Défi écologique

11 septembre 2018 07:00; Act: 11.09.2018 10:35 Print

La Californie veut une électricité «100% propre»

L'État de l'ouest des États-Unis a lancé lundi un défi au président Donald Trump en annonçant un objectif d'énergie «100% propre» d'ici 2045.

storybild

Installation de panneaux solaires en Californie.

Sur ce sujet

Solaire, éolien, géothermie... La Californie, cinquième puissance économique mondiale et fer de lance de la lutte contre le changement climatique, s'est officiellement engagée lundi pour une énergie «100% propre» d'ici 2045, dans un geste de défi au président climato-sceptique Donald Trump. «Avec cette loi, la Californie est sur les rails pour remplir les objectifs de l'accord de Paris et même aller au-delà», a lancé Jerry Brown, gouverneur démocrate de l'État de la côte ouest, avant de signer la loi adoptée par les parlementaires californiens. «Ce ne sera pas facile, ce ne sera pas immédiat, mais ce doit être fait», a-t-il insisté.

Jusqu'alors aux États-Unis, seul l'archipel de Hawaï, directement menacé par la montée des eaux du Pacifique induite par le changement climatique, s'était doté d'une politique aussi volontariste. Une vingtaine de pays ont pris des mesures similaires, mais aucun n'a l'envergure économique ni le poids politique de l'État américain le plus peuplé avec environ 40 millions d'habitants. «La Californie, en tant qu'économie des plus prospères, passe à l'attaque sur le changement climatique. J'espère que la France et l'Allemagne relèveront aussi leurs ambitions, car nous devons tous faire davantage», a déclaré Jerry Brown.

Poursuite en justice

Au niveau fédéral, l'administration républicaine du président Donald Trump s'est officiellement retirée en 2017 de l'accord de Paris qui avait été formellement signé l'année précédente par son prédécesseur démocrate Barack Obama. Cet accord sur le climat vise à limiter l'augmentation de la température de l'atmosphère en-deçà de 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle, afin d'éviter des catastrophes climatiques à grande échelle. Pour y arriver, les scientifiques estiment que les activités humaines doivent arriver à un «bilan carbone neutre», c'est-à-dire plus d'augmentation globale des rejets de gaz à effet de serre, d'ici 2050.

Sous l'influence de M. Brown, défenseur des énergies renouvelables depuis son premier mandat de gouverneur dans les années 1970, la Californie a réagi à la décision de M. Trump en reprenant le flambeau de la lutte contre le changement climatique. Et a décidé de réduire coûte que coûte les émissions de gaz à effet de serre des États-Unis, quitte à poursuivre en justice l'administration fédérale. Dans le détail, la loi adoptée par les élus californiens prévoit que toute l'électricité passant par le réseau de l'État aura un «bilan carbone neutre» d'ici 2045. En outre, 50% de sa production électrique devra venir de sources d'énergie renouvelables (solaire, éolien, géothermie, etc) d'ici 2025, et 60% d'ici 2030.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • California le 11.09.2018 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    La Californie a souvent ouvert la voie derrière laquelle les autres états se sont finalement rangés. Pourvu que ce soit encore le cas cette fois-ci. C'est comme cela que l'Amérique peut montrer sa grandeur, pas comme le pense l'actuel locataire de la Maison Blanche

  • Luxo le 11.09.2018 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve anormal que notre petit pays de 600 000 habitants, qui est aussi l'un des plus riche au monde ne soit pas capable et n'a pas la volonté d'atteindre cet objectif pour 2030.

  • Nathou Marques le 11.09.2018 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    La piorité devrait être la réintroduction de troupeaux herbivores sauvages afin de limiter naturellement les risques d'incendie.

Les derniers commentaires

  • Bopa le 11.09.2018 19:17 Report dénoncer ce commentaire

    En Europe on parle de puis longtemps d'écologie. Mais pour les actions c'est autre chose. Taxes significatives sur le kérosène, le carburant (diesel?) des bateaux, des camions (vers chemin de fer), le diesel et l'essence pour les voitures, etc. Eh oui, des taxes : interdire complètement ce serait utopique et inefficace. Avec des taxes, ont réduit la consommation totale. Pq pas interdire la clim qui augmente la pollution ? On a vécu longtemps sans! Cela vaut-il la peine de détruire l'humanité pour ce confort ?

  • Luxo le 11.09.2018 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve anormal que notre petit pays de 600 000 habitants, qui est aussi l'un des plus riche au monde ne soit pas capable et n'a pas la volonté d'atteindre cet objectif pour 2030.

  • Phil le 11.09.2018 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    Et en 2089, quand les californiens peteront, ils trouveront le moyen pour que cela sente la rose...

  • Nathou Marques le 11.09.2018 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    La piorité devrait être la réintroduction de troupeaux herbivores sauvages afin de limiter naturellement les risques d'incendie.

  • California le 11.09.2018 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    La Californie a souvent ouvert la voie derrière laquelle les autres états se sont finalement rangés. Pourvu que ce soit encore le cas cette fois-ci. C'est comme cela que l'Amérique peut montrer sa grandeur, pas comme le pense l'actuel locataire de la Maison Blanche