Arabie saoudite

15 mai 2019 20:54; Act: 16.05.2019 16:49 Print

La bonne fait une gaffe, ils l'attachent à un arbre

Grâce à l'aide de ses collègues, une employée de maison philippine maltraitée par ses employeurs a pu quitter Riyad et rentrer chez elle.

Sur ce sujet
Une faute?

Mais que fait donc cette personne attachée à un arbre en plein soleil? Cette femme, c'est Lovely Acosta Baruelo, employée de maison âgée de 26 ans. Depuis quelques mois, la Philippine travaille pour une famille fortunée de Riyad, en Arabie saoudite. Et si elle s'est retrouvée dans cette situation, c'est parce qu'elle a eu le malheur de laisser un meuble de luxe dehors, l'exposant aux méfaits du soleil, rapporte le «Daily Mail».

Histoire de lui montrer les effets néfastes d'une telle exposition, les employeurs ont attaché leur bonne à un arbre dans le jardin familial, le 9 mai dernier. Une collègue et compatriote de Lovely a pris des photos de la jeune femme pour dénoncer le mauvais traitement subi. Alertée, l'ambassade des Philippines à Riyad a transmis l'affaire au Département des affaires étrangères, qui a immédiatement réagi: «Lovely Acosta Baruelo (...) a été rapatriée le jour même. Elle aurait été punie par son employeur en se faisant attacher à un arbre», a fait savoir un porte-parole du département.

De retour à La Union (est), la jeune femme a tenu à remercier tous ceux qui l'avaient aidée à sortir de cet enfer. «J'aimerais demander de l'aide pour les autres Philippins restés là-bas. Ce sont eux qui m'ont aidée et qui ont fait les photos. J'ai peur pour leur sécurité», a-t-elle déclaré. Lovely s'est ensuite adressée à son employeur: «Mon vieux, ton karma t'attend. Continue à réduire nos salaires. C'est la raison pour laquelle tu es en mauvaise santé. C'est ton karma pour toutes les mauvaises choses que tu as faites».

(L'essentiel/joc)