Nouvelle-Zélande

15 juillet 2020 12:41; Act: 15.07.2020 13:56 Print

La «broyeuse» pour défier la très populaire Ardern

L'opposition a désigné Judith Collins comme nouvelle chef de file du parti conservateur pour affronter la Première ministre Jacinda Ardern, aux législatives de septembre.

storybild

À droite, Judith Collins surnommée la «broyeuse», a été choisie mardi par l’opposition néo-zélandaise pour affronter la très populaire Première ministre, Jacinda Ardern à gauche, aux législatives en septembre. (photo: Keystone/AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'opposition néo-zélandaise a désigné une femme, Judith Collins, comme nouvelle chef de file du parti conservateur pour les élections législatives de septembre. Elle sera opposée à la très populaire Première ministre Jacinda Ardern. Judith Collins, surnommée la «broyeuse», a été élue mardi soir, à l'issue d'un vote organisé par le parti national, quelques heures après la soudaine démission de son prédécesseur Todd Muller, qui a invoqué une trop forte pression.

Cette femme âgée de 61 ans est surtout connue des Néo-Zélandais pour avoir été la ministre de la police dans le gouvernement du Premier ministre John Key. Elle avait été surnommée «la broyeuse Collins» après avoir fait adopter une loi autorisant la police à confisquer et à détruire les voitures appartenant aux personnes qui participaient à des courses illégales dans le pays.

«J'espère que le parti national pourra écraser l'autre camp le 19 septembre», a déclaré à la presse la nouvelle chef de file des conservateurs. Jacinda Ardern, du parti travailliste de centre-gauche, est créditée de 50% des intentions de vote dans les sondages, contre 38% pour son adversaire Judith Collins. La Première ministre bénéficie actuellement d'une importante cote de popularité en raison notamment de son succès dans la lutte contre le coronavirus. L'archipel de cinq millions d'habitants n'a enregistré que 22 décès liés au virus Covid-19.

(L'essentiel/afp)