Fléau en Floride

26 juin 2015 08:58; Act: 26.06.2015 10:30 Print

La flakka, drogue très bon marché qui tue

Elle a tout pour plaire aux consommateurs de drogue: la flakka est une substance bon marché et ses effets sont puissants, mais elle est aussi très addictive et mortelle.

Sur ce sujet
Une faute?

Cette drogue de synthèse fait des ravages en Floride, et gagne du terrain aux États-Unis. Plusieurs dizaines de personnes sont mortes dans cet État du sud-est des États-Unis et la consommation de la flakka (aussi appelée «folie à 5 dollars» à cause du prix d'une dose) gagne malgré tout en popularité. Ce stimulant fabriqué en Chine a l'apparence de sels de bain. Il a rencontré un certain succès dans le comté touristique de Broward. Elle se consomme en général en fumant, mais elle peut également être injectée ou inhalée.

Le nom flakka découle du mot espagnol «flaca», qui signifie «femme maigre». Elle s'achète sur Internet pour 1 500 dollars le kilo, arrive de Chine en petits conditionnements par courrier puis est vendue par des dealers dans la rue, selon un récent rapport des autorités de Floride sur la consommation de drogue à Broward. À titre de comparaison, un kilo de cocaïne coûte au moins quinze fois plus cher.

«Les victimes se déshabillent, courent dans les rues»

Depuis son apparition en septembre dans les rues de Broward, 34 personnes sont mortes. Les services d'urgence des hôpitaux ont accueilli jusqu'à vingt patients par jour. La flakka provoque des problèmes cardiaques, génère agressivité et paranoïa qui peuvent dégénérer en psychose. Et «la température du corps grimpe à 105 degrés Fahrenheit ou plus (NDLR: 40 °C ), les victimes se déshabillent, certaines pensent que leur corps est en feu, (d'autres) courent dans les rues convaincues qu'elles sont poursuivies par des personnes ou des animaux sauvages imaginaires cherchant à les tuer», explique James Hall, épidémiologiste de la Nova Southeastern University.

Les comportements hors du commun se sont multipliés. Un homme a couru, nu comme un ver, dans son quartier se pensant poursuivi par une meute de bergers allemands. Un autre a donné un coup de pied dans la porte d'un poste de police de Fort Lauderdale, non loin de là, pour échapper à un soi-disant agresseur. Et une personne s'est empalée quelques jours plus tard sur la grille du même poste de police en l'escaladant. En mai, la police de Fort Lauderdale a tué un homme sous l'emprise de la flakka qui avait séquestré une femme, armé d'un couteau.

La drogue des pauvres

De nombreux autres cas, moins spectaculaires mais tout aussi dévastateurs, ont été répertoriés. Ainsi, Java Jackson est mort à l'hôpital, le 25 mai, quelques heures après avoir consommé cette drogue, a expliqué Rose Waters, la tante du jeune homme de 26 ans, lors d'un défilé de sensibilisation, jeudi dernier. À cause de son prix, la flakka séduit surtout les personnes à bas revenus ou vulnérables comme les sans domicile fixe, a relevé Dana Swisher, de la police de Fort Lauderdale.

Les autorités locales tentent de couper les routes d'approvisionnement, même si elles ont conscience que lorsqu'une drogue de synthèse est endiguée, une autre apparaît. «L'an dernier, c'était le molly. Aujourd'hui, c'est la flakka, et qui sait quel sera le nom demain», a relevé A.D. Wright, responsable du bureau de Miami de l'Agence de contrôle des stupéfiants (DEA).

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TeeTee le 26.06.2015 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    SVP!!!.....et The final: folle et forte probabilité d'un 5 pieds sous terre!!! :( Essayons de pas oubliez que nous sommes tous (malgré tous les secrets et vilains bobos de nos vies respectives) un fils, une fille, un papa, une maman, ou juste un être cher à un autre cher...,non?! Qu'en dites-vous?

  • Djé92i le 26.06.2015 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    "la drogue console les âmes en peine Pour pas cher tu décolles Tête dans les étoiles Nuages sous les semelles"

Les derniers commentaires

  • TeeTee le 26.06.2015 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    SVP!!!.....et The final: folle et forte probabilité d'un 5 pieds sous terre!!! :( Essayons de pas oubliez que nous sommes tous (malgré tous les secrets et vilains bobos de nos vies respectives) un fils, une fille, un papa, une maman, ou juste un être cher à un autre cher...,non?! Qu'en dites-vous?

    • Philippe le 27.06.2015 14:36 Report dénoncer ce commentaire

      Exact ! Toute cette misère humaine apporte souffrance et chagrin. Certains toxicos veulent oublier leurs obsessions, ce sont souvent des maladies psychiatriques graves non soignées. Pas tout le monde a la chance d'être entouré d'amour et d'un sentiment de sécurité. Une pensée à toutes celles et ceux qui souffrent et aux personnes qui leur viennent en aide.

  • Djé92i le 26.06.2015 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    "la drogue console les âmes en peine Pour pas cher tu décolles Tête dans les étoiles Nuages sous les semelles"