenêtre, le shutdown le plus long, une pollution et catastrophe écologique.

  • platini le 19.02.2019 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pendant que Trump affaiblit son armée en octroyant des millards de leur budget, Platov lui la renforce, maintenant et surtout renforce les positions de la Russie dans les Balkans et au Proche-Orient...

    • Le Russe le 19.02.2019 11:40 Report dénoncer ce commentaire

      Oui et c'est bien honteux

    • MarcMarronnier le 19.02.2019 11:52 Report dénoncer ce commentaire

      même avec 80% de budget en moins l'armée US reste celle avec le plus gros budget au monde.

    • Euh 3 le 19.02.2019 15:05 Report dénoncer ce commentaire

      platini n'oubliez surtout pas la Chine!!!

    • Rigoberta le 19.02.2019 16:16 Report dénoncer ce commentaire

      @platini: les USA sont plus de 40% des dépenses militaires du monde, vous trouvez ca trop peu? Trump ne veut pas couper les unités ou matériel, il veut reduire le nombre de pays avec une base militaire US. Il y a des bases militaires dans une centaine de pays, trop peu pour vous?

  • Francky le 19.02.2019 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense qu'il cherche comme les petits enfants la limite avant que l'on lance une procédure de destitution contre lui, cela fait peur de voir un président dit d'un pays démocratique selon nos critère se comporter en vrai dictateur.

    • Pas de commentaire le 19.02.2019 11:52 Report dénoncer ce commentaire

      Malheureusement, les Républicains contrôlent le Sénat américain dont l'aval est nécessaire en cas de restitution. Il joue donc du fait qu'il sait qu'il ne sera pas destitué, sauf s'il se met son propre parti à dos. Ce qui n'est pas complètement impossible...

    • Euh 3 le 19.02.2019 15:07 Report dénoncer ce commentaire

      Franky, une procédure de destitution est liée à certaines conditions et Trump n'a encore encore rien fait qui contrevenait à ces conditions!