Rapport de l'ONU

15 septembre 2017 12:36; Act: 15.09.2017 13:48 Print

La faim progresse de nouveau dans le monde

Les conflits violents et les chocs climatiques sont en grande partie responsables de la famine qui touche 815 millions de personnes, selon l'ONU.

storybild

Les proportions les plus élevées d'enfants affamés ou malnutris sont concentrées dans les zones de conflits.

Sur ce sujet
Une faute?

La faim progresse de nouveau dans le monde après une régression constante durant plus de dix ans, touchant 815 millions de personnes en 2016, soit 11% de la population mondiale, indique le rapport de l'ONU sur la sécurité alimentaire mondiale, diffusé vendredi.

L'augmentation de 38 millions de personnes concernées par la faim l'an passé est «en grande partie due à la prolifération des conflits violents et aux chocs climatiques», indique le rapport.

Enfants sévèrement touchés

Au total, quelque 155 millions d'enfants de moins de cinq ans souffrent d'un retard de croissance en raison de la faim, selon ce rapport, alors que 52 millions d'enfants souffrent d'insuffisance pondérale par rapport à leur taille. Les proportions les plus élevées d'enfants affamés ou malnutris sont concentrées dans les zones de conflits.

Dans le même temps, le rapport s'inquiète du fait que 41 millions d'enfants de moins de cinq ans dans le monde sont en surpoids, ce qui accroît les risques d'obésité et de maladies à l'âge adulte. «L'anémie chez les femmes et l'obésité chez les adultes sont également préoccupantes», ajoute le rapport.

«Ces tendances sont une conséquence non seulement des conflits et du changement climatique, mais aussi des changements profonds des habitudes alimentaires» et de la pauvreté liée aux «ralentissements économiques», selon le communiqué de synthèse du rapport.

Asie en tête

Selon les agences Onusiennes, 520 millions de personnes affamées sont recensées en Asie, 243 millions en Afrique, 42 millions en Amérique Latine et aux Caraïbes. Selon ces chiffres, 11,7% de la population asiatique souffre de faim, 20% en Afrique, et 6,6% dans la zone Amérique Latine et Caraïbes.

Sur les 815 millions de personnes souffrant de la faim dans le monde en 2016, 489 millions vivent dans des pays touchés par des conflits.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nemo le 15.09.2017 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    Trop de naissances, voilà le problème majeur. Il faut une politique de la natalité, il faut que les ONG aident les femmes en ce qui concerne la contraception ! 1/4 de la population mondiale sera africaine en 2050 (source: Le Monde). On court droit à la catastrophe si rien n'est fait !

  • Situation douteuse le 15.09.2017 13:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les associations humanitaires ne cessent de demander de l'argent au peuple, pourtant la situation ne s'améliore pas. L'argent ne doit pas aller au bon endroit...

  • dégoutée le 15.09.2017 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    mais chez nous on gaspille encore et encore, et on préfère toujours jetter que donner vu que le ssupermarchés mettent de l'eau de javel sur des denrées meme si elles sont encore comestibles et sans dangers

Les derniers commentaires

  • realite le 16.09.2017 07:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    +1 @sam tant de millions pour des transferts de joueurs et d autres meurent de faim

  • dieux le 16.09.2017 02:31 Report dénoncer ce commentaire

    courage a eux je pense a vous!!!!!

    • John Sparton le 16.09.2017 17:03 Report dénoncer ce commentaire

      moi aussi trés fort, devant un hamburger.

  • Carina le 15.09.2017 16:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il part où tout l'argent envoyé pour aider au développement de ces pays + les dons faits par les particuliers ?

    • porcinet le 16.09.2017 17:04 Report dénoncer ce commentaire

      vous ne le savez pas? dans les poches des politiciens. Comment font ces pays ruinés à acheter leurs armes? Eh bien avec vos dons.

  • dégoutée le 15.09.2017 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    mais chez nous on gaspille encore et encore, et on préfère toujours jetter que donner vu que le ssupermarchés mettent de l'eau de javel sur des denrées meme si elles sont encore comestibles et sans dangers

    • Marion (BAL) le 15.09.2017 21:04 Report dénoncer ce commentaire

      4 enseignes (groupes) de supermarchés au Luxembourg font don des denrées à la banque alimentaire. Si ajoutent de nombreux restaurants partenaires. Je vous encourage à vous renseigner d'abord via notre site web resp. à nous contacter sur ce sujet tellement important car les privés peuvent aussi y participer. Il est important de ne pas toujours pointer du doigt les autres (souvent de manière erronée) et de devenir d'abord soi-même proactif.

    • porcinet le 16.09.2017 17:06 Report dénoncer ce commentaire

      les denrées ne sont-elles pas inmangeables une fois arrivées là-bas? Faudra nous expliquer votre facon de faire. Ca m'a l'air trés farfelu

  • sam le 15.09.2017 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    alors messieurs les footballeurs??? vois savez maintenant ou investir vos millions!!