En Syrie

25 novembre 2021 14:28; Act: 25.11.2021 15:04 Print

La drogue était cachée dans les spaghettis

Une demi-tonne de captagon dissimulée dans une cargaison de spaghettis a été saisie en Syrie avant que la drogue ne puisse quitter le pays clandestinement.

storybild

Le captagon est une amphétamine tirée d'un ancien médicament psychotrope. Il est fabriqué notamment au Liban et probablement aussi en Syrie et en Irak, essentiellement à destination de l'Arabie saoudite. (photo: AFP/Joseph eid)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les autorités compétentes dans la banlieue de Damas ont confisqué une cargaison de produits alimentaires qui contenait des pilules addictives destinées à être introduites clandestinement à l'étranger», a déclaré un porte-parole de l'armée. «Les pilules d'un poids de 525 kilos environ étaient dissimulées dans des paquets de spaghettis», a-t-il ajouté dans un communiqué, sans préciser la destination de la cargaison.

En octobre, les autorités syriennes ont saisi et confisqué à Damas 180 000 pilules de captagon cachées dans une boîte contenant des gâteaux. Toujours en octobre, plus de quatre millions de pilules saisies dans un véhicule sur l'autoroute Damas-Homs ont été confisquées par les autorités.

Une valeur de 3,46 milliards de dollars

Selon un rapport du Centre d'analyse et de recherche opérationnelle financé par l'Union européenne, «les exportations de captagon depuis la Syrie ont atteint une valeur marchande d'au moins 3,46 milliards de dollars» en 2020. En juillet 2020, l'Italie a saisi une cargaison record de 14 tonnes de cette drogue (84 millions de pilules) en provenance de Syrie.

Le captagon est une amphétamine tirée d'un ancien médicament psychotrope, selon un rapport de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Il est fabriqué notamment au Liban et probablement aussi en Syrie et en Irak, essentiellement à destination de l'Arabie saoudite.

(L'essentiel/AFP)