Aux États-Unis

02 décembre 2020 15:02; Act: 02.12.2020 16:19 Print

«La dernière cruauté de Trump» avant son départ

Alors que Donald Trump enchaîne les exécutions, Joe Biden veut faire abolir la peine de mort au niveau fédéral. Le pourra-t-il vraiment?

storybild

Donald Trump a refusé de suspendre les exécutions fédérales.

Sur ce sujet
Une faute?

Les États-Unis font partie des rares démocraties dans le monde qui pratiquent encore la peine de mort. Une anomalie pour Joe Biden, qui a prévu dans son programme d'abolir la peine capitale au niveau fédéral. «Celle-ci doit être remplacée par une peine de prison à vie incompressible», est-il écrit dans son programme justice.

Le président élu pourra-t-il le faire? Rien n'est moins sûr. Premier verrou, le nouveau président démocrate devra posséder la majorité au Sénat pour avoir la possibilité de passer des réformes aussi majeures. Or, ceci est encore loin d'être garanti. Autre spécificité, cette décision ne pourrait s'appliquer qu'au niveau fédéral, mais rien n'obligera les États qui pratiquent encore la peine de mort à adapter cette décision en droit local.

Record d'exécutions au niveau fédéral

Aux États-Unis, 22 États ont aboli la peine capitale et cinq ont mis en place un moratoire qui suspend les exécutions. Le plus récent à avoir décidé d'une telle suspension est la Californie, en 2019. Aucune exécution n'a eu lieu dans l'État américain le plus peuplé depuis 2006. Ce n'est pas le cas des États du sud, notamment du Texas, qui détient le record des exécutions sur une année.

La seule solution pour une abolition totale serait que la Cour suprême décide que la peine de mort n'est pas un châtiment adapté sur le plan constitutionnel. Ce n'est pas le cas pour l'instant et les récentes nominations de juges conservateurs par Donald Trump ne vont pas dans le sens d'une évolution de la jurisprudence.

En attendant, l'actuel président américain marque sa différence avec ses prédécesseurs en fin de mandat. Contrairement à la tradition, le président sortant n'a pas suspendu les exécutions fédérales prévues. Pire, il les enchaîne. Huit personnes ont été mises à mort depuis l'été. Cinq autres doivent être exécutées d'ici la fin de l'année, pour atteindre le plus grand total depuis 1927. Pour l'hebdomadaire The New Yorker, cela constitue «la dernière cruauté de Donald Trump» avant son départ.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sinon le 02.12.2020 18:55 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a aussi la solution européenne. On les condamne à 8 ans, ils en font 4 avec les remises de peine et recommencent en sortant. C'est aussi une forme de peine de mort, pas pour les coupables, mais pour les victimes.

  • Rico Veleda le 02.12.2020 16:21 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai que c'est cruel d’exécuter des violeurs et des meurtriers.... :D

  • Luxo du coin le 02.12.2020 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il a raison. au moins ceux la ne recommenceront pas a tuer et a briser des familles.

Les derniers commentaires

  • dodo le 03.12.2020 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt que la mort, l'esclavage à vie. Les prisons aux USA, tire des profits de leur prisonniers.

  • joe le 03.12.2020 06:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est plus dur de passer toute sa vie en taule plutôt que de tuer quelqu’un ça rima quoi tu le tue il est tranquille tu le laisses en taule pendant toute sa vie ça lui fait des pieds et si il recommencera plus jamais quand il est mort il recommence plus non plus alors je vois pas où est le problème je préfère châtié quelqu’un en le mettant toute sa vie en taule c’est plus intelligent et plus propre

    • g raison le 03.12.2020 10:13 Report dénoncer ce commentaire

      Et plus compliqué, et plus cher...

    • Not bad le 03.12.2020 12:22 Report dénoncer ce commentaire

      Et on peut aussi le faire travailler gratuitement ! Hop, aux ponts et chaussées !

    • KYId le 03.12.2020 13:41 Report dénoncer ce commentaire

      Vu le nombre d'erreurs judiciaires aux US je ne vois pas comment on peut soutenir la peine de mort ...

  • Jeanguyguy le 03.12.2020 00:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Soit un peu près les mêmes proportions que chez nous

  • Ragnar Kok le 02.12.2020 22:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N’oubliez pas qu’ils représente une grande partie des américains, on aura appris à mieux connaître de quoi est fait l’Amérique ...et ça fait pas rêver

  • Gemini le 02.12.2020 21:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les médias vont vraiment s'ennuyer après le 20 janvier prochain...