Chine/France

25 mars 2019 18:33; Act: 26.03.2019 13:12 Print

La Chine fait une commande de 300 Airbus

Suite à un accord signé avec la France, la Chine passe commande de 290 Airbus A320 et 10 A350 d'après l’Élysée.

storybild

Au total 290 Airbus A320 et 10 A350 vont être achetés par l'entreprise étatique chinoise CASC. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un total de 290 Airbus A320 et 10 A350: le contrat signé lundi entre la centrale étatique chinoise CASC et l'avionneur européen concrétise une commande attendue depuis des années, et particulièrement bienvenue à l'heure où le grand rival Boeing connaît des difficultés.

L'accord commercial, signé à l'occasion de la visite du président chinois Xi Jinping en France, est finalement nettement plus important que ce qu'avait annoncé Emmanuel Macron il y a plus d'un an.

Lors d'un déplacement en Chine, en janvier 2018, le chef de l’État français avait assuré que la deuxième économie mondiale se préparait à commander 184 moyen-courriers de la famille des A320, destinés à treize compagnies chinoises, avec une finalisation à attendre «sous peu». Aucun montant n'a été dévoilé mais au prix catalogue 2018, la transaction représente 35 milliards de dollars, soit environ 30 milliards d'euros.

«Partenariat exemplaire»

«La conclusion d'un grand contrat pour Airbus est une avancée importante et un excellent signal de la force des échanges» entre la Chine et la France, a commenté le président Emmanuel Macron, saluant «un partenariat exemplaire aussi en matière de rééquilibrage de nos échanges économiques et commerciaux», lors de la signature du contrat, au cours d'une cérémonie à l’Élysée.

L'accord a été paraphé par Guillaume Faury, le président d'Airbus Commercial Aircraft et futur patron d'Airbus, et Jia Baojun, président de CASC. «C'est un contrat d'une dimension très importante. C'est un signe fort de confiance sur le long terme de la part de nos partenaires chinois», a déclaré M. Faury après la signature, se félicitant de «la confiance qui est renouvelée aujourd'hui».

«Ces appareils vont être construits, soit en Europe soit en Chine, dans la chaîne d'assemblage de Tianjin. Ce seront très majoritairement des appareils de la famille Neo» (moins gourmande en carburant), a-t-il précisé.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nono le 26.03.2019 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Ils vont en commander réellement qu'une dizaine, histoire de pouvoir les dupliquer proprement et après on pourra aller s'assoir avec nos popcorn et regarder la Chine nous piquer notre fleuron et le revendre à 1/100e du prix

  • benylux le 26.03.2019 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Luxair pourrait remplacer ses" Boeing"par des Airbus 320 plus économiques et maintiendrait des emplois en Europe.

  • L'environnement le 26.03.2019 11:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore plus d'engins qui vont polluer notre planète, super. Rien que leur fabrication est un désastre écologique.

Les derniers commentaires

  • Errare humanum est le 26.03.2019 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    Avions sans doute assembles en chine alors que les exportations chinoises ne sont pas assemblees en Europe. trouvez l'erreur.

  • Oups le 26.03.2019 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    On vient taxer nos pauvres petites voitures pour la pollution et quand on voit ce que la chine va produire avec ces 300 airbus?? Où est la logique écologique dans tout ça?? Sinon c'est quand même bien pour Aribus ;-)

  • TrésOr le 26.03.2019 12:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Reconnaissons le, les Français sont des râleurs mais toujourd à la pointe de la technologie et du développement ! Bravo à tous ces techniciens qui travaillent dur pour en arriver là

  • Luther le 26.03.2019 11:37 Report dénoncer ce commentaire

    Je comprend mieux pourquoi on ne parle pas du Tibet

  • L'environnement le 26.03.2019 11:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore plus d'engins qui vont polluer notre planète, super. Rien que leur fabrication est un désastre écologique.